Interviews

Lili Poe « J’étais honorée de partager un duo avec Disiz »


#LiliPoe #Écho #Sombre #EP

Salut Lili, ton single « Écho » est sorti le 30 septembre dernier. À quoi ressemblait ton statut ce jour-là : #JaiPleuréCommeJamais ou #JaiSautéPartout ?

J’étais hyper heureuse donc #JaiSautéPartout. Sortir un titre qui puisse être écouté par le public, c’est la raison pour laquelle je fais de la musique. Quand on a fini un morceau, je n’attends qu’une chose, c’est qu’il puisse sortir et que l’on puisse le jouer sur scène.

Comment es-tu arrivée à la musique ?

Pendant longtemps, j’ai fait du chant lyrique jusqu’au jour où j’en ai eu marre de la technique et de la rigueur. Ensuite, je suis partie à Londres, où j’ai eu l’occasion de faire beaucoup de jazz et de soul. Là-bas, j’ai expérimenté l’interprétation viscérale et improvisée avant de me lancer dans l’écriture. Depuis toujours, j’ai l’envie de chanter.

Tu peux nous raconter l’histoire de ton nouveau single, « Écho » ?

Pendant la préparation de mon EP, je me suis mise à poster des vidéos sur internet dans des lieux qui se prêtaient à du chant a capela : court de tennis, cage d’escalier, église,… Comme les gens étaient assez réceptifs, ça m’a inspiré ce titre. C’était la première fois que la création d’un morceau se passait comme ça pour moi.

« Mon EP sera de la chanson française moderne et urbaine »

Parlons du clip, on te retrouve dans la forêt, dans la neige et même sur l’eau. Cette image, c’est ce dont tu avais envie ?

Avec Medeline et La Sucrerie on a réfléchi au clip presque en même temps que la création du titre, j’aime bien mettre des images sur des mots. On a tourné dans le Jura. L’idée était d’illustrer toutes les manières de montrer l’écho. Ça donne un clip dans lequel on a urbanisé la nature notamment avec l’image de l’eau à la verticale ou encore des murs de nature. Ce très beau clip est exactement ce que j’avais en tête.

Tes influences sont très soul et hip hop, qu’est-ce que l’on va retrouver sur ton EP ?

Il y aura le morceau « Sombre « en featuring avec Disiz et le titre « Une Larme » que l’on a partagé il y a quelques mois. On y retrouvera aussi « Écho » et deux autres chansons. Musicalement, on sera dans de la chanson française moderne avec des sons très urbains qui claquent et des melodies assez pop. J’ai co-écrit les titres avec Emilie Satt du groupe Madame Monsieur, toute la réalisation est signée Medeline. L’EP sort le 4 novembre, je suis impatiente.

Lili Poe sort son 1er EP le 4 novembre et sera à La Boule Noire le 15 novembre 2016 à Paris

Sur les réseaux sociaux, tu as partagé une photo d’une collaboration avec Igit, on peut en savoir un peu plus ? 

Je ne peux pas en parler ! (Rires) La seule chose que je peux dire c’est que ce n’est ni pour lui, ni pour moi mais pour quelqu’un d’autre…

Ton 1er titre en solo, « Sombre », c’était en février 2015 en duo avec Disiz, qui t’a aussi invitée pour sa 1ère partie à l’Olympia. Comment est née votre collaboration ? 

On s’est rencontré grâce à Medeline, il avait réalisé la plupart de ses albums. Quand on lui a fait écouter le morceau « Sombre », il a accepté de travailler avec nous, j’étais très honorée car depuis l’album « Poisson Rouge », je suis fan de cette artiste. Quand il m’a proposée sa première partie à l’Olympia, c’était incroyable car j’ai eu un accueil formidable de son public.

« La mélancolie, je ne la montre pas tous les jours »

Tu seras en concert le 15 novembre à la Boule Noire à Paris.  A quoi dont-on s’attendre ?

