Interviews
Pierre-Henry Bor

Interview Pierre-Henry Bor (Projet Fashion) : « Avoir une émission de télévision ? Pourquoi pas. »

 

#PierreHenryBor #ProjetFashion #D8 #DonaldPotard #HapsatouSy #CatherineBaba #AlexandraSenes #RolandMouret #Mode #SarahLoss

Bonjour Pierre-Henry, merci de répondre aux questions de Rashtag, avant de parler de tes projets, revenons sur « Projet Fashion » concours de mode que tu as remporté sur D8. Qu’est-ce qui t’a donné envie d’y participer ?

Ce n’est pas vraiment « Qu’est-ce qui m’a donné envie » mais plutôt « Qui m’a donné envie »… (Rires) Ma compagne Sarah Loss m’a parlé de « Projet Fashion » en me disant que ça pouvait être intéressant pour moi. Effectivement, le challenge était de taille. Je me suis donc lancé dans le casting pour ce concours. D’abord, il fallait envoyer son book pour la pré-sélection. Ensuite lors de l’audition, j’ai choisi de proposer 4 pièces différentes : une  couture, une prêt-à-porter, une artistique et une plus conceptuelle. L’objectif était de montrer mon univers et les matériaux que je pouvais travailler dans le cadre de mes créations. Au bout de deux mois, on m’a annoncé que ma sélection, j’étais très heureux de cette nouvelle aventure.

 

Appréhendais-tu cette aventure ou non ?

Non, je n’appréhendais pas vraiment car j avais déjà fait un concours médiatisé, le « Triumph Inspiration Award » en 2012. Au contraire, j’avais hâte car c’était pour moi une nouvelle expérience que je voyais comme une opportunité de voir de nouveaux horizons. C’était l’occasion de tester sa créativité et sa capacité à travailler vite dans des conditions extrêmes et originales. Et puis pour une fois que l’on a un concours de mode à la télévision, ça change des émissions musicales et culinaires que l’on voit partout et auxquelles je ne peux pas participer. (Rires…)

 

« Depuis la finale de ‘Projet Fashion’ Geoffrey ne m’adresse plus la parole »

La compétition entre les candidats dans ce type de concours peut parfois être difficile, comment ça s’est passé pour toi ? 

Lors de la première émission, tout le monde était très amis et après ça s’est un peu dégradé avec certains candidats qui sont devenus moins agréables avec les autres. C’était d’ailleurs souvent quand ils avaient du mal dans une épreuve que cela transparaissait le plus… Quand Romain est parti, l’ambiance était moins enjouée. On rigolait beaucoup avec lui. Après « Projet Fashion », j’ai perdu contact avec Geoffrey qui ne m’adresse plus la parole. Il m’a même supprimé et bloqué de ses réseaux sociaux. Selon ses dernières publications, il a visiblement eu un goût amer de la finale. J’en déduis qu’il pense que je ne mérite pas ma victoire. C’est dommage que ça en arrive à ce point-là mais honnêtement, je ne lui en veux pas.

 

Quel a été le meilleur moment pour toi, s’il ne fallait en retenir qu’un ?

Le meilleur moment a également été le pire moment : c’était l’épreuve du jean. Il s’agissait de la deuxième étape, un moment lors duquel j’ai eu beaucoup de doutes. Je sortais de la première épreuve qui avait eu lieu dans un magasin de bricolage, on m’avait classé dans les candidats « moyens », ceux qui avaient accompli la mission mais qui manquaient de créativité. Ce manque de créativité m’est resté dans la tête, ce qui fait que dans la deuxième épreuve je me suis mis beaucoup de pression. Au début, ça a beaucoup bloqué, j’ai fait pas mal d’essais, c’était vraiment très difficile de démarrer. Au final, j’ai réussi à réaliser trois robes complètes pour en avoir une quatrième qui était vraiment très intéressante et avec quelquechose de fort à présenter. Ca m’a boosté et ça m’a permis de me rendre compte que je pouvais me surpasser.

 

Quand on t’annonce ta victoire, qu’est-ce que tu as en tête à cet instant précis ?

