Interviews
Sarah Kaddour et Najat Vallaud-Belkacem

Interview Sarah Kaddour : « Les Voix des Femmes, c’est plus de 60 personnalités pour porter un message d’espoir »


 

#SarahKaddour #LesVoixdesFemmes #UnissonsNosVoix #NoWomanNoCry #NajatVallaudBelkacem #PascaleBoistard #KarineFerri #ElodieGossuin #PriscillaBetti #CécileDeMénibus #HapsatouSy #Lââm #CapucineAnav #KarimaCharni #LaurieCholewa #Isleym #AwaImani #Ayna #AdrienGraf #AlbanBartoli

Bonjour Sarah, merci de répondre aux questions de Rashtag. Tu as réuni plus de 60 personnalités au sein du collectif « Les Voix des Femmes » avec un premier titre sorti le 8 mars dernier « No Woman, No Cry ». Qu’est-ce qui t’a donné envie de lancer ce projet qui vise à lutter contre les violences faites aux femmes ? 

Il y a quelques années, une amie proche m’a confié avoir été victime d’abus sexuels de la part d’un membre de sa famille. Je l’ai interrogée pour savoir pourquoi elle n’en avait pas parlé ou porté plainte. Ce à quoi elle m’a répondu que ce n’était pas la peine et qu’elle ne voulait pas risquer de se faire renier par sa famille. Son histoire m’a inspiré le titre « Unissons nos voix » sorti l’année dernière pour lequel on a réuni plus de quarante artistes et j’ai décidé ensuite de créer l’association « Unissons nos voix » avec l’aide d’Adrien Graf avec qui je travaille. Nous avons eu le soutien pour cette cause de Najat Vallaud-Belkacem, qui était à l’époque Ministre des Droits des Femmes. Aujourd’hui, elle est toujours avec nous pour porter notre voix même si elle a changé de ministère. La cause me touche particulièrement, j’ai été dans différents associations, j’ai écouté beaucoup de jeunes femmes victimes de ce fléau-là. J’ai donc décidé cette année encore de réunir des artistes pour que l’on devienne toutes porte-paroles de cette cause. En plus de Najat Vallaud-Belkacem, nous avons également été rejoint par l’actuelle Secrétaire d’état des droits de femmes, Pascale Boistard, qui nous a fait l’honneur de nous recevoir au ministère il y a quelques jours pour le lancement officiel du titre « No Woman, No Cry ».

 

Pour ce single sorti le 8 mars on retrouve Karine Ferri, Elodie Gossuin, Lââm, Capucine Anav, Hapsatou Sy, Priscilla Betti, Laurie Cholewa, Karima Charni, Cécile de Ménibus, Awa Imani, Isleym, Soumia, Ayna, Myriam Abel et beaucoup d’autres… Comment as-tu fait pour les choisir et pour les convaincre ? 

Pour les choisir, j’y suis allée au coup de coeur en me faisant une liste de toutes celles que j’espérais associer à cette cause. Suite à cela, j’ai contacté les personnalités soit via Facebook, soit via Twitter ou encore en direct par téléphone quand je les connaissais. Alban Bartoli avec lequel je travaille pour son futur album m’a également mis en relation avec beaucoup de monde. Pour les convaincre, je leur ai envoyé tout ce que l’on avait fait lors du premier single « Unissons nos voix » à savoir le clip, les concerts, les passages en télévision,… Certaines ont dit oui tout de suite, d’autres n’étaient pas forcément disponibles pour les enregistrements mais étaient partantes pour une prochaine occasion, au final nous sommes arrivées à réunir un joli groupe de plus de 60 femmes et j’en suis très touchée. Quand on parle aux femmes de ce fléau-là, toutes répondent à l’appel car on se sent forcément concerné de prés ou de loin par ces problèmes de violence ou d’abus sexuel.

 

Karine Ferri Les Voix des Femmes

Lors des enregistrements en studio, tu avais face à toi des chanteuses et des non-chanteuses, comment as-tu géré tous ces profils pour obtenir le meilleur de chacune ? 

On a vraiment fait au mieux pour qu’elles se sentent bien. Par exemple, les animatrices de télévision qui n’avaient jamais chanté, on a fait l’effort de les recevoir de préférence seules pour ne pas qu’elles se retrouvent gênées à côté d’artistes habituées aux séances d’enregistrement. Pour les mettre en confiance, on a pris le temps qu’il fallait, on leur a fait écouter la musique, on a répété ensemble, tout ça dans la joie et dans la bonne humeur. Le résultat était rapidement au rendez-vous. Toutes avaient envie de délivrer un message d’espoir, ça se ressent dans les images que l’on a diffusées de ces enregistrements. Pour les chanteuses, vu qu’elles avaient l’habitude, c’était une approche différente, en une vingtaine de minutes on avait ce qu’il nous fallait pour le titre. Je leur ai demandé de chanter les couplets et les refrains pour avoir le plus de matière possible.

