Interviews
Joyy-et-Lorie-BD

Interview Joyy : « La rencontre avec Lorie a été une chance extraordinaire »


#Joyy #GraffitiGirl #Tag #LoriePester #Miami #USA #JournalIntime #JasmineRoy #Musique #Danse #JustinTimberlake #Tal #Shym

Bonjour Joyy, merci de nous accorder cet entretien. Avant de commencer, peux-tu te présenter en quelques mots à nos lecteurs ?

Je suis Joyy, j’ai 19 ans, je suis française et je vis depuis 10 ans à Miami. Depuis toute petite je fais de la musique. Même si je me suis d’abord orientée vers « sport-études » en tennis, j’ai écrit mes premières chansons au piano vers l’âge de 14 ans. En fait, j’ai vite su que c’était ce que je voulais faire ! Après le lycée, j’ai donc décidé de venir en France pour voir si je pouvais rencontrer des gens dans la musique pour m’aider dans mon projet. Il se trouve qu’à une soirée privée, j’ai eu la chance de rencontrer Lorie. Sans hésiter une seconde, je suis allée vers elle spontanément pour me présenter, je ne pouvais pas laisser passer cette chance extraordinaire. Elle était curieuse de savoir ce que je faisais dans la musique donc elle m’a proposé de lui envoyer des maquettes. 3 à 4 jours plus tard, elle m’appelait pour que l’on se rencontre.

 

« Lorie est une grande soeur et un mentor »

Lorie parle de toi en évoquant « une petite sœur qu’elle n’a jamais eue ». Quel rôle a-t-elle a avec toi au quotidien ? Manager, productrice, coach ?

C’est d’abord une grande soeur qui joue également le rôle de mentor. Lorie m’aide à canaliser mon énergie et à faire les bons choix artistiques. De part sa carrière, elle a eu l’occasion de vivre beaucoup de choses : des albums, des enregistrements en studio, de la scène, des interviews,… Elle me donne donc des clefs pour ne pas faire les erreurs qu’elle a pu faire à ses débuts et surtout elle veille sur moi pour que tout se passe bien.

 

Quel principal conseil as-tu pu retenir de sa part ? 

Le principal conseil, c’est de rester soi-même tout en donnant toujours le meilleur et en restant positif.

 

On te suit dans une web-série « Le Journal intime de Joyy », pourquoi avoir lancé cette web-série ? C’était une envie de faire de la télé-réalité ?

Rien à voir avec la télé-réalité non. Pour moi, c’était une façon de montrer aux gens qui me suivent mon quotidien professionnel et artistique. Avoir des rêves, c’est magnifique et c’est important mais à travers ce journal intime, je voulais que les gens puissent suivre tout le travail que l’on met en action avec Lorie et avec mon équipe pour les atteindre.

 

« Etre filmée pour ma web-série ne m’a pas posé de difficultés »

Tu n’as pas eu trop de difficultés à être filmée au quotidien ?

A vrai dire pas du tout. Tu oublies vite les caméras car j étais tellement focalisée sur ce que l’on me demandait de faire que ce soit en danse ou en chant que rapidement je n’ai plus prêté attention au reste. Quand on est à fond dans ce que l’on fait on oublie vite que l’on est filmé et on reste donc naturel.

 

Tu travailles avec Jasmine Roy, coach vocal très connu. Qu’est-ce que tu as appris avec elle et comment se déroulent les cours ?

C’est Lorie et la production qui me l’ont présentée. Avec Jasmine, j’ai la chance d’avoir de supers conseils sur la voix : comment la placer, comment mieux la poser. Comme je vais bientôt avoir à chanter et danser en même temps, elle m’explique comment canaliser son souffle et comment chanter avec la voix plus ouverte. J’en apprends tous les jours grâce à ses techniques. En studio, elle est également présente pour que je puisse avoir les meilleurs résultats possibles.

 

On va parler de ton premier single « Graffiti Girl ». Le titre ainsi qu’un passage de la chanson sont en anglais. C’était une manière de faire un clin d’oeil aux Etats-Unis d’où tu viens ? 

J’ai vécu là-bas plus de 10 ans, ma double culture franco-américaine, cela fait partie de ma personnalité et de ma touche personnelle. Logiquement, il fallait que cela transparaisse dans le titre « Graffiti Girl ». La chanson a été écrite pour moi sur mesure par François Welgryn. C’est un texte qui me ressemble car il est frais, joyeux, dansant et il est là pour mettre de la couleur dans la vie des gens. C’est exactement ce que je voulais partager à travers ma musique.

