Interviews
Valérie Damidot - Rashtag
(c) Ch.Lartige/CL2P/NRJ12

Valérie Damidot « Dans Le Labo, on va apprendre en se marrant »

#ValérieDamidot #LeLaboDeDamidot #NRJ12 #Phil #BenoitChaigneau #CécileChlous #MissionPlusValue #CéKeDuBonheur #CyrilHanouna

Bonjour Valérie, c’est un grand plaisir de t’avoir avec nous sur Rashtag. Dans quelques jours on va découvrir « Le Labo de Damidot » : 1 litre d’expériences insolites, 100 grammes de bonne humeur et 1 cuillère à café de « Damidot show », ça te va comme ingrédients ?

C’est pas mal comme ingrédients oui, tu as bien choisi. J’ajouterais la bande qui m’entoure pour l’émission donc je dirais plutôt une cuillère de « Damidot et ses copains show » (Rires). Merci pour ta recette.

Tu es entouré de 3 chroniqueurs sur le plateau : Cécile Chlous, Benoit Chaigneau et le célèbre Phil’. Toi qui aimes les émissions de bande, comment as-tu choisi cette équipe ?

Bon ben Phil’, je ne l’ai pas choisi, on me l’a imposé, il est dans tous mes contrats (Rires) A chaque fois, il est stipulé qu’il doit être là ! Pour Benoit, je le connais depuis très longtemps puisqu’on a été journalistes ensemble pour « Exclusif » sur TF1. Depuis, on ne s’est pas quitté, on est très bons copains et je trouvais ça chouette que l’on se retrouve pour cette émission. En ce qui concerne Cécile, elle avait une chronique dans mon émission « Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis » sur M6. A l’époque, elle avait passé le casting comme tout le monde et on a bien accroché ensemble. J’aime bien travailler avec des gens que j’aime, qui ont la déconne facile et qui sont capables de me suivre dans mes délires.

On retrouve également James Bowers et Olivier Hertel en alternance en tant que docteurs en biologie. Où as-tu déniché ces personnages ?

C’est simple, on a fait un casting parce qu’on cherchait des personnes à l’aise avec les sciences mais pas trop « plombants » ou compliqués à comprendre. Même s’ils sont tous les deux très différents, ce qui les relie c’est que dès lors qu’ils t’expliquent un truc scientifique, tu les comprends. En plus, non seulement ils arrivent à faire comprendre les choses mais en plus avec eux on se marre bien.

« Grâce à l’émission, j’ai appris un tas de trucs »

Peut-on modifier le cerveau pour ne pas avoir le tournis, est-on plus bête en maillot de bain, manger du curry réduit-il les flatulences… En animant ce type d’émission, t’as du déjà apprendre plein de choses surprenantes non ?

Ecoutes, j’ai vraiment appris un tas de trucs qui vont plaire et amuser les téléspectateurs je pense. Par exemple, j’ai été hyper étonnée de découvrir que les mamans sont capables de reconnaître leur enfant à l’odeur de leurs couches. Sinon, il y a aussi une chose surprenante qui m’a marquée, c’est qu’on peut identifier des jumeaux à l’odeur de leurs aisselles. D’ailleurs, c’est Cécile qui a fait ce test insolite : elle a senti les aisselles de pleins de personnes et elle a reconnu qui étaient les jumeaux… Autant te dire qu’on s’est bien marré même si on était très surpris de cette expérience.

En plus de ton équipe, tu auras régulièrement des invités en plateau, ils vont aussi se prêter au jeu ?

Il va y avoir plein d’invités comme Willy Rovelli, Jarry, Ariane Brodier, Franck Gastambide, la troupe « Les 3 Mousquetaires »,… Ce qui est chouette, c’est qu’ils ont tous accepté de tester nos expériences. Pour la première, Willy a eu très peur parce qu’on a testé un truc avec une enclume qui devait partir du bout de son nez et systématiquement revenir au même point. Les invités participent aussi puisqu’ils notent chaque chroniqueur et l’un des trois finit par tester ce que l’on appelle l’expérience finale en fin d’émission.

L’émission arrive le 25 octobre à 17h50 dans un registre souvent appelé « vulgarisation scientifique ». Il y a également d’autres programmes dans ce genre comme « E=M6 », « C’est pas sorcier » ou « On n’est pas des cobayes ». C’est quoi la différence avec « Le Labo de Damidot » ?

