Interviews

Slimane « La rencontre avec le public, c’est la récompense »


#Slimane #ABoutDeRêves #Paname #LeMillion #TheVoice #FlorentPagny #AnnabelleMarlot #DALS #CélineDion  #Sia #JAT

Salut Slimane ! Ton premier album s’appelle « À bout de rêves » et sort le 8 juillet. Avant de parler musique, quel est ton plus grand rêve actuellement ?

Mon rêve numéro un, c’est d’être heureux et épanoui. J’aimerais aussi rendre heureux les gens que j’aime, c’est ma priorité.

Pourquoi avoir choisi ce nom pour ton album ?

Je voulais quelque chose qui reflète les dernières années que j’avais vécues et c’est vrai que parfois comme on peut vivre à bout de souffle, moi j’ai vécu à bout de rêves. Tous les choix que j’ai faits dans ma vie, tous les risques que j’ai pris c’était par rapport à cet état d’esprit que j’avais.

Il y a quelques semaines, tu as eu l’occasion de chanter au pied de la Tour Eiffel ton titre « Paname », comment tu l’as vécu ?

C’était bizarre ! (Rires) Je l’ai pris un peu comme la première audition de « The Voice » quand les chaises se sont retournées. Quand je suis monté sur scène, je me suis dit « On y est ! ». Ce n’est pas quelque chose que l’on fait plusieurs fois dans sa vie en plus. Dans les paroles de « Paname », je dis « Un jour à Paris je chanterais que je l’aime » et là je me retrouve en bas de la Tour Eiffel devant 80 000 personnes donc c’est juste la concrétisation d’un rêve. J’en garde un souvenir incroyable. J’ai aussi partagé un duo avec Amir. On s’était déjà parlé sur Twitter mais c’était la première fois que je le rencontrais.

« J’ai commencé à danser quand j’étais jeune »

Dans le clip « Paname » on te découvre danser. Comment passe-t-on de « Slimane chanteur » à « Slimane danseur » ?

En fait, j’ai toujours dansé donc je ne suis pas vraiment passé de chanteur à danseur. Je voulais le montrer dans « The Voice » aussi mais ça n’a malheureusement pas pu se faire. J’ai commencé à danser quand j’étais plus jeune puis la musique a pris de plus en plus de place dans ma vie. Il y a plusieurs manières de défendre une chanson. « Paname », je trouvais qu’elle se défendait bien avec ce côté un peu solaire et dansant. Cathy Ematchoua, la chorégraphe, est quelqu’un que j’avais rencontré avant « The Voice », je ne me voyais pas travailler avec quelqu’un d’autre qu’elle.

Qu’est-ce que l’on va découvrir de Slimane dans ce premier album ?

On va découvrir ses histoires, sa vie et le chemin qui l’a mené jusqu’à aujourd’hui… J’ai beaucoup écrit dans l’album : 80 à 90 % des chansons. Vous allez découvrir l’auteur-compositeur en plus du chanteur, et c’était important pour moi de raconter ces petites choses qui ont fait qui je suis. Sur « À bout de rêves », je vais proposer aux gens qui m’ont suivi ces derniers mois de continuer notre histoire ensemble.

Après The Voice, Slimane sort son premier album "A bout de rêves"

Sur l’album, il y a un titre qui s’appelle « Le million » : tu préfères faire un million de concerts ou vendre un million d’albums ?

Un million de concert 100 fois, c’est pour ça que je chante, c’est pour chanter avec les gens pour de vrai, c’est mon rêve ! Rencontrer le public et être face à lui est sans aucun doute la plus belle des récompenses.

« Sur ma playlist, il y a aussi bien Charles Aznavour que Kery James »

Musicalement, tu as voulu toucher à la pop, au r’n’b et à quelques sonorités orientales tout en gardant tes chansons à texte. Ce mix musical, c’était quelque chose d’important pour toi ?

Je viens d’une génération dans laquelle on est très cosmopolite, on écoute plein de choses qui viennent de plein d’endroits différents. J’ai l’impression qu’avec Internet, la façon de consommer la musique est différente, on écoute vraiment beaucoup de sons différents et je voulais que ça se ressente dans cet album. Si je te fais écouter une de mes playlists, tu vas y trouver aussi bien du Charles Aznavour que du Kery James.

Dans « 50 minutes Inside » sur TF1, on avait vu un portrait de toi dans lequel on voit que tu es entouré des mêmes personnes depuis longtemps. Est-ce que tu peux nous parler des gens qui travaillent avec toi ?

C’est ma famille (Rires) ! Ils étaient là avant que ça se passe, je crois en eux depuis longtemps : on a écumé les bars parisiens en chanson parfois pour pas grand-chose. Comme je les trouve très talentueux et qu’ils ont toujours fait partie de mes projets, cela me semblait impossible d’imaginer un album sans eux. Je suis ouvert aux rencontres musicales mais pour ce premier album j’avais envie de la faire avec eux. C’est aussi ma manière de les remercier !

