Interviews
Léa François ©Franck Harscouët

Interview Léa François : « Passer après Julia Roberts, c’est la pression »

#LéaFrancois #CoiffureEtConfidences #MarieHélèneLentini #ElisabethVitali #SandrineLeBerre #IsabelleTanakil #BrigitteFaure #PlusBelleLaVie #MarwanBerreni #EmanueleGiorgi 

Bonjour Léa, merci de répondre aux questions de Rashtag. On te retrouve sur scène dans quelques jours à Paris à l’affiche de « Coiffure et Confidences ». Peux-tu nous raconter l’histoire de cette pièce ?

« Coiffure et Confidences » est une comédie qui raconte les moments de vie dans un salon de coiffure de six femmes. Les potins fusent, les confidences aussi, on apprend plein de choses sur leur vie. Je joue le rôle de Magalie, une jeune fille qui détient un secret partagé avec sa mère, interprétée par Elisabeth Vitali. Toutes les deux vont l’annoncer très rapidement à leurs copines et aux spectateurs par la même occasion. Cela va créé un revirement de situation intéressant mais je ne peux pas vous révéler ce qu’il va se passer ensuite… Le public en tout cas découvrira une jolie pièce sur la fraternité féminine et l’entraide.

 

Quelle a été ta première réaction à la lecture de la pièce ?

J’ai tout de suite adoré parce que c’est une comédie toute en finesse. On évoque des histoires auxquelles beaucoup de femmes pourront s’identifier. Avec les six personnages qui sont sur scène, chaque spectatrice se trouvera forcément des points communs. Les hommes ne sont pas présents physiquement mais on parle beaucoup d’eux et pour les spectateurs c’est une super occasion de regarder par le trou de la serrure pendant une heure et demi. Ils découvriront les femmes comme ils ne les ont sûrement jamais vues. Quand même : on s’épile la moustache, on se fait des masques tout en racontant nos secrets, c’est pas mal non ? (Rires…)

 

Ton personnage est plein de vie mais en même temps il passe à travers des épreuves difficiles : interpréter ce type de rôle c’est quelquechose qui t’a plu tout de suite ?

Notre metteur en scène Dominique Guillo nous a répété à de nombreuses reprises qu’il fallait être naturelle alors que souvent au théâtre on nous dirige en nous demandant d’exagérer les choses. Je me rappelle qu’il nous disait « Soyez insolentes, soyez impudiques comme vous le seriez si vous étiez entre vous dans un salon de coiffure comme celui-ci ». Avec un rôle complet comme celui de Magalie, je me nourris beaucoup de ce qu’il se passe dans ma vie ou dans mes rencontres pour enrichir le personnage et mon jeu de comédienne. C’est une pièce avec une histoire authentique et intense.

 

« Avec les autres comédiennes, nous sommes devenues amies, c’est vraiment le paradis »

Vous êtes six femmes sur scène, comment est l’ambiance entre vous ?

Je vais être honnête, quand on m’a proposé la pièce, ma première réaction a été de me dire que ça risquait d’être difficile de jouer avec cinq autres femmes. En fait, ma crainte a rapidement disparu puisqu’elle n’était pas fondée. On est d’abord parti en tournée et c’était génial dès le début. C’est la première pièce que je joue sans aucun mec. L’ alchimie entre nous s’est créée très rapidement : on rit beaucoup, on se lâche, on s’éclate, on s’appelle souvent d’ailleurs. Aujourd’hui, on est amis, et je ne m’attendais pas à m’entendre aussi bien avec tout le monde. Même si on a toutes des parcours et des histoires différentes, on est une bande de copines et c’est vraiment le paradis.

 

Astrid Veillon a été remplacée par Elisabeth Vitali pour les dates parisiennes. Pour quelles raisons ce changement a eu lieu ?

Effectivement Astrid Veillon n’a pas pu poursuivre avec nous. Elle habite dans le sud et elle a un petit garçon donc c’était difficile pour elle de pouvoir continuer pendant plusieurs semaines à Paris. C’est une question purement logistique, on l’a regrette beaucoup puisqu’elle était là depuis les débuts. Elisabeth Vitali a hérité de son rôle et par la même occasion j’ai découvert une nouvelle mère dans la pièce. On est toutes très contentes qu’elle soit avec nous aujourd’hui.

 

L’affiche a également été modifiée, que penses-tu de cette nouvelle version ? 

J’aime bien le côté girly avec le rose. La toile que l’on voit derrière nous sur l’affiche c’est celle que l’on a vraiment dans notre décor, nos tenues sont celles que l’on porte sur scène. Je trouve cela très cohérente quand on voit l’affiche, on nous voit comme on nous verra au théâtre.

 

Le personnage que tu joues a été incarné au cinéma par Julia Roberts. Quels points communs te trouves-tu avec cette actrice ?