Je pense que l’idée pour nous, c’était de partir vers le divertissement et le fun avant tout. On a largement dépassé le cadre de l’émission scientifique. « Le Labo de Damidot » laisse la place au show là où par exemple « C’est pas sorcier » sur France 3 était davantage dans l’explication pure. D’ailleurs tu évoques « On n’est pas des cobayes » et je pense qu’Agathe Lecaron, qui est une nana hyper fun, avait déjà amené un côté divertissant à ce genre télévisuel. Notre objectif prioritaire c’est que les gens apprennent des trucs en se marrant.

« La TNT est aujourd’hui un espace de liberté »

On va également te retrouver dans « Mission plus-value », une émission autour de la déco. C’est quoi la différence entre le marouflage made in M6 et celui made in NRJ12 ?

Alors le marouflage made in M6, j’avais fait le tour de la question et j’avais une envie de faire autre chose. Pour le marouflage made in NRJ12, il y a tout à inventer aujourd’hui, je dirais même tout à maroufler. (Rires) Là, je reprends les cours de marouflage au début et c’est super chouette.

Tu peux nous en dire plus sur l’émission ?

« Mission plus-value » est un concept que l’on a créé avec Alexia Laroche Joubert et Banijay  et qui arrivera en prime courant novembre en principe. On a tout écrit ensemble, on y retrouvera Phil’, qui était déjà mon complice dans « D&CO ». Tous les deux, on va aller à la rencontre d’un agent immobilier qui a deux biens à proposer, tous les deux surestimés par les propriétaires. Notre but, c’est de faire une plus value à chaque maison pour que les gens vendent mieux leur maison. Tout ça est entrecoupé de scénettes fictionnées dans lesquelles on se marre beaucoup mais avec un véritable enjeu et une vraie compétition. On va y retrouver des astuces déco, des conseils et des idées simples.

Entre Aïda Touihri sur D8, Estelle Denis également sur D8 et Valérie Damidot sur NRJ12, l’ex girl power de M6 c’est sur les chaînes de la TNT que cela se passe maintenant ?

Je pense que c’est sur la TNT que ça se passe tout court, même si on n’est pas sur les chaînes « classiques » on est là pour faire de l’audience. On a plus de liberté car il y a tout à construire et notamment changer les habitudes des téléspectateurs. Quand tu penses que dès que tu achètes une télévision, la chose sur laquelle tu tombes en premier c’est TF1, il y a un vrai espace à créer. Cyril Hanouna a été le premier à le faire sur D8 parce qu’avant lui sur cette chaîne il n’y avait pas grand chose. NRJ 12 a envie de se réinventer, de se décoller de son image de télé-réalité et c’est ce qui est vachement sympa à faire. Personne ne m’a demandé d’être différente de la personne que je suis dans la vie. Aïda est passée sur France Télévisions et elle avait envie de montrer des facettes d’elle différente, chose que « Le Grand 8 » lui permet davantage. C’est pareil pour Estelle Denis donc je pense que la TNT permet cette liberté d’être soi-même. Selon moi, c’est l’avenir !

« CéKeDuBonheur a besoin de cadeaux de Noël pour les enfants »

Tu as eu beaucoup d’appels du pied de la part de Cyril Hanouna et de son équipe il y a quelques mois. « Touche pas à mon poste », avec la liberté de ton qu’ils ont, ça ne te tentait pas ?

Aller sur D8 paraissait assez évident pour beaucoup de gens effectivement notamment parce que je suis très pote avec Cyril. On a toujours voulu bosser ensemble. Je ne pense pas qu’il y ait de la place pour que tout le monde puisse faire des émissions. Il y a déjà les primes de Cyril, ceux d’Enora, de Camille Combal, Valérie Benaim,… L’arrivée d’Estelle Denis sur D8 pour une émission autour du sport, quelle super idée, elle va tout défoncer car c’est un domaine qu’elle maitrise parfaitement et ça lui va bien. Au sein de NRJ 12, j’ai rencontré une équipe super chouette et très enthousiaste donc j’avais envie de me lancer dans cette aventure.

Tu es très engagée auprès de l’association CéKeDubonheur aux côtés d’Omar Sy et de Leïla Bekhti. Pour ceux qui nous lisent comment venir en aide ?

Merci d’en parler, c’est simple, il suffit d’aller sur le site de l’association qui s’est super bien fait (www.cekedubonheur.fr). On peut faire un don et quand je dis don, il n’y a pas de petit montant, quelqu’un qui donne même 2 €, on prend. Tu imagines si 1 000 personnes donnent 2 €, c’est top pour l’association et on peut aider plein d’enfants. Autrement, on est très intéressé d’avoir des bénévoles qui nous rejoignent que ce soit pour des évènements comme Noël, la fête de la musique ou la tournée des hôpitaux. En dehors de ça, on a lancé depuis peu les appels aux dons pour récupérer un maximum de cadeaux justement pour les fêtes de Noël. Je te remercie d’en parler, c’est super chouette pour l’association qui est présidée par Hélène Sy. Avec Omar Sy et Leïla Bekhti, on est parrains et c’est quelque chose qui nous tient à cœur. 