Est-ce que tu peux nous parler de ta tournée ?

On aimerait commencer avec des salles entre 800 et 1 000 personnes pour faire des shows accessibles à tous. Ce sera partout en France, peut-être aussi en Belgique. Je vais embarquer mes musiciens, deux danseurs et ma chorégraphe pour la mise en scène. Ça sera en deux parties : une partie avec les musiciens et les danseurs et une partie qui ressemble un peu à mes soirées de piano-bar dans lesquelles je me retrouvais avec mon pianiste, une lumière et mes chansons. J’aimerais beaucoup qu’Annabelle Marlot, avec qui je partage le duo « Tu m’aimes bien », soit là le plus souvent possible. Ça me ferait aussi très plaisir de retrouver des copains de « The Voice » sur scène.

« Dans ‘The Voice’, je me suis fait des amis »

Justement, est-ce que tu as gardé contact avec les autres talents de « The Voice » ?

Oui toujours avec Ana Ka, Lucyl, Antoine, Alexandre, Anahy,… On s’envoie des messages, on se soutient, ils m’envoient beaucoup de courage et de force, ils sont vraiment super. Même si j’ai un peu moins de temps parce que je me suis vraiment consacré à l’album ces derniers temps, ce sont devenus des amis que j’ai toujours plaisir à revoir.

Parlons de ton look et de ton bonnet. Est-ce que tu comptes le garder tout l’été ?

Je m’étais posé la question mais avec le temps qu’il a fait ces dernières semaines, je me dis que ça ne sert à rien de l’enlever. C’est un peu comme une casquette, je n’ai pas si chaud que ça avec ce bonnet ! (Rires) Pour l’instant, j’en ai encore besoin, c’est comme un porte-bonheur.

Quel conseil donnerais-tu aux gens qui pourraient faire un télé-crochet comme « The Voice » ?

D’être vrai, de ne pas trop se prendre la tête mais quand même de beaucoup travailler. Je leur conseillerais aussi de faire leurs armes autrement que devant une caméra avant de se retrouver sur un plateau de télévision.

L’Interview Hashtag de Slimane

R# : « Encore un soir », le nouveau single de Céline Dion : tu retweetes ?
S : Oui, je retweete même si j’ai du mal à décrocher de l’album qu’elle a fait avec Goldman (« D’Eux »). J’ai hâte d’écouter ce qu’ils ont fait ensemble pour le prochain.

R# : On te propose de participer à « Danse avec les Stars », tu acceptes ou tu nextes ?
S : Aujourd’hui, la question ne se pose pas, je suis très occupé avec mon album et la tournée. Sachant que j’aime beaucoup danser, si un jour on me le propose et que j’ai le temps de le faire, ça pourrait être un beau challenge. J’adorerais danser avec Denitsa Ikonomova !

R# : Quel serait pour toi le tube de l’été à partager ?
S : La chanson de Sia « Cheap Thrills ».

R# : Je vais te proposer quelques titres de l’album et tu me dis avec quel mot ça matche : « Enfant de la rue ».
S : Souvenir.

R# : « Frérot ».
S : Famille.

R# : « On s’en fout ».
S : Franchement, on s’en fout (Rires) .

R# : « Le million ».
S : Parfois il faut travailler pour réaliser ses rêves plutôt que de juste rêver.

R# : Qui recommanderais-tu sur les réseaux sociaux ?
S : Rashtag en premier pour tout le soutien et les belles interviews. Et aussi le groupe J.A.T., je suis fan de ces trois filles.

R# : Pour terminer quel mot mettrais-tu en hashtag ?
S : #JespèreQueVousAllezAimerMonAlbum, et en un mot #Merci

Après The Voice, Slimane sort son premier album "A bout de rêves"

Le premier album de Slimane sort vendredi 8 juillet 2016. Il contient notamment les titres « Paname », « À fleur de toi » et « Le vide ». Sa tournée débutera en novembre prochain.  

 Slimane & Rachid Jelti

Slimane & Rachid Jelti

 

Pour suivre Slimane sur les réseaux sociaux :

facebook-logo-bouton twitter-logo-bouton instagram-logo-bouton

  • Avez-vous écouté les extraits de l’album de Slimane ?
  • Quel est le titre qui vous plait le plus ?

 

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le partager !

Partagez cette histoire
Chargez plus des Articles connexes
Voir plus d’articles Interviews

Laisser une réponse

Votre email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

A découvrir aussi

CONCOURS : Gagnez « Chanter pour rêver », l’album des New Poppys

Concours sur Rashtag ! ON VOUS OFFRE   1 album ...