C’est une actrice que j’adore, je la suis depuis toute petite, elle me fait rire et je la trouve touchante. Quand elle a fait « Steel Magnolias » en 1989, elle était au début de sa carrière. Si cette pièce peut avoir le même effet sur de futurs rôles au cinéma et au théâtre avec de beaux projets, j’en serais ravie. Je ne te cache pas quand même que c’est la pression de passer après Julia Roberts mais c’est un très joli cadeau de pouvoir jouer ce personnage.

 

« On se fait vraiment coiffer sur scène, c’est propice aux situations insolites »

Aux Etats-Unis, la pièce a été adaptée au cinéma. Si c’était le cas en France, tu aimerais faire partie du projet ?

Sur scène, on s’éclate avec les autres comédiennes, je suis fan de chacun d’entre elles. Je trouve le casting bien fait donc si demain il y a une adaptation au cinéma avec toute la bande, je dis « oui » tout de suite.

 

Tu as des anecdotes de représentations lors desquelles il s’est passé des choses insolites ?

Dans « Coiffure et Confidences », on se fait vraiment coiffer sur scène par les personnages joués par Marie-Hélène Lentini, la directrice du salon, et Sandrine Le Berre, son assistante. C’est propice aux situations insolites. Même si parfois en nous retirant un bigoudi ou en nous mettant une pince, elles peuvent nous faire un peu mal, c’est difficile de se contenir mais on ne peut pas trop réagir. (Rires…). En tout cas, toutes les deux commencent à bien gérer le métier de coiffeuse. Pour les besoins de la pièce, on a des changements de costume très rapides entre les actes et une fois lors d’une représentation, l’une des comédiennes est revenue sur la scène simplement en collant, elle avait oublié de mettre sa jupe.. On a beaucoup ri ce jour-là, c’est un moment dont on se souviendra longtemps je pense.

 

En plus du théâtre, tu incarnes depuis plus de 10 ans Barbara dans « Plus Belle la Vie » sur France 3, comment expliques-tu l’immense succès de cette série ?

Je pense que ce qui fait le succès de « Plus Belle La Vie » c’est que tout le monde peut se retrouver dans l’intrigue. Les personnages sont tous très différents de part leur âge, leur métier, leur histoire personnelle, ça parle à tout le monde et ça rassemble. Et puis les sujets traités sont ceux de la vie quotidienne et toujours en phase avec l’actualité. On parle de Charlie Hebdo, des élections, de l’avortement, de l’homosexualité, je suis très fière de participer à cette série. Les auteurs n’ont pas froid aux yeux, ils osent aborder à la fois des histoires d’amour, des histoires plus graves et des histoires drôles. Les téléspectateurs que l’on rencontre nous remercient souvent en nous disant que certaines situations vues dans « Plus Belle La Vie » avaient ouvert le dialogue au sein de leur famille et ça c’est la plus belles des récompenses.

 

« Je ne m’attendais pas à ce que l’on sépare le couple que je forme dans ‘Plus Belle La Vie’ avec Abdel »

Ton couple à l’écran avec Abdel, interprété par Marwan Berreni, a vécu un choc après presque six ans de relation avec leur rupture et le coup de cœur de Barbara pour Francesco, joué par Emanuele Giorgi . Tu t’attendais à ce que cette situation arrive un jour ?

Je ne m’attendais pas du tout à ce que les personnages de Barbara et Abdel vivent cette situation un jour. Cela faisait cinq ans et demi qu’ils étaient ensemble. Les premières années, l’équipe de la série nous disait qu’ils ne sépareraient pas notre couple car les téléspectateurs aimaient beaucoup l’histoire d’amour de ce duo. Les saisons passaient et on se disait donc que la séparation n’arriverait jamais vu l’attachement des gens à ce couple. La première fois que j’ai lu les textes, c’était la surprise, on s’est tout de suite appelé avec Marwan tellement c’était inattendu. Beaucoup de téléspectateurs m’ont écrit en me demandant ce qu’il m’arrivait et qu’il fallait que je retourne avec Abdel… En même temps, il y a aussi une « team » Francesco qui est ravie de l’arrivée de ce personnage. Sur les réseaux sociaux, les clans se sont formés, cette nouvelle intrigue ne laisse personne indifférent.

 

Il y a quelques jours tu étais en plein tournage, peux-tu nous révéler un peu ce qu’il va arriver à Barbara dans la série ?

Je ne peux pas tout révéler mais il va y avoir de nouveaux rebondissements. Il va se passer de nouvelles choses pour Barbara et Francesco. Abdel est toujours dans l’histoire même s’il sera un peu moins présent sur cette intrigue.

 

Es-tu prête à signer pour les dix prochaines années ?

A vrai dire si l’on m’avait dit que plus de six ans après mon arrivée dans la série, je serais encore présente, je ne l’aurais pas forcément cru. Pourtant, aujourd’hui je suis très heureuse de faire partie de cette aventure, je m’éclate à chaque tournage. Si c’est toujours le cas dans les prochaines années, je ne vois pas de raison d’arrêter.

 

On te voit de plus en plus au théâtre, tu as été notamment à l’affiche de « Bonjour Ivresse » et « Le club des célibataires » récemment, c’est facile de concilier les deux activités ?

