Interviews
Maude (c) Felix Barjou

Interview Maude « Pour cet album, j’ai eu beaucoup de liberté »


#Maude #Poparoïd #Jamais #DrinksUp #HoldUp #NRJMusicAwards #RomyM #BigAli #JasonDerulo #JessyJ #Louane #KatyPerry

Bonjour Maude, merci de répondre aux questions de Rashtag. Ton album « Poparoïd » est sorti le 25 septembre. En référence au titre, si tu devais poster une photo de ton humeur du jour, tu mettrais quoi ?

Ecoute, je suis de super bonne humeur donc je ferais une photo avec un gros smiley qui pleure de rire.

 

Peux-tu nous expliquer pourquoi tu as choisi d’appeler ton album « Poparoïd » ?

J’étais sur la fin de la réalisation du disque et on était entrain de réfléchir à l’imagerie qu’on voulait mettre en avant pour les visuels. On a eu l’idée du polaroïd parce qu’il y a ce côté instantané qui capture des petits moments de vie. Du coup, j’ai eu envie de faire ce jeu de mots car quand je fais des titres, je capture également des petits instants de vie. Et comme je les accompagne de sonorités pop, ça a donné « Poparoïd ».

 

Après « #HoldUp », place donc à ce deuxième album, on peut dire que tu n’as pas perdu de temps.

Mon premier disque est sorti en septembre 2014 et dès le mois de novembre, je suis retournée en studio effectivement. Je ne me suis pas reposée. Comme j’avais passé pratiquement un an et demi sur les routes à la fois sur scène et en promo, ça m’a fait du bien de me replonger dans une ambiance d’écriture, de composition et de studio. Je voulais me remettre dans ma bulle et me reconnecter à moi-même pour créer et partager ce que j’avais à dire et à chanter. En plus, pour ce deuxième disque, j’ai eu la chance d’avoir beaucoup de liberté et de m’impliquer depuis les premières notes de musique jusqu’aux dernières sessions d’enregistrement.

 

 « Il ne faut pas baisser les yeux devant les critiques »

Dans ton titre « Jamais » tu chantes « M’arrêter ici, jamais… On m’a pris de haut ». Tu envois des pics tout en restant positive. Tu visais quelqu’un en particulier ? Les médias, les maisons de disque, le public ?

Un peu tout le monde, les détracteurs que j’ai pu croiser sur mon chemin. Je n’ai pas un parcours consensuel, j’ai participé à une émission de télé-réalité qui n’était pas un télé-crochet classique ou qui avait pour réputation de faire émerger des talents musicaux. Suite à cette aventure, j’ai tout de suite eu un numéro 1 donc les gens se sont demandés qui était cette nana qui squattait le top… Tout ceci a donné lieu à de nombreux préjugés à mon égard de la part du monde de la musique, des médias et d’une certaine partie du public. Au-delà de ça, le message que j’ai voulu passer dans « Jamais » reste positif et surtout il s’adresse à tous ceux qui ont pu vivre la même chose que moi dans leur parcours. La moralité, c’est que l’on n’a pas à baisser les yeux devant les critiques ! Si on travaille et si on est légitime, pourquoi devrait-on se laisser abattre par ce genre de discours ?

 

C’est quoi le secret pour ne pas baisser les bras dans un milieu où c’est parfois difficile de faire sa place ?

La force de caractère : je peux paraître douce et calme mais j’ai un gros caractère. Les gens ne le savent pas forcément mais la musique est ma passion depuis toute petite. J’ai commencé la danse à 4 ans et j’ai ensuite consacré toute ma vie à ma passion. Quelques critiques n’allaient pas m’arrêter, c’est une question de tempérament. L’envie de faire ce que j’aime et l’amour de la musique ont toujours été mes moteurs.

 

L’album est pop mais n’hésites pas à toucher à la funk, à la soul avec des titres comme « Tes lèvres », « Donne-moi le la » ou « Intouchables ». Musicalement, on a l’impression que tu as affiné ton style.

Quand je suis rentrée en studio, je ne me suis pas posée la question de savoir si je devais faire tel ou tel style de musique. L’idée était de me dire « Fais ce que tu veux, ça va être génial et au pire si on fait trop de titres, c’est pas grave ». Tout ça m’a donné beaucoup de liberté artistique et m’a permis de partir sur plusieurs influences musicales, c’est vrai. L’album est diversifié et c’est assumé. Je ne sais pas si mon style s’est affiné car c’est compliqué d’avoir du recul sur soi mais par rapport au premier album, j’ai pu mettre davantage de moi-même autant dans l’écriture que dans la composition.

 

« Les cons d’égoïstes, je leur dis prenez la porte »

J’aimerais que l’on revienne sur le titre « Egoïste ». Qu’est-ce que tu as contre les hommes ?

