Interviews
Sidoine - Rashtag

Interview Sidoine « Da Silva est comme un grand frère »


#Sidoine #LaNuit #DaSilva #OnNeVitQuUneFois #StarAcademy #NRJ12 #BobDylan #MPokora #Zayra #Pink 

Lors de ta participation à la « Star Academy », tu as eu des conseils sur comment répondre aux médias. Quelle est la principale chose que tu as retenue ?

Ça me parait assez loin mais c’est vrai, tu as raison, on a eu des conseils pour apprendre à gérer notre communication. A cette époque, j’étais peut-être trop dans le contrôle et il m’a fallu du temps pour comprendre qu’il était important de donner un peu de soi-même car c’est aussi ce que les gens attendent d’un artiste. C’est d’autant plus vrai quand tu es auteur et compositeur comme c’est mon cas aujourd’hui, tout ce qui est sincère devient touchant.

 

Tu as participé à la saison 9 de la « Star Academy » lors de laquelle tu es allé jusqu’en demi-finale. Prendre part à ce télé-crochet, c’était un choix que tu as fait facilement ?

Ce n’était absolument pas naturel. Quand j’ai eu 25 ans, j’ai eu une sorte de prise de conscience, comme une claque, en me disant que malgré mon âge, je n’avais rien essayé pour faire de la musique mon métier. Par un concours de circonstance, mon manager m’a proposé de tenter la « Star Academy » et je me suis laissé prendre au jeu lors des castings. Au niveau de la forme, le côté « télé-réalité » ne m’attirait pas du tout, en revanche sur le fond, l’idée me plaisait bien d’apprendre à travers les cours, les rencontres avec les professionnels ainsi que les prestations en direct. Dans mon esprit, je n’avais rien à perdre dans tous les cas.

 

Que retiens-tu de cette participation à la « Star Academy » ?

Je ne pense pas avoir fait ce programme pour de mauvaises raisons donc à l’heure qui l’est je ne crache pas dans la soupe comme on dit. C’était une belle vitrine, une bonne formation intensive pour apprendre le métier. Mon objectif qui était de signer en maison de disque a été atteint donc ce n’est que du positif.

 

« La Star Academy m’a permis me rendre visible auprès de professionnels »

Tu as eu la chance d’être signé chez Capitol, tu le dois à ce passage à la « Star Academy » ou tu avais déjà fait le travail avant ?

Dans la musique aujourd’hui, il faut que toutes les planètes s’alignent un peu. Les rencontres font aussi pour beaucoup et mon manager m’a mis en avant auprès des maisons de disque. Je pense qu’à travers la « Star Academy », on a pu voir qui j’étais et ce que je valais au niveau artistique, ça m’a permis de me rendre visible auprès de professionnels et donc j’ai eu la chance de signer chez Capitol.

 

Ton dernier titre « La Nuit » a été composé par Da Silva à qui l’on doit notamment des titres pour Julie Zenatti, Yseult ou encore Soprano. Comment est née cette collaboration ?

C’est une personne avec qui j’avais très envie de travailler et que j’ai choisie. Je le connaissais d’ailleurs plus pour sa propre musique que pour ce qu’il avait fait pour d’autres. On s’est rencontré assez rapidement, presque en coup de vent d’ailleurs, l’alchimie s’est rapidement créée. Humainement, il m’a beaucoup apporté, c’est comme un grand frère aujourd’hui. Sur les textes et les mélodies qu’on a pu composer ou écrire, on a été très complémentaires et ce très rapidement. Il cerne très vite les gens et ça a bien marché entre nous.

 

Ton titre « La Nuit » est sorti récemment. Peux-tu nous en parler ?

On l’a écrit ensemble avec Da Silva. C’est un titre personnel qui explique comment je suis mais sans vraiment le dire. On prend le prétexte des raisons pour lesquelles je sors la nuit pour évoquer finalement des traits de caractère très personnels.

 

« J’ai voulu prendre le temps pour mon album »

On est plus sur de la pop electro que sur de la pop folk. Comment expliquer ce changement ? 

