Interviews
Oumar Diaw

Interview Oumar Diaw « Bosser avec Jean Reno, c’est une école »


#OumarDiaw #Antigang #BenjaminRocher #JeanReno #AlbanLenoir #CaterinaMurino #AMREF #SabrinaOuazani #ASPOAE #DoniaEden #9MoisDeBonheur #Perseverance 

Bonjour Oumar, merci de répondre aux questions de Rashtag.

C’est avec plaisir Rashtag. Merci à toi.

 

Tu es à l’affiche depuis le 19 août du long-métrage « Antigang » réalisé par Benjamin Rocher et dans lequel on retrouve entre autres Jean Reno. La question que tout le monde doit te poser : qu’est-ce que ça lui a fait à Jean Reno de jouer avec toi ?

 

Ah ah (Rires…) Et bien il était impressionné, je n’ai pas compris pourquoi ! (Rires…) Plus sérieusement, quand j’ai su que j’avais été pris pour le film et que j’allais tourner avec Jean Reno, j’avais beaucoup d’appréhension. Cet homme est un monument du cinéma français et international donc se dire que l’on va partager des répliques avec lui pendant un tournage, c’était assez fou. En réalité, ça s’est vraiment très bien passé, il est venu vers nous, les autres comédiens, assez naturellement et a fait le premier pas pour nous mettre à l’aise.

 

« On apprend beaucoup aux côtés d’un acteur comme Jean Reno »

Tourner avec un grand acteur comme lui, c’est quelquechose d’important dans une vie. Quels étaient vos rapports sur le tournage ?

Jean Reno est quelqu’un d’accessible, d’impliqué et de très présent. Il avait un oeil sur toutes les scènes et dès qu’il le pouvait, il nous guidait dans notre jeu et nous donnait des conseils. C’était un tournage vraiment très intéressant à ce niveau-là car on apprend beaucoup aux côtés d’un acteur comme lui. Je suis dans le cinéma depuis 8 ans maintenant et je peux te dire que bosser avec Jean Reno, sincèrement, c’est une école. Il est humble, modeste et très généreux.

 

Venons-en à l’histoire du film : on suit les aventures de Serge Buren, un policier un peu old-school qui est entouré de jeunes flics pas comme les autres…

« Antigang », c’est une bande de jeunes policiers qui accompagne le personnage joué par Jean à savoir Serge Buren. Dans le cadre d’une mission, on est confronté à une bande de braqueurs qui sévit dans les bijouteries les plus prestigieuses de Paris. Tout ne va pas se passer comme prévu : alors que Serge Buren est plus conventionnel dans sa méthode, les autres policiers et moi-même, on est plutôt adepte des battes de baseball, des voitures béliers et des coups de poing de américains (Rires…)

 

« Le film a été tourné dans un Paris futuriste imaginé par Benjamin Rocher »

Tu interprètes le rôle de Manu, quelle place il occupe dans cette bande de policiers ?

Manu est le plus jeune du groupe, celui qui intègre à peine l’équipe. Au début, il est un peu dépassé par les méthodes utilisées car ça ne correspond pas à ce qu’on lui a appris, il ne comprend pas tout ce qu’il se passe. Petit-à-petit, il se laisse engrainer par le reste du groupe et on ressent qu’il y a une vraie harmonie qui se crée entre eux, ça se charrie beaucoup mais ça bosse dur pour accomplir leur mission.

 

Comment s’est passé le tournage ? 

« Antigang » a été entièrement tourné à Paris, on était pas très discrets, avec un film comme celui-là c’est difficile. (Rires…) Benjamin Rocher, le réalisateur, a voulu un Paris futuriste, on a beaucoup tourné dans le 13e arrondissement de Paris du côté de la Bibliothèque François Mitterand. J’ai le souvenir d’un super tournage puisqu’il y avait des passants qui profitaient du spectacle lors de nos différentes scènes et c’est agréable de partager ça avec eux.

 

On retrouve dans ce film Caterina Murino, Alban Lenoir, Thierry Neuvic, Stéfi Celma, Jean-Toussaint Bernard, Sébastien Lalanne. Vous avez suivi une préparation physique assez importante avec Manu Lanzi, chorégraphe de combats. Peux-tu nous raconter comment cela s’est passé ? 

On a effectivement travaillé avec Manu Lanzi. D’ailleurs, l’anecdote assez amusante c’est que lors de notre rencontre pour le premier entraînement, il m’a vu arrivé et s’est demandé ce qu’il allait faire de moi avec ma carrure, comme si j’étais le mec un peu « bourrin » qui ne serait pas assez souple (Rires). Ce qu’il ne savait pas encore, c’est que j’avais beaucoup pratiqué de sports de combat comme la boxe française notamment. Grâce à lui, on s’est beaucoup entrainé sur les techniques de combat : comment recevoir un coup, accompagner le mouvement de l’autre, etc… Dans « Antigang », ça bastonne pas mal ! C’est la première fois que je fais ça dans un film, c’était un rêve de gosse.