 

« La reprise du titre « No Woman, No Cry » m’a été proposé par la chanteuse Lââm »

Pourquoi  ce choix de « No Woman, No Cry » pour le single ?

La chanson m’a été proposée par Lââm. On était à Marseille pour un concert avec Alban Bartoli et elle m’a demandé ce qui était prévu comme deuxième single pour « Unissons Nos Voix ». Elle était convaincue qu’il fallait faire une reprise plutôt qu’un titre original pour marquer le coup. Sa proposition était de reprendre le titre « No Woman, No Cry ». J’ai trouvé l’idée super mais je tenais absolument à avoir des couplets en français pour que le message passe au mieux auprès du public. Deux jeunes femmes de l’association FIT (Un Toit, Une Femme) avec lesquelles j’avais gardé contact nous ont rejoint en studio pour un atelier d’écriture avec Alissa Latymi et Nora Aghezal. Le résultat c’est ce que le public retrouve sur le titre.

 

A quoi vont servir les fonds récoltés ? 

Ils vont servir à aider des structures existantes car nous n’avons pas encore de structure mais également à financer des concerts caritatifs pour réunir davantage de fonds. Ca va servir également à financer des campagnes de communication et des clips pour faire parler la cause dans les médias du mieux que possible.

 

Priscilla Betti Les Voix des Femmes

Tu as évoqué les personnalités qui avaient accepté. Sans citer de nom, est-ce qu’il y en a qui ont refusé et qui t’ont déçu ?

J’ai été déçue par une artiste qui m’avait dit oui. On devait se voir mais à chaque fois le rendez-vous était décalé à son initiative. Au bout du 4e rendez-vous manqué, elle s’était engagée à se rendre disponible pour le suivant. A la dernière minute, elle m’a évoqué un problème de dos qui la rendait indisponible alors que j’ai découvert des photos d’elle au ski quelques jours plus tard… C’était une déception certes mais je ne m’arrête absolument pas à ça. A l’inverse, depuis la sortie du single de nombreuses personnalités viennent vers le projet spontanément comme la comédienne Linda Hardy, l’animatrice Audrey Chauveau,… Estelle Denis devait être sur le single mais on a eu un incendie dans le studio le jour où elle devait enregistrer. Il n’y a heureusement aucun blessé, seulement des dégâts matériels.

 

Certaines femmes présentes sur le premier single ne sont pas sur celui-ci : pour quelles raisons ? 

On a eu quelques personnalités qui ne pouvaient pas être disponibles pour celui-ci, Sheryfa Luna par exemple était enceinte au moment des enregistrements. Léa Castel et Sabrina Ouazani n’ont pas souhaité être sur ce single pour des raisons personnelles que je comprends parfaitement. On les retrouvera peut-être sur le suivant.

 

« J’aimerais qu’il y ait aussi des hommes sur le prochain single »

Il n’y a pas de personnalités masculines. Pourtant on pourrait se dire que les hommes aussi sont concernés par les violences faites aux femmes. 

Tu as raison, c’est vrai. Les hommes aussi sont concernés. Plusieurs d’entre eux sont très présents en coulisses pour aider le projet comme Adrien Graf, Alban Bartoli ou Arow qui réalisé le clip avec Pauline Garraud,… Pourquoi pas pour un troisième single un grand rassemblement avec des femmes et des hommes, c’est une idée à étudier. Les hommes aussi ont le droit de prendre la parole pour cette cause.

 

Hapsatou Sy Les Voix des Femmes

Quels sont les prochains évènements lors desquels le public pourra retrouver « Les Voix des Femmes » ? 

Nous serons présentes le 27 mars au Diner de Gala de l’A.P.I.P.D. (l’Association Pour l’Information et la Prévention de Drépanocytose) au Chalet du Lac à Saint-Mandé pour soutenir cette cause et interpréter le titre « No Woman, No Cry » en live. On pourra nous retrouver au Festival « Cairo By Night » le 23 mai à La Cigale, on chantera et je vais également présenter la soirée. Pour chaque billet vendu, 1 € sera reversé à l’association « Unissons nos voix ». Lors de la cérémonie des « Public Buzz Awards » présentée par Christophe Beaugrand au Showcase à Paris, le collectif sera aussi sur scène. En plus de cela, nous avons plusieurs dates de promotion que nous sommes entrain de caler sur BeIN Sports, D8 et D17 entre autres. Je suis très reconnaissante du soutien que nous donne les médias. Sans oublier qu’un livre écrit par Nathalie Cougny va prochainement sortir aux Editions Sud Arènes, il recueillera de nombreux témoignages de femmes qui ont été victimes de violence.

 

Est-ce que « Les Voix des Femmes » pourraient devenir un rendez-vous régulier comme « Les Enfoirés » ? 