Ce n’est pas vraiment un virage comme on pourrait le penser. C’est toujours ce que j’ai voulu faire. Pour l’EP qui a été fait il y a un moment, je n’ai pas eu le temps ou le recul on va dire de pouvoir proposer ce que j’avais à donner. Je considérais que je n’avais pas en plus la légitimité à ce stade de ma carrière de proposer quelque chose. Après cet EP, j’ai d’ailleurs choisi de me détacher un peu des réseaux sociaux et des médias pour prendre le temps de me trouver et de proposer quelque chose de plus personnel.

 

Sur le titre « La Nuit », tu dis « je suis comme je suis »… Tu te qualifierais comment justement ? 

Je suis assez paradoxal et on l’évoque beaucoup dans l’album. Avoir en même temps un pied dedans et un pied dehors, c’est un peu ma manière d’être au quotidien. Dans ma manière d’exprimer ma musique en plus, j’aime l’idée de parler de moi en prenant des prétextes plutôt que de me dévoiler de manière directe.

 

Tu as partagé il y a quelques mois une photo avec Rose et William Rousseau, ce sont deux personnes qui vont figurer aux crédits de ton album également ?

Non, ils ne seront pas sur l’album. Ce sont deux personnes que j’aime beaucoup et avec qui j’ai eu la chance de faire quelques essais mais on ne les retrouvera pas sur ce projet. Les titres qu’on a créés ensemble n’ont pas leur place sur cet album-là mais ce sont vraiment des gens avec qui j’ai adoré travailler.

 

« J’écoute aussi bien Booba que Stromae ou Etienne Daho »

Que va-t-on retrouver sur l’album ? 

Le titre « La Nuit » est une belle fenêtre de ce qu’il y aura sur l’album. On y retrouvera de la pop, du rock mais aussi de l’electro. C’est vraiment un bout de moi que j’ai envie de partager avec les gens. Il sortira début 2016 et je suis très impatient même si je suis quand même flippé à l’idée de me livrer de manière aussi personnelle et de laisser ce bébé entre les mains du public. J’espère qu’il sera cajolé (Rires).

 

Tu as sorti en mai 2013 un premier EP composé de 5 titres sur lequel on retrouve « On ne vit qu’une fois ». Comme on ne vit qu’une fois quelles sont les choses que tu veux absolument accomplir dans ta vie ?

La sortie de l’album et la scène sont aujourd’hui mes priorités. J’ai très envie d’aller partager ma musique avec le public.

 

Il y a une reprise de Bob Dylan avec le titre « Knockin on heaven’s door », quels sont les artistes que tu as écouté et qui t’inspirent ?

Je suis assez old school, j’ai été bercé par les Rolling Stones, Tracy Chapman, Janis Joplin, etc… Il y a aussi eu des artistes français comme Serge Gainsbourg et Etienne Daho. Aujourd’hui, ceux qui me touchent le plus sont Julien Doré, Christine and the Queens, Stromae,… Ça peut aussi être Orelsan ou Booba, qui sont des artistes qui m’inspirent. Comme tu peux le constater, j’ai des goûts très éclectiques (Rires).

 

Tes deux vidéos sur ta chaîne Youtube cumulent plus d’1,5 million de vues avec des commentaires de fans du monde entier… Ça te donne envie d’exporter ta musique à l’étranger ?

C’est vrai, j’ai vu des commentaires venant notamment d’Amérique du Sud, ça m’a beaucoup surpris et en même temps fait plaisir. Dans l’immédiat, mon objectif est de convaincre et de trouver mon public en France, après on verra pour la suite. C’est super cool de voir que la musique s’exporte au-delà des frontières.

 

« M Pokora est un bel exemple de réussite et de simplicité »

L’un de tes camarades qui a participé à la « Star Academy », Daniel, a poussé un coup de gueule sur les réseaux sociaux quant à la difficulté de trouver une maison de disque. Comment expliquer cette situation ?

Je peux comprendre qu’il pousse un coup de gueule car ce n’est pas facile dans le monde de la musique quand on ne rentre pas dans des codes existants ou dans des registres bien spécifiques. Daniel est quelqu’un qui a beaucoup de talent, il mérite vraiment d’avoir sa place dans la musique actuelle. J’aurais tendance à lui dire qu’il ne faut pas lâcher et qu’il faut persévérer car c’est vrai que ce n’est pas facile pour les jeunes artistes de percer mais il est très talentueux.