Ce que les gens n’ont pas vu, c’est que lorsque nous ne sommes plus que Geoffrey et moi dans l’aventure et que celui-ci retourne en coulisses, j’entends un cri immense au loin, c’était ma compagne Sarah qui laissait éclater sa joie. Quand on m’annonce ma victoire, il se passe vraiment plein de choses dans ma tête, je pense évidemment à elle, à toute l’aventure, aux difficultés et aux personnes qui m’ont soutenu dans mon parcours.

 

« Certaines remarques du jury étaient déplacées »

Le jury vous a donné des conseils et parfois critiqué, il y a des remarques qui t’ont blessé ?

Je n’ai pas eu de remarque blessante mais il y a des critiques qui ont été faites à certains candidats qui m’ont un peu choqué. Par exemple, lors de la deuxième épreuve, on a dit à Louis que le décolleté qu’il avait fait était du « Geoffrey raté ». Une telle remarque, j’ai trouvé ça dur. A ce stade de la compétition, Geoffrey n’est personne et en plus ça crée des tensions. L’autre remarque a eu lieu lors de la première épreuve quand on a dit à Romain que des élèves en mode du Pakistan faisaient mieux que ce qu’il avait fait. J’ai trouvé que c’était déplacé…

 

Il y a des avis ou des conseils qui t’ont servi ? 

Toutes les conseils m’ont servi, que ce soit ceux qui m’étaient adressés ou ceux qui étaient destinés aux autres candidats. Quand on est jeune créateur, on a encore beaucoup de choses à apprendre donc tout est bon à prendre pour se dépasser. La remarque qui me restera, c’était lors de l’épreuve de la robe de mariée car à ce moment-là j’ai senti que Roland Mouret et le jury avaient compris qui j’étais et ce que je voulais défendre dans la mode.

 

Un mot sur l’animatrice Hapsatou Sy et votre coach Donald Potard, quels rôles ils avaient ?

Il s’agissait de deux rôles très différents. Hapsatou en tant qu’animatrice de « Projet Fashion » introduisait les épreuves, clôturait chaque étape en présentant nos créations aux jury et en recueillant leurs avis sur notre travail. Donald avait une position d’ange gardien on va dire, il nous donnait beaucoup de conseils et on pouvait lui demander son avis.

 

Grâce à « Projet Fashion », tu as également découvert l’univers de la télévision et les coulisses. Tu aurais envie d’avoir ta propre émission ?

Une émission de télévision, pourquoi pas si je peux la partager avec Sarah, comme est très bonne en communication aussi. Mais il faudrait vraiment avoir un concept innovant autour de la mode et pas quelquechose de déjà vu.

 

« Faire ‘Les Anges’ sur NRJ12, ça me bloquerait pour travailler dans la mode »

Et si on te propose une émission comme « Les Anges » sur NRJ12 avec un projet professionnel ?

Je ne sais pas, tout dépendrait. Aujourd’hui, c’est encore très axé télé-réalité comme programme, ce qui peut bloquer ensuite pour travailler dans le milieu de la mode et être crédible. Pour un projet professionnel important comme le mien, je ne pense pas que ce soit le meilleur format.

 

Il y a différents événement qui vont arriver bientôt. Peux-tu nous en dire plus ? 

Normalement, en juin prochain une soirée avec certains candidats de « Projet Fashion » devrait avoir lieu pour présenter nos créations. L’idée serait de mettre en avant chacun une pièce couture assez forte qui puisse être placée dans des magazines pour des éditos. Pour le moment, Laureline a bien avancé sur sa pièce et moi également. Pour les deux autres, c’est un peu plus compliqué car ils ont des contraintes professionnelles qui font qu’ils n’ont pas pu suffisamment avancé. En fonction du nombre que l’on sera, ça devrait arriver pour fin juin. Et puis, en septembre ou octobre, je vais présenter ma collection en nom propre, ce sera un défilé ou une présentation, on est entrain d’y réfléchir. En attendant, j’ai ma collection qui vient de sortir avec mondefile.com, ce qui permet de toucher déjà un large public et de faire connaitre mes créations.