 

« S’il y a une suite à ‘Antigang’, j’y vais les yeux fermés ! »

Quels souvenirs-tu gardes de ce tournage ?

Beaucoup d’excellents souvenirs : tourner avec Jean Reno déjà comme je te l’ai dit précédemment mais aussi l’ambiance qu’il y avait au sein du groupe. Avec les autres comédiens, on s’est rencontré 2 mois avant le tournage et tout de suite ça l’a fait. Du coup, quand on s’est retrouvé pour le premier jour de tournage, c’était comme si l’on retrouvait sa bande de potes. Après le tournage, on s’est même revu les uns les autres ce qui montre qu’on a tissé des liens assez forts pendant ce film. Sans oublier Benjamin Rocher, le réalisateur : un super mec, qui a toujours le sourire et qui met les comédiens à l’aise. C’était la première fois que je tournais avec lui et c’était un super tournage.

 

Justement, s’il y a une suite au film, tu serais partant ?

Mais sans aucun problème et avec un grand plaisir. Retrouver cette équipe, je le ferais les yeux fermés !

 

« Sabrina Ouazani est l’une des comédiennes les plus talentueuses de sa génération »

Sabrina Ouazani fait une apparition dans le film. Elle nous a confié il y a quelques mois sur Rashtag en parlant de toi « C’est comme mon frère, on a pris beaucoup de plaisir sur scène avec lui et avec le public. » Un commentaire à ce sujet ?

Sabrina Ouazani est l’une des plus belles rencontres que j’ai faite ces dernières années. On a passé pratiquement 1 an tous les deux sur scène pour la pièce « Amour sur Place ou à Emporter » créée par Fabrice Eboué et jouée initialement par Amel Chahbi et Noom Diawara. Notre binôme avec Sabrina a fonctionné dès le casting. On a eu un vrai coup de coeur mutuel. Sabrina est quelqu’un avec qui j’aimerais beaucoup travailler à nouveau que ce soit sur scène ou au cinéma. Pour l’avoir côtoyée et vu ce qu’elle était capable d’accomplir, je peux dire que c’est l’une des comédiennes les plus talentueuses de sa génération.

 

Le théâtre et la scène, c’est quelquechose qui t’a donné envie de poursuivre encore dans cette voie ?

Oui, d’ailleurs j’ai écrit une pièce avec Fonzie Meatoug qui s’appelle « 9 mois de bonheur enfin presque ». On est en plein dans la mise en scène et je partagerais l’affiche avec Donia Eden. C’est une pièce qui évoque le bonheur d’avoir un enfant et qui se focalise notamment sur la période de la grossesse, on aborde avec humour les bons côtés et les difficultés que l’on vit pendant ces moments. Si tout va bien, la pièce devrait être programmée au Théâtre du Petit Gymnase en octobre ou novembre prochain.

 

« Je n’ai aucun lien de parenté avec Omar Sy »

Depuis ton premier film « Regarde-moi » d’Audrey Estrougo en 2007, tu as eu l’occasion de jouer au cinéma, à la télévision, au théâtre. Quel type de rôle te donne envie aujourd’hui ?

Je ne me dis pas j’aimerais jouer tel ou tel personne. En revanche, ce qui m’intéresse de plus en plus c’est de jouer des rôles forts qui ont une profondeur, une intensité. Jusqu’à maintenant, j’ai toujours fait mes choix de manière spontanée en privilégiant le scénario et l’équipe qui est sur le projet.

 

Autre question : on évoque parfois ta ressemblance avec Omar Sy, lui aussi d’origine sénégalaise… Tu nous aurais caché quelquechose ?

C’est mon frère en fait ! (Rires…) Notre père d’ailleurs ne s’est pas pris la tête, il y en a un qui s’est appelé Omar et pour l’autre, il a juste ajouté un « u » pour Oumar… (Rires…) Pour répondre à ta question, nous n’avons aucun lien de parenté par contre j’ai déjà tourné avec lui, c’est un type talentueux et super cool. Il mérite tout ce qui lui arrive, j’espère que ça va continuer le plus longtemps possible.

 

Avant de finir, place à l’Interview Hashtag.  

 

 

L’Interview Hashtag d’Oumar Diaw

R# Casimir sera adapté au cinéma par les créateurs de « Baby-sitting », tu likes ?

OD# Oui, je like surtout que j’aime bien l’équipe du film « Baby-sitting ».

 

R# David Beckham a fait ses débuts au cinéma dans un film de Guy Ritchie : tu retweetes ?

OD# Oui, je retweete. J’aime bien le personnage donc s’il veut se lancer dans le cinéma et qu’il est bon, pourquoi pas ?

 

R# Entre Nagui et Christophe Dechavanne, quel animateur ajouterais-tu en ami ?

OD# Plutôt Christophe Dechavanne parce que je suivais beaucoup ses émissions quand j’étais plus jeune : « Ciel Mon Mardi » ou encore « Coucou C’est Nous ».

