Interviews
LANGEVIN - Rashtag

Luc Langevin «La magie dans la rue, c’était une bonne école»

#Langevin #CréateurdIllusions #CasinoDeParis #Magie #CommeParMagie #Canada #JeanMarcGénéreux #RayaneBensetti

Bonjour Luc, merci de répondre à nos questions. Tu as commencé les illusions en étant très jeune. Qu’est-ce que tes parents ont mis dans ton biberon ?
Je ne sais pas vraiment en fait ! (Rires) Le désir de comprendre m’a très tôt attiré vers la science et l’illusion. Quand j’étais jeune, j’ai rapidement voulu connaître les secrets des tours de magie, c’est la raison pour laquelle je me suis plongé dans ce milieu. En plus, j’avais un caractère très timide donc c’était un moyen que j’avais trouvé pour attirer l’attention des gens et briser la glace. Quand je vois l’émerveillement des gens quand je fais mes numéros, c’est formidable, je me nourris de leurs réactions !

 

Des études de physique, d’optique et de biophotonique : c’est un plus quand on est magicien ? 
Oui, c’est un plus car ce bagage scientifique m’a permis de me démarquer du monde classique de la magie. C’est devenu ma signature, ça fait partie de moi, d’ailleurs sur mon affiche, on voit des équations mathématiques. Ça inspire ma magie autant au niveau de la création qu’au niveau de la présentation. Les études en sciences que j’ai suivies me permettent aujourd’hui de créer des illusions originales.

 

« Dans mon spectacle, j’utilise des objets du quotidien »

Tu t’exerces toujours ? 
Je ne cesse de m’exercer, d’expérimenter de nouveaux tours. Dans mon spectacle, à un moment je demande aux spectateurs leur date de naissance et je fais plusieurs additions très rapidement et dans tous les sens. Pour en arriver là, il faut garder la forme mathématiquement donc je m’entraîne beaucoup. Sur plusieurs numéros, j’ai été amené à utiliser des livres ou des logiciels que j’avais pendant mes études. Utiliser la science, c’est un vrai bagage.

 

À tes débuts, tu allais à la rencontre des gens dans la rue ou dans des endroits publics. Ce rapport direct avec le public, ça t’a plu ?
C’est une expérience qui a été très enrichissante. Les premières émissions de télévision qui m’ont fait connaître au Canada, j’étais dans la rue et je faisais des numéros aux passants. Forcément, ça oblige à faire des tours avec des objets simples que les gens avaient sur eux mais également à être concis dans mes tours. Toute cette période m’est restée puisque j’utilise beaucoup d’objets du quotidien que les spectateurs peuvent avoir sur eux. Même quand ce sont des choses plus volumineuses, ça va être par exemple une table ou des chaises, on reste dans le même esprit. Je n’arrive pas avec une femme dans une boite que je scie en deux ! (Rires) La rue a inspiré la suite de ma carrière, c’était une bonne école.

 

« Je suis très heureux de pouvoir rencontrer le public français »

L’émission « Comme Par Magie » diffusé là-bas, ça a changé beaucoup de choses pour toi ? 
« Comme Par Magie » a vraiment été le programme de télévision qui a lancé ma carrière puisque les téléspectateurs m’ont découvert à ce moment-là. J’étais au cœur de l’émission lors que je faisais mes numéros dans la rue. On a tourné trois saisons et il y a eu des records d’audience lors des diffusions. Ensuite, je me suis retrouvé sur la chaîne nationale dans un nouveau format. Cette fois, je faisais des numéros à des personnalités. Tout a vraiment décollé à partir de ce moment-là.

 

LANGEVIN Noir et Blanc - Rashtag
Ton premier spectacle au Québec, c’était en août 2013. On te retrouve cette année en France. Tu n’avais pas envie de venir nous rendre visite plus tôt ? 
Alors que beaucoup d’artistes font l’inverse, je me suis d’abord fait connaître à la télévision et ensuite je suis passé sur scène. Comme le public me connaissait, cela m’a permis d’avoir du succès dès mon premier spectacle. Quand on est arrivé en France, on s’est rendu compte que c’était plus difficile qu’au Canada. Je pense que ça aurait été super de faire une belle émission, quelque chose d’original qui puisse plaire aux Français. Finalement, on a décidé quelques années plus tard de proposer directement le spectacle sur scène sans passer par la case télévision. Je suis très heureux de pouvoir enfin rencontrer le public français.