C’est le moment de l’Interview Hashtag. 

Candidats Projet Fashion D8

L’Interview Hashtag de Pierre-Henry Bor

R# Le retour de la mode des « sabots » : tu likes ou non ?

PHB# Non je ne like pas du tout, mais si on trouve un nouveau concept pourquoi pas…

 

R# Kim Kardashian parmi les 100 personnalités les plus influentes du magazine Times : quel commentaire tu postes à ce statut ?

PHB# Je suis tout à fait d’accord parce que c’est devenue une personnalité très mode qui change des égéries habituelles.

 

R# Entre Adeline et Laureline, participantes à « Projet Fashion » : avec laquelle ça matche le plus ?

PHB# Ca matche plus avec Laureline parce qu’on a beaucoup sympathisé et qu’en plus elle habite Paris donc c’est plus facile de la voir.

 

R# La sortie de l’Apple Watch : tu retweetes ?

PHB# Je retweete parce que c’est Apple mais j’ai des réserves parce que le produit est cher surtout pour la Watch Edition.

 

R# Entre Catherine Baba et Alexandra Senes : qui ajouterais-tu en amie ?

PHB# Toutes les deux mais peut être d’abord Catherine Baba parce que je sais qu’elle a une belle collection de vestes de chez Balmain et j’ai beaucoup aimé les débuts d’Olivier Rousteing au sein de cette maison.

 

R# Si tu pouvais taguer une personnalité dans la catégorie « J’aimerais beaucoup l’habiller », ce serait qui ?

La mannequin Rosie Huntington-Whiteley sans hésitation.

 

R# Les tweets du journaliste Loic Prigent : tu partages ?

PHB# Ah oui, j’adore Loic Prigent et son coté décalé, je suis abonné d’ailleurs à son compte Twitter.

 

R# Laurence Boccolini, tu la pokes ?

PHB# Oui, je la poke. Je l’habille même si ça lui dit.

 

R# Entre Alexander Mc Queen et Franck Sorbier : quel créateur mets-tu en favori ?

PHB# Je mettrais Alexander Mc Queen puisque j’ai travaillé chez Iris Van Herpen et leur univers est très proche.

 

R# La dernière personne que tu as suivie ?

PHB# C’était Rashtag. (Rires…)

 

R# La dernière personne qui t’a suivi ?

PHB# Margot de « You Make Fashion ».

 

R# Quelle personne recommanderais-tu ? 

PHB# Je recommanderais le blog « La Mode est une Femme » qui est tenue par Sarah et aussi Olympe avec qui je travaille en ce moment pour ses tenues de scène.

 

R# Quel mot aimerais-tu mettre en top tendance ?

PHB# Et bien je dirais tout simplement #Enjoy parce qu’il faut profiter de chaque instant, c’est ma façon de voir les choses.

 

R# C’est la fin de l’interview, merci beaucoup Pierre-Henry.

PHB# Merci à toi Rashtag. C’était un plaisir.

Collection Pierre-Henry Bor

La collection de Pierre-Henry Bor est disponible sur le site officiel www.pierre-henrybor.com et sur www.mondefile.com. Retrouvez toutes les informations sur les réseaux sociaux :

 Icone-Twitter_RashtagTwitter Pierre-Henry Bor

Icone-Facebook_RashtagFacebook Pierre-Henry Bor

 

Etes-vous satisfaits de la victoire de Pierre-Henry Bor ? Quels sont ses créations que vous aimez le plus ?

 

Vous pouvez liker l’article et réagir sur Rashtag.fr. N’hésitez pas également à comment l’interview sur les réseaux sociaux via notre compte @rashtagmedia.

 

Partagez cette histoire
Chargez plus des Articles connexes
Voir plus d’articles Interviews

Laisser une réponse

Votre email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

A découvrir aussi

Aïda Touihri « Je prépare un recueil des blagues de Roselyne Bachelot »

#AïdaTouihri #LeGrand8 #LaurenceFerrari #RoselyneBachelot #HapsatouSy #ElisabethBost #CitéGagnant #LCP ...