 

Vous aviez M Pokora comme parrain lors de la « Star Academy ». Comment ça s’est passé avec lui ? 

C’était une très belle rencontre, il est très vrai et sait ce qu’il fait et où il va. Même si ce n’est pas la musique que je vais écouter, il défend très bien son univers pop. Pour avoir assisté à l’un de ses concerts, je me suis pris une claque énorme, il assure le show. M Pokora est un bel exemple de réussite et de simplicité.

 

On va passer à l’Interview Hashtag.  

 

Sidoine Costume - Rashtag

L’Interview Hashtag de Sidoine

R# David Gilmour, numéro 1 des ventes : tu likes ?

S# Bien sûr, je like et j’adore.

 

R# Le succès du trio L.E.J. avec « Summer 2015 » : tu partages ?

S# Oui, je partage et je suis curieux de les voir sur des compositions plutôt que sur des reprises.

 

R# Le premier single de Lilian Renaud « Promis juré » : tu retweetes ?

S# La chanson est bien produite, bien faite mais ce n’est pas ce que j’écoute donc je ne retweeterais pas.

 

R# L’album de Zayra devrait sortir dans les prochaines semaines : tu nextes ou tu aimes ?

S# Bien sûr que j’aime. On a partagé pas mal de choses au sein de la « Star Academy », c’est une belle artiste.

 

R#Pink fête ses 15 ans de carrière, quel commentaire cela t’inspire ? 

S# J’adore le personnage et sa carrière donc je dis bravo.

 

R# Le dernier son que tu as partagé ?

S# C’était le dernier titre de Stromae « quand c’est ? ».

 

R# Tu découvres la notification « Ed Sheeran vous suit désormais », tu réagis comment ?

S# Et bien #fierté ! (Rires).

 

R# Quelle est la dernière personne que tu as suivie ?

S# Vanina de la « Star Academy ».

 

R# Quelle est la dernière personne qui t’a suivi ?

S# Da Silva récemment.

 

R# La personne que tu recommanderais ?

S# David Scrima, c’est un auteur avec qui j’ai travaillé pour l’album.

 

R# Quel hashtag pour finir ?

S# Alors, ce serait #LaNuit et #Merci.

 

R# Merci beaucoup Sidoine.

S# Avec plaisir. A bientôt.

 

La Nuit Sidoine - Rashtag

« La Nuit », le dernier titre de Sidoine est disponible en téléchargement légal et sur les plateformes d’écoute. Son album est attendu pour début 2016. Pour suivre Sidoine sur les réseaux sociaux 

  Icone-Twitter_Rashtag Sidoine

Icone-Facebook_Rashtag   Sidoine

 

Sidoine & Rachid Jelti

Sidoine & Rachid Jelti

Vous avez aimé « La Nuit » de Sidoine ? Nous attendons vos réactions sur Rashtag ainsi que sur les réseaux sociaux @Rashtagmedia !
 

Partagez cette histoire
  • Sidoine - Rashtag

    Interview Sidoine « Da Silva est comme un grand frère »

    #Sidoine #LaNuit #DaSilva #OnNeVitQuUneFois #StarAcademy #NRJ12 #BobDylan #MPokora #Zayra #Pink  Lors de ta participation à la « Star Academy », tu as eu ...
Chargez plus des Articles connexes
Voir plus d’articles Interviews

1 Commentaire


  1. Jums

    20 octobre 2015 à 22 h 56 min

    Un super interview ! C’est cool d’en apprendre un peu plus sur Sidoine 😀 Toutes les questions étaient intéressantes! Merci Rashtag

    Répondre

Laisser une réponse

Votre email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

A découvrir aussi

Ally Hana « Un télé-crochet ? Je n’en ai jamais eu envie »

#AllyHana #MonSoleil #Capitol #Jonesic #LunSansLautre #MarinaKaye #ArianaGrande #EdSheeran ...