(Rires) Ah ah… Mais j’adore les hommes, je les kiffe. (Rires) Plus sérieusement, on était en studio et on a eu l’envie de se faire ce trip « girl power ». En plus, c’était une période où le titre « Black Widow » de Rita Ora et Iggy Azalea tournait beaucoup donc je pense que ça nous a inspirés. Je tiens à préciser qu’il ne s’adresse pas à tous les hommes, il y a plein d’hommes gentils et respectueux, c’était à destination des bad boys. D’autant plus qu’il y a plein de filles qui aiment les bad boys alors que moi j’avais envie de dire à ce genre de mec « Si tu n’es qu’un sale con d’égoïste, prends la porte, elle est ouverte ! » (Rires)

 

En parlant de « girl power », tu as partagé un duo avec Romy M sur le titre « A l’attaque » qui ne figure pas sur l’album. Pour quelle raison ?

Il s’agissait d’un titre de transition entre mon premier album et le deuxième. « #HoldUp » avait déjà fait l’objet de cinq singles sortis, j’avais envie de faire un petit clin d’œil avec un nouveau titre. Romy m’a proposé de partager ce duo avec elle et j’ai aimé l’idée et mon label aussi. Au final, le titre n’est pas sur l’album parce que c’est vraiment plus la chanson de Romy que la mienne. Et puis, j’avais envie de proposer uniquement de nouvelles chansons pour « Poparoïd » et laisser le morceau « A l’attaque » existait à part entière.

 

C’est rare de voir deux chanteuses unies sur un même titre alors qu’aux Etats-Unis, c’est beaucoup plus courant.

Exactement ! En France, on a encore du mal à réunir des artistes encore plus quand il s’agit de jeunes chanteuses. C’est dommage parce que je suis convaincue que l’on pourrait unir nos forces pour porter des messages ou faire des morceaux accrocheurs qui toucheraient du coup un public très large.

 

« Avec Shy’m ou Tal ? Aucune animosité entre nous »

Aujourd’hui, la musique pop urbaine dans laquelle tu évolues est représentée par d’autres artistes aussi comme Shy’m, Tal, Tenny,… Quelles sont tes relations avec ces autres chanteuses ?

On se croise à la télévision ou sur des scènes plus que l’on ne se côtoie. Ce n’est pas par mauvaise esprit, c’est davantage une question de timing : souvent tout est très millimétré, organisé, planifié donc on n’a pas vraiment la possibilité de passer du temps ensemble. Tu évoques Shy’m et Tal, en l’occurrence j’ai déjà pu les croiser et elles ont toutes les deux été très sympas avec moi, il n’y a vraiment aucune animosité. En ce qui concerne Tenny, je la connais davantage parce qu’on a partagé davantage de promo ensemble, c’est une fille très cool et d’ailleurs elle a sorti son album le même jour que moi.

 

Quand on te compare à des artistes comme Rihanna ou Katy Perry qui font des sons très produits, tu en penses quoi ?

J’assume pleinement, j’adore les choses qui sont très produites même si ce n’est pas toujours facile en France car ce n’est pas notre culture. C’est entrain de changer je pense car les jeunes grandissent avec des artistes comme Miley Cirus, Rihanna, Katy Perry, ils ont envie d’avoir de la musique française mais moderne à la fois. Quand on me parle de ces artistes lorsque l’on évoque mes titres, je ne peux que dire merci, c’est un joli compliment.

 

Tu as été nommée deux fois aux « NRJ Music Awards », c’est important pour un artiste ce type de prix ?

Honnêtement, c’est super flatteur. Être nommée, d’abord révélation française puis artiste francophone de l’année aux côtés de Shy’m, Joyce Jonathan, Tal qui sont des chanteuses avec de belles carrières, ça fait vraiment plaisir. En plus, c’est le public qui vote donc je trouve ça chouette, quelque part ce sont leurs récompenses autant que celle des artistes.

 

« Kendji Girac vend un million de disques mais il est snobé par les Victoires de la Musique… »

Quand Kendji Girac et M Pokora évoquent le fait qu’ils ne sont pas nommés aux « Victoires de la Musique » comme s’il y avait une barrière, tu partages leur point de vue ?

La cérémonie des « Victoires de la Musique » a un côté puriste qui n’est pas légitime. La musique pop n’est pas toujours très bien vue par certains… Pop ça vient quand même du mot populaire. Tu te rends compte du truc ? Est-ce que c’est mal de faire de la musique pour tous ? Tout le monde n’a pas forcément envie d’écouter des artistes élitistes donc je pense qu’il faut respecter toutes les formes de musique sans créer de frontière. Il en faut pour tout le monde. Si Kendji Girac vend un million de disques, c’est qu’il y a une raison donc il faut arrêter ce snobisme et se détendre très gentiment… (Rires)

 

C’est quoi la suite pour les prochaines semaines qui t’attendent ?