Tous les ans, on fera en sorte de sortir un single. J’aimerais également qu’un album puisse voir le jour et que nous puissions faire un grand concert. Tant que les violences faites aux femmes continueront et qu’elles auront besoin de nous, « Unissons nos voix » sera là, je le souhaite en tout cas. J’en profite également pour rappeler aux femmes qui en ont besoin qu’un numéro d’appel existe, il s’agit du 3919. N’importe quelle femme qui se trouve dans une situation difficile et qui aimerait en parler, il ne faut pas hésiter, il faut appeler ce numéro d’aide. Il nous arrive de recevoir des messages via les réseaux sociaux et nous recommandons vraiment aux victimes de faire le 3919. Grâce à cet appel, vos interlocuteurs sauront vous écouter et également vous diriger vers les organismes compétents pour vous accompagner. C’est très important.

 

Le message est passé en tout cas. Place à l’interview hashtag avant de finir.

Sarah Kaddour Présidente Unissons Nos Voix

 

L’Interview Hashtag de Sarah Kaddour

R# Le retour du groupe « Tokyo Hotel » : tu retweetes ou pas ?

SK# Je retweete, j’aime bien leur nouveau look et je pense que l’album peut être réussi.

 

R# « N’oubliez pas », le titre qui va représenter la France à l’Eurovision : tu likes ou pas ?

SK# Je n’ai pas eu l’occasion de l’entendre donc je ne peux pas me prononcer. Mais si on veut gagner l’Eurovision, il faut envoyer Alban Bartoli chanter son titre « J’ai vu ». Même si c’est en français, il mettrait tout le monde d’accord.

 

R# L’émission « Les Marseillais en Thaïlande » : tu partages ou pas ?

SK# Je ne regarde pas donc je ne partage pas.

 

R# Quel candidat de la nouvelle saison de « The Voice » mettrais-tu en favori ?

SK# J’aime bien Yann’sine et Awa Sy.

 

R# Dans le collectif, qui taguerais-tu « La plus appliquée » ?

SK# Elles étaient toutes très appliquées mais la plus appliquée je dirais Karine Ferri.

 

R# La plus dissipée ?

SK# La plus « fofolle », elle ne va pas m’en vouloir car c’est ma meilleure amie, c’est Sandy François.

 

R# La plus surprenante ?

SK# Elodie Gossuin.

 

R# Celle avec laquelle tu as le plus envie de travailler pour d’autres projets ?

SK# C’est grave, si je t’en donne plusieurs ? (Rires…) Disons Manon, Isleym, Ayna, Priscilla Betti et pourquoi pas d’autres aussi.

 

R# « Adele pourrait sortir son nouvel album cette année » : quel commentaire mets tu à ce statut ?

SK# Sors ton album et dis que les bénéfices vont à l’association « Unissons nos Voix » (Rires…).

 

R# Entre Live-chat avec Ed Sheeran ou John Legend : tu choisis qui ?

SK# John Legend.

 

R# Si tu pouvais taguer un titre « Ma chanson préférée du moment »: ce serait laquelle ?

SK# C’est la chanson qu’Alban Bartoli a enregistré avec Awa Imani qui s’intitule « Avec le temps »‘.

 

R# Le mot ou la phrase que tu aimerais placer en top tendance ?

SK# Je ne vais pas être très originale, #NoWomanNoCry.

 

R# Merci Sarah de nous avoir accordé cet entretien.

SK# Merci à toi pour ton soutien autour du projet. A bientôt.

 

Le single « No Woman, No Cry » est disponible sur toutes les plateformes de téléchargement depuis le 8 mars. Le collectif « Les Voix des Femmes » sera le 27 mars au Diner de Gala de l’A.P.I.P.D (l’Association Pour l’Information et la Prévention de Drépanocytose), le 1er avril aux « Public Buzz Awards » au Showcase, le 23 mai au Festival « Cairo By Night » à La Cigale, le 30 mai à la Fnac de Bercy.

Le livre « Les Voix des Femmes » est en commande sur le site de Sud Arènes . La Maison Zeta Beta met en vente des t-shirt « No Woman, No Cry » sur son site officiel (une partie des bénéfices est reversée à l’association « Unissons nos voix »). Pour retrouver toute l’actualité du projet, rendez-vous sur les réseaux sociaux :

 Icone-Twitter_Rashtagtwitter.com/Unissonsnosvoix

Icone-Facebook_Rashtagfacebook.com/Lesvoixdesfemmes

Que pensez-vous du single « No Woman, No Cry » ? Quelle autre artiste aimeriez-vous voir dans le collectif « Les Voix des Femmes ?

 

Réagissez à l’article sur Rashtag.fr ou sur les réseaux sociaux via notre compte @rashtagmedia.

 

 

 

Partagez cette histoire
Chargez plus des Articles connexes
Voir plus d’articles Interviews

Laisser une réponse

Votre email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

A découvrir aussi

Mathieu Canaby « Je suis tombé dans la marmite de la musique »

#MathieuCanaby #MissCalifornia #DanteThomas #GaryFico #StevieWonder #MichaelJackson #MichelBerger #PriscillaBetti ...