Je vais chanter les titres de mon EP. On sera trois sur scène avec pas mal de machines. Par rapport au concert de l’Olympia, il va y avoir un ou deux titres de plus. J’ai envie de profiter de cette belle scène que l’on m’offre pour montrer mon univers musical aux spectateurs qui seront présents.

Comme pas mal de nouveaux talents, tu as participé au Sankofa Soul Contest. Qu’est-ce que l’on va chercher quand on participe à un concours comme celui-là ?

C’était une période très importante pour moi. Je rentrais de Londres, je ne connaissais personne. Là-bas, j’ai rencontré les musiciens avec lesquels je joue aujourd’hui et ça fait presque 10 ans. J’y ai aussi noué des relations fortes avec mes amis chanteurs. Au Sankofa Soul Contest, on va chercher avant tout une expérience scénique sans pression de télévision. C’est l’idéal pour les artistes qui veulent se lancer.

Quand on découvre certains de tes titres, on t’imagine plutôt mélancolique alors que pas du tout. 

(Rires) Tout est question de dosage. Dans la vie de tous les jours, je ne montre pas cette mélancolie. En revanche, on va la retrouver plus facilement dans ma musique. La scène me permet d’exprimer une partie de moi qui ne se livre pas forcément au quotidien.

Lili Poe sort son 1er EP le 4 novembre et sera à La Boule Noire le 15 novembre 2016 à Paris

Le Hashtag Quizz de Lili Poe

R# : Entre Zaho ou Renaud, qui mets-tu en favori sur ta playlist ?
#LP : J’aime ce que fait Zaho mais je dirais Renaud car c’est un amour de jeunesse.

R# : La chanson de Nina Simone que tu likes le plus ?
#LP : « Be my husband ».

R# : On te contacte pour participer à The Voice 6, tu acceptes ou tu nextes ?
#LP : On m’avait déjà contactée mais je nexte. The Voice est une grosse machine, je ne pense pas que je saurais faire.

R# : Complètes les tweets suivants : La dernière fois que j’ai trouvé le monde sombre, c’était…
#LP : En regardant le documentaire « Exode » sur Canal Plus qui parle des migrants.

R# : Mon meilleur homme ami est celui qui : 
#LP : Partage ma vie.

R# : Pendant mes heures blanches, j’aime : 
#LP : Regarder la mer.

R# : La dernière fois que j’ai versé une larme, c’est parce que :
#LP : J’étais heureuse

R# : Si tu pouvais partager une reprise sur ta chaîne Youtube ?
#LP : « Paris-Seychelles » de Julien Doré.

R# : Une question ajoutée par un ami : « Où achètes-tu tes manteaux ? »
#LP : Ça, c’est une question de Slimane. (Rires) Je les achète chez Cos.

R# : Quel serait ton hashtag de fin ?
#LP : #CestRashementBien ! (Rires)

Lili Poe sort son 1er EP le 4 novembre et sera à La Boule Noire le 15 novembre 2016 à Paris

Après « Sombre » en duo avec Disiz et « Une Larme », Lili Poe est de retour avec « ‘Echo’. Son EP est attendu pour le 4 novembre 2016 et elle sera en concert en co-plateau avec Madame Monsieur le 15 novembre 2016 à la Boule Noire à Paris.

Lili Poe & Rachid Jelti

Lili Poe & Rachid Jelti

 

Pour suivre Lili Poe sur les réseaux sociaux :

facebook-logo-bouton twitter-logo-bouton instagram-logo-bouton

  • Avez-vous écouté les premiers titres de Lili Poe ?
  • Que pensez-vous de son duo avec Disiz ?

 

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le partager !
Partagez cette histoire
Chargez plus des Articles connexes
Voir plus d’articles Interviews

Laisser une réponse

Votre email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

A découvrir aussi

‘Destination Eurovision’ : Amir, Christophe Willem et Isabelle Boulay dans le jury

#Amir #ChristopheWillem #IsabelleBoulay #DestinationEurovision #Eurovision2018 #Garou  ‘Destination Eurovision’ ...