D’abord, on va aller à la rencontre du public dans toute la France pour des séances de dédicaces afin de promouvoir « Poparoïd », un album dont je suis vraiment très fière. Pour 2016, on est entrain de travailler sur une tournée avec de petites scènes pour débuter, ça va être une première donc j’ai envie de prendre mon temps pour que l’on crée de jolis shows et aller proposer tout ça aux fans.

 

On suivra ça. Tout de suite, c’est le moment de l’Interview Hashtag.

 

(c) Felix Barjou

(c) Felix Barjou

L’Interview Hashtag de Maude

R# Lara Fabian de retour avec un nouvel album : tu likes ?

M# J’ai chanté beaucoup de Lara Fabian quand j’étais petite donc oui, je like. Elle a beaucoup d’humanité et de générosité.

 

R# « La Ferme Célébrités » pourrait être de retour sur NT1 : quel commentaire cela t’inspire ?

M# Mouais… Je ne suis pas très télé tu sais. J’y jetterais un coup d’œil peut-être, juste pour voir le casting.

 

R# Entre les nommés aux « NRJ Music Awards » dans la catégorie « Révélation française de l’année » à savoir Marina Kaye, Louane, Nekfeu et Lilian Renaud : qui ajouterais-tu dans tes favoris ?

M# Les quatre méritent de gagner. Mon coup de cœur c’est Louane, elle est très attachante et on sent qu’elle aime ce qu’elle fait.

 

R# En référence aux titres de ton album, c’est quand la dernière fois que tu as voulu tweeter « L’Amour est fou » ?

M# Tout le temps ! Je me dis tous les jours que l’amour est fou.

 

R# La dernière fois que tu as chercher le statut « Le marchand de sable » ?

M# Je suis insomniaque donc j’ai souvent cherché le marchand de sable mais je crois qu’il me boycotte (Rires).

 

R# La dernière fois que tu as voulu taguer quelqu’un « Egoïste » ?

M# Pas souvent car je suis très bien entourée.

 

R# La chanson de ton album sur laquelle tu aimerais être identifiée ?

M# « Drinks Up ».

 

R# Avec quel artiste, ça matcherait pour un duo ?

M# Jessy J sans hésitation, je suis fan, c’est mon amoureuse ! (Rires)

 

R# La dernière personne que tu as suivie ?

M# C’était un fan récemment que j’ai croisé et qui m’a chanté mes titres, il était hyper touchant.

 

R# Qui recommanderais-tu sur les réseaux sociaux ?

M# L’association « Le Refuge » qui fait un travail formidable en faveur des jeunes victimes d’homophobie.

 

R# Le mot que tu mettrais en hashtag ?

M# Mon mot serait #MerciBeaucoupRashtag !

 

R# Super c’est gentil. Merci à toi. A bientôt.

M# A très vite oui avec joie.

 

(c) Felix Barjou

(c) Felix Barjou

« Poparoïd », le nouvel album de Maude est disponible depuis le 25 septembre dernier dans les bacs, sur les sites de téléchargement légal ainsi que sur les plateformes d’écoute en ligne. Vous pouvez suivre l’actualité de Maude sur les réseaux sociaux :

 Icone-Twitter_Rashtag Maude

Icone-Facebook_Rashtag  Maude

 

Maude & Rachid Jelti

Maude & Rachid Jelti

Donnez-nous votre avis sur le nouvel album de « Maude » sur Rashtag.fr.

 

Dites-nous ce que vous avez pensé de cette interview sur les réseaux sociaux @Rashtagmedia

 

Partagez cette histoire
  • Maude (c) Felix Barjou

    Interview Maude « Pour cet album, j’ai eu beaucoup de liberté »

    #Maude #Poparoïd #Jamais #DrinksUp #HoldUp #NRJMusicAwards #RomyM #BigAli #JasonDerulo #JessyJ #Louane #KatyPerry Bonjour Maude, merci de répondre aux questions de Rashtag. ...
  • Maude Photo

    Maude invite Big Ali pour son nouveau single « Donne-Moi Le La »

      #Maude #BigAli #DonneMoiLeLA #HoldUp #JasonDerulo #NRJMusicAwards #LoveIsWhatYouMakeOfIt #RomyM #LesAngesDeLaTéléréalité #AlbanBartoli « Donne-Moi Le La », c’est le nom du nouveau titre ...
Chargez plus des Articles connexes
Voir plus d’articles Interviews

Laisser une réponse

Votre email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

A découvrir aussi

Mathieu Canaby « Je suis tombé dans la marmite de la musique »

#MathieuCanaby #MissCalifornia #DanteThomas #GaryFico #StevieWonder #MichaelJackson #MichelBerger #PriscillaBetti ...