Jusqu’à présent, on se débouille pour y arriver, on arrive à s’arranger avec la production de « Plus Belle La Vie » pour que je puisse me rendre disponible pour le théâtre et je ne les remercierais jamais assez. C’est une véritable chance de pouvoir concilier les deux. Pour les comédiens de la série, c’est important de faire d’autres choses à côté pour s’enrichir de nouvelles expériences et de nouveaux rôles. Je ne les planterais jamais au dernier moment pour un projet, on fonctionne vraiment en toute transparence les uns avec les autres.

 

Passons tout de suite à l’Interview Hashtag. 

Léa François - Rashtag

L’Interview Hashtag de Léa François

R# Lilian, vainqueur de « The Voice » 5 : tu likes ou non ?
LF# Je n’ai pas vu toute la saison mais je like sa victoire oui.

R# Entre « Grey’s Anatomy » et « Docteur House » : quelle série mets-tu en favorite ?
LF# Plutôt « Docteur House » parce que j’ai plus regardé que « Grey’s Anatomy ».

R# La naissance du Royal Baby : tu partages ou non ?
LF# Je ne partage pas mais j’ai quand même regardé pour savoir qu’elle s’appelle Charlotte.

R# David Beckham a récemment fêté ses 40 ans à Marrakech : quel commentaire t’inspire ce statut ?
LF# J’ai vu une photo de lui torse nue récemment : 40 ans, ça va en fait… (Rires…)

R# Aymeric Caron, tu l’ajoutes en ami ?
LF# Non, j’ajoute en ami seulement les gens que je connais.

R# Entre Marwan Berreni et Emanuele Giorgi : avec qui ça marche le plus ? 
LF# C’est pas sympa cette question, je ne peux pas choisir… Disons Marwan parce qu’on se connait depuis très longtemps, on se voit souvent et on part même en vacances ensemble. Mais je m’entends super bien avec Emanuele Giorgi, il s’est très bien intégré, c’est un mec super sympa et drôle. J’ai beaucoup de chance d’avoir toujours des partenaires au top, merci à la production !

R# Entre un live chat avec Ashton Kutcher et Ryan Gosling : qui choisis-tu ?
LF# Il y a quelques années, j’aurais dit Ashton Kutcher mais aujourd’hui je dirais davantage Ryan Gosling que j’ai davantage vu au cinéma ces derniers temps.

R# Le titre que tu taguerais « Ma chanson du moment » ?
LF# « Thinking Out Loud » de Ed Sheeran et « Uptown Funk » de Bruno Mars.

R# La dernière personne que tu as suivie sur les réseaux sociaux ?
LF# Laury Thilleman parce que je l’ai rencontrée récemment.

R# La personne que tu recommanderais ?
LF# L’association ELA et Rashtag aussi bien sûr.

R# Le mot ou la phrase que tu mettrais en top tendance ?
LF# Disons #CoiffureEtConfidences à partager, retweeter et liker.

R# Merci beaucoup Léa. C’était un plaisir. 
LF# Merci Rashtag. A bientôt.

Coiffure et Confidences

 

« Coiffure et Confidences » dès le 22 mai 2015 se jouera du mercredi au samedi à 21h et le samedi à 17h au Théâtre Michel, 38 rue des Mathurins 75008 Paris (www.theatre-michel.fr). Une pièce de Robert Harling, adaptée en France par Didier Caron et mis en scène par Dominique Guillo. Léa François est également sur France 3 dans « Plus Belle La Vie » tous les jours à 20h20. Pour la suivre sur les réseaux sociaux :

 Icone-Twitter_RashtagTwitter Léa François

Icone-Facebook_RashtagFacebook Léa François

 

Vous pouvez liker l’article et réagir sur Rashtag.fr.

 

N’hésitez pas également à commenter l’interview sur les réseaux sociaux via notre compte @rashtagmedia.

Crédit Photos Presse – Franck Harscouët

Partagez cette histoire
  • LEJ - Rashtag

    L.E.J. : ces Françaises que le monde entier nous envie

    #L.E.J. #Lucie #Elisa #Juliette  #TimeMagazine #Pharrell Williams #Summer2015 #WalkOfTheEarth #Olympia L.E.J. : trois lettres, trois jeunes femmes, Lucie, Elisa et Juliette et ...
  • Léa François ©Franck Harscouët

    Interview Léa François : « Passer après Julia Roberts, c’est la pression »

    #LéaFrancois #CoiffureEtConfidences #MarieHélèneLentini #ElisabethVitali #SandrineLeBerre #IsabelleTanakil #BrigitteFaure #PlusBelleLaVie #MarwanBerreni #EmanueleGiorgi  Bonjour Léa, merci de répondre aux questions de Rashtag. On te ...
Chargez plus des Articles connexes
Voir plus d’articles Interviews

Laisser une réponse

Votre email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

A découvrir aussi

Jennifer Lopez, top ou flop pour son nouveau single ?

#JenniferLopez #AintYourMama #JennyFromTheBlock #AmericanIdol #ShadesOfBlue #LasVegas #DrLuke #Kesha  ...