(c) Ch.Lartige/CL2P/NRJ12

L’Interview Hashtag de Valérie Damidot

R# Le film « Les Nouvelles aventures d’Aladin », tu partages ?

VD# Hashtag kiffance ! Déchirez tous les gars, bien sûr que je partage.

R# Entre Youssoupha et Nekfeu, quel rappeur mets-tu en favori ?

VD# Hashtag les 2 et hashtag je les aime ! (Rires)

R# Après « Cauchemar en cuisine » place à « Cauchemar chez le coiffeur » sur M6 : tu retweetes ?

VD# Euh… Hashtag joker doublé d’un hashtag trop de cauchemars ! (Rires)

R# Entre Gilles Verdez et Yann Moix, qui ajouterais-tu en ami ?

VD# Oh, c’est pas facile là… Je ne sais pas trop… Allez, on va dire Yann Moix.

R# Avec quel animateur ou animatrice télé, ça matcherait le plus pour un duo ?

VD# Cyril Hanouna sans hésitation.

R# Qui recommanderais-tu sur les réseaux sociaux ?

VD# S’il y a un mec que vous devriez suivre, c’est l’animateur Grégory Ascher. Il est tellement marrant et ses tweets sont super drôles.

R# Entre « La Nouvelle Edition » avec Daphné Burki et « Le Tube » avec Ophélie Meunier : sur quelle émission tu cliques ?

VD# Alors #DaphneBurkiAmitiéForeverLove.

R# Afin de soutenir ta nouvelle émission, on te propose de poster sur Twitter pendant 24h avec le hashtag #LaboDeDamidot : 

– proposition 1, toutes les chansons qui riment avec le O de « Labo de Damidot » à savoir « Plus haut » des What For, « Bo le lavabo » de Vincent Lagaf et « Tata Yoyo » d’Annie Cordie.

– proposition 2, comme ton émission est basée sur pas mal d’expériences, on testera des remix d’expressions connus du type « Il ne faut pas mettre la charrue dans le même panier », « Il n’y a que les imbéciles qui font de la fumée sans feu » ou encore « Rien ne sert de courir, il faut prendre le taureau par les cornes ».

Ta réponse ?

VD# Je choisis les expressions, ça peut être tellement bon ! Je vais vérifier ça sur Twitter attention.

R# Un hashtag pour conclure ?

VD# Pour conclure l’interview, j’ai plein de hashtag, je ne peux pas en choisir qu’un. Je dirais #Rachid #Love #Rashtag !

R# Attaque de hashtags quoi. (Rires) Nous on n’a qu’un seul mot #LeLaboDeDamidot et un grand merci c’était un bonheur de t’avoir sur Rashtag.

VD# Merci mon Rashtag. Longue vie à vous et une pluie de likes pour la suite. A bientôt.

(c) Ch.Lartige/CL2P/NRJ12

(c) Ch.Lartige/CL2P/NRJ12

« Le Labo de Damidot » avec Valérie Damidot et son équipe c’est à partir de dimanche, chaque semaine à 17h50.

(c) Ch.Lartige/CL2P/NRJ12

 

Pour suivre Valérie Damidot sur les réseaux sociaux :

 twitter-logo-bouton

  • Que pensez-vous du concept du Labo de Damidot ?
  • Dans quel type d’émissions aimez-vous voir Valérie Damidot ?

 

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le partager !

 

Partagez cette histoire
  • Valérie Damidot - Rashtag
(c) Ch.Lartige/CL2P/NRJ12

    Valérie Damidot « Dans Le Labo, on va apprendre en se marrant »

    #ValérieDamidot #LeLaboDeDamidot #NRJ12 #Phil #BenoitChaigneau #CécileChlous #MissionPlusValue #CéKeDuBonheur #CyrilHanouna Bonjour Valérie, c’est un grand plaisir de t’avoir avec nous sur Rashtag. ...
Chargez plus des Articles connexes
Voir plus d’articles Interviews

Laisser une réponse

Votre email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

A découvrir aussi

Aïda Touihri « Je prépare un recueil des blagues de Roselyne Bachelot »

#AïdaTouihri #LeGrand8 #LaurenceFerrari #RoselyneBachelot #HapsatouSy #ElisabethBost #CitéGagnant #LCP ...