 

R# Robert Downey Junior est l’acteur le mieux payé du monde avec 80 millions de dollars (selon Forbes) : quel commentaire cela t’inspire ?

OD# Même si ça peut paraitre beaucoup 80 millions de dollars, peut-être que les films dans lesquels il joue rapportent beaucoup d’argent sur son nom donc tant mieux pour lui.

 

R# Entre un un live-tweet avec Nicki-Minaj ou Rihanna, qui choisis-tu ?

OD# Aucune des deux. Dans le même registre, je préfère Beyoncé, elle a l’air plus intègre.

 

R# Le chanteur Amine de retour avec le titre « Señorita » : tu partages ?

OD# Oui, je partage en plus je l’ai rencontré il n’y a pas longtemps dans une émission de radio.

 

R# Avec quel acteur ou actrice du film « Antigang » ça a le plus matché ?

OD# Honnêtement, je me suis bien entendu avec tous les comédiens, d’ailleurs grâce à Caterina Murino j’ai eu l’occasion de connaitre d’ailleurs l’AMREF. Elle est marraine de cette O.N.G. qui forme des sages-femmes en Afrique et son engagement m’a beaucoup touché.

 

R# Entre « D8 » et « NRJ12 », quelle chaine mets-tu en favorite ?

OD# Plutôt D8, j’aime bien « Touche Pas à Mon Poste » et j’ai des potes qui bossent sur cette chaîne.

 
R# Quel spectacle aurais-tu envie de partager ?
OD# Ce serait « Mon ex avait raison », le dernier spectacle de Noom Diawara au Théâtre du Gymnase.
 

R# Qui recommanderais-tu sur les réseaux sociaux ?

OD# Ce n’est pas juste une personne mais je recommanderais un groupe composé de Bayou Sarr, Saga Love et Moussier Tombola : BayouSagaTombo. Ces mecs ont beaucoup de talent et je pense que les professionnels devraient se pencher de plus près sur eux.

 

R# Le mot que tu mettrais en hashtag pour finir cet entretien ?

OD# Pour moi, le hashtag de la fin serait #persévérance !

 

R# Merci Oumar, c’est la fin. On invite tous les lecteurs à aller voir « Antigang » de Benjamin Rocher.

OD# Merci à toi Rashtag, c’était cool. A bientôt.

 

Affiche Anti-Gang - Rashtag

« Antigang » de Benjamin Rocher avec Oumar Diaw, Jean Reno, Caterina Murino, Alban Lenoir et Thierry Nevic est dans toutes salles depuis le 19 août 2015. Pour suivre Oumar Diaw sur les réseaux sociaux :

 Icone-Twitter_RashtagTwitter Oumar Diaw

Icone-Facebook_Rashtag Facebook Oumar Diaw

 

Rachid Jelti & Oumar Diaw - Rashtag

Rachid Jelti & Oumar Diaw – Rashtag

 

Si vous avez aimé l’article, n’oubliez pas de liker, partager et réagir sur Rashtag.fr.

 

Vous pouvez également le commenter sur les réseaux sociaux via notre compte @rashtagmedia.

 

Partagez cette histoire
  • Oumar Diaw

    Interview Oumar Diaw « Bosser avec Jean Reno, c’est une école »

    #OumarDiaw #Antigang #BenjaminRocher #JeanReno #AlbanLenoir #CaterinaMurino #AMREF #SabrinaOuazani #ASPOAE #DoniaEden #9MoisDeBonheur #Perseverance  Bonjour Oumar, merci de répondre aux questions de Rashtag. ...
Chargez plus des Articles connexes
  • Danse avec les stars

    DALS : Interview Chris Marques & Jean-Marc Généreux

    #ChrisMarques #JeanMarcGénéreux #Shym #PatrickDupond  🎤 Découvrez la 3ème partie de nos interviews ‘Danse avec les stars‘ saison 9 avec les juges Chris Marques et Jean-Marc ...
  • Danse avec les stars

    DALS saison 9 : Interview des stars (Partie 2)

    #HéloïseMartin #ClémentRémiens #Lio #JeanfiJanssens   🎤 Découvrez la 2ème partie de nos interviews ‘Danse avec les stars‘ saison 9 avec Héloïse Martin, Clément ...
  • Danse avec les stars

    DALS saison 9 : Interview des stars (Partie 1)

    #IrisMittenaere #VincentMoscato #CarlaGinola #TerenceTelle   🎤 Découvrez la 1ère partie de nos interviews ‘Danse avec les stars‘ saison 9 avec Iris Mittenaere, Vincent Moscato, ...
Voir plus d’articles Interviews

Laisser une réponse

Votre email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

A découvrir aussi

Aïda Touihri « Je prépare un recueil des blagues de Roselyne Bachelot »

#AïdaTouihri #LeGrand8 #LaurenceFerrari #RoselyneBachelot #HapsatouSy #ElisabethBost #CitéGagnant #LCP ...