 

« Dans mes numéros, pas d’assistante à paillettes ou de lapins »

Ton spectacle « Créateur d’Illusions » sera au Casino de Paris et en tournée dans toute la France, tu y combines sciences et magie. On va y découvrir quoi ? 
C’est un spectacle très loin des clichés que l’on a sur la magie, ça ressemble davantage à un one man show. On est sur de la magie moderne : pas d’assistante à paillettes ou de lapin qui sort d’un chapeau. (Rires) Il y a toute une scénographie avec de la projection vidéo inspirée un peu de l’univers de Jules Verne. A travers chacune des illusions, je raconte une histoire que je partage avec le public, ce qui donne un réel fil conducteur. Le spectateur va souvent se demander s’il est face à de la magie ou face à de la science. On propose au public de se questionner, de rire mais aussi d’être émerveillé.

 

Tu abordes la magie différemment au Canada et en France ? 
Le spectacle que je présente ici à Paris est le résultat de plusieurs années de show au Canada. Même si j’ai fait plus de 200 représentations, on adapte le spectacle à la France, ça commence déjà au niveau du langage pour être sûr que je n’utilise pas de mots québécois que l’on ne comprend pas ici. Au Canada, mon spectacle s’appelait « Réellement sur scène » parce que le public m’avait d’abord découvert à la télévision. Ici, ce titre a moins de sens donc on a opté pour « Créateur d’illusions ».

 

Une émission de télévision en France, ça te plairait ? 
J’ai eu la chance de faire beaucoup de programmes au Canada autour de la magie : des émissions en pleine rue, d’autres avec des personnalités autour de leur passion en passant par des shows dans lesquels certaines stars me lancent des défis. On a créé beaucoup de concepts forts autour de l’illusion sur lesquels on a travaillé dur. Peut-être qu’avec le spectacle, on aura davantage de possibilité de proposer des émissions aux chaînes de télévision. Ça me plairait en tout cas.

 

LANGEVIN Spectacle - Rashtag

L’Interview Hashtag de Langevin

 

R# Tu préfères que l’on te tague comme magicien ou illusionniste ? 
L# Je préfère illusionniste parce que je prétends ne pas avoir de pouvoir surnaturels.

 

R# Complètes le tweet suivant : Pour être un bon créateur d’illusion, il faut…
L# De l’ingéniosité, de l’habileté, de l’empathie pour les gens et de la patience.

 

R# L’accessoire que tu likes le plus pour un tour : des couverts, une corde ou un jeu de cartes ? 
L# Ce sont tous de beaux accessoires, je préfèrerais les couverts parce que ce n’est pas un objet de magicien classique. J’aime l’idée de faire de l’extraordinaire avec des objets ordinaires.

 

R# S’il fallait ajouter en ami une personnalité sur scène avec toi, ce serait Rayane Bensetti ou Jean-Marc Généreux ? 
L# C’est difficile à choisir : Rayane Bensetti est très expressif, très visuel et Jean-Marc porte bien son nom, il est généreux et gentil. Je choisirais les deux à tour de rôle.

 

R# Un hashtag pour conclure ?
L# Je dirais #Illusions !

 

LANGEVIN Affiche - Rashtag
Langevin présente pour la première fois en France « Créateur d’Illusions », son spectacle de magie « nouvelle génération ». Il sera au Casino de Paris du 10 au 21 février puis en tournée dans toute la France notamment le 11 mars à Lyon, le 15 mars à Toulouse, le 17 mars à Nantes, le 18 mars à Roubaix, etc…

 

Pour suivre l’actualité de Langevin, rendez-vous sur les réseaux sociaux : 

Icone-Twitter_RashtagLangevin

Icone-Facebook_RashtagLangevin

 

Langevin & Rachid Jelti - Rashtag

Langevin & Rachid Jelti – Rashtag

 

Avez-vous pris vos places pour le spectacle de Langevin ?

 

Que pensez-vous de l’idée d’une émission de télévision avec ses numéros ?

Vous pouvez réagir sur www.rashtag.fr ainsi que sur les réseaux sociaux sur notre compte @Rashtagmedia

 

Partagez cette histoire
  • LANGEVIN - Rashtag

    Luc Langevin «La magie dans la rue, c’était une bonne école»

    #Langevin #CréateurdIllusions #CasinoDeParis #Magie #CommeParMagie #Canada #JeanMarcGénéreux #RayaneBensetti Bonjour Luc, merci de répondre à nos questions. Tu as commencé les illusions ...
Chargez plus des Articles connexes
Voir plus d’articles Interviews

Laisser une réponse

Votre email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

A découvrir aussi

Alex Goude : « Si j’étais un personnage de Timéo, je serais un clown »

#AlexGoude #Timéo #BenjaminMaytraud #MathiasRaumel #MikelangeloLoconte #VéronickSévère #JérémyCharvet #SimonHeulle #CasinoParis  ...