 

On a découvert récemment les images de ton premier clip. Qu’est-ce qui a été le plus difficile pour toi ? Danser, jouer la comédie, garder l’énergie ?

Je n’avais jamais fait de clip auparavant. Le plus compliqué à gérer c’était le fait de danser. Il y avait des danseuses derrière moi d’où le challenge d’être à leur hauteur et de réussir à donner de l’énergie dans les images. La danse, le show j’adore ça. Sur scène, j’aimerais pouvoir exploiter toutes ces palettes de ma personnalité à travers de beaux visuels, de beaux des costumes, une belle mise en scène.

 

« Mon album sera positif et joyeux »

Ton album est prévu pour le printemps 2015, on y retrouvera quoi ?

Des textes français avec de la musique pop à l’américaine. Il va y avoir des sons frais et dansants mais également des ballades plus posées. On y retrouvera également quelques touches de reggae sur certains titres. Dans l’ensemble, ce sera quelquechose de positif et joyeux.

 

C’est la mode des reprises en ce moment, si tu pouvais rendre hommage à Lorie en reprenant l’une de ses chansons, ce serait laquelle ?

J’aime beaucoup « J’ai besoin d’amour », c’est un titre que je peux avoir en tête dès le réveil : on a tous besoin d’amour, de câlins, de bisous pas vrai non ? Même au réveil (Rires…). Mais il y a plein d’autres titres que je pourrais chanter car beaucoup sont devenus des tubes dans l’esprit de tout le monde.

 

Tu connais bien Lorie aujourd’hui, peux-tu nous révéler une qualité et un défaut que tu as pu constater avec le temps ?

Si je devais citer une qualité, je dirais son côté très positif à tout moment. Elle est toujours souriante et très humaine. Pour le défaut : un peu têtu peut-être même si ça ne nous a jamais causé d’engueulades bien au contraire. Elle sait trouver les mots pour convaincre donc c’est un défaut sans être un défaut.

 

Merci Joyy d’avoir répondu à nos questions avec autant de franchise et de naturel. On rappelle que ton titre « Graffiti Girl » est sorti récemment et que ton album arrive prochainement. Je te propose que l’on passe à l’Interview Hashtag.

 

L’Interview Hashtag de Joyy

R# La chute de Madonna aux Brit Awards : tu retweetes ?

J# Je ne retweete pas non.

 

R# La fin de la célèbre série Violetta : tu likes ou pas ?

J# Non je ne like pas. Je ne connais pas trop mais si les gens aiment, il ne faut pas s’arrêter (Rires…)

 

R# Louane Emerra, César du Meilleur Espoir Féminin : tu partages ?

J# Oui je partage, elle a beaucoup de talent.

 

R# Entre Lorie chanteuse et Lorie productrice : laquelle mets-tu en favorite ?

J# C’est difficile mais je dirai Lorie chanteuse avant tout.

 

R# Entre Shy’m et Tal : avec quelle chanteuse ça matcherait le plus ?

J# J’adore les deux à vrai dire : pour une chanson qui bouge je dirais Shy’m et pour faire une belle ballade je choisirais Tal.

 

R# Justin Timberlake : tu l’ajoutes en ami ?

J# Oui, je l’ajoute en ami sans hésiter !

 

R# Les Frero Delavega : tu les pokes ?

J# Et bien je double-poke même (Rires…).

 

R# Paris Hilton prépare actuellement son deuxième album : quel commentaire mets tu à ce statut ?

J# Bonne chance.

 

R# Tu reçois la notification « Bruno Mars vous suit désormais » sur Twitter : tu réagis comment ? 

J# Je retweete, je partage, je le dis à tout le monde et je lui demande un duo, on sait jamais !

 

R# Si tu pouvais taguer un titre « Ma chanson préférée du moment » : ce serait laquelle ?

J# La nouvelle chanson d’Ed Sheeran : « Thinking out loud ».

 

R# Le mot ou la phrase que tu aimerais placer en top tendance ?

J# Je dirais #vivrelemomentprésent.

 

R# Merci Joyy, pour finir, on te laisse le mot de la fin.

J# J’espère que vous avez aimé lire cet interview et que l’on se verra très bientôt. Rendez-vous au printemps 2015 pour l’album. Merci Rashtag.

 

Joyy a sorti son premier single « Graffiti Girl » et travaille actuellement sur son album prévu pour le printemps 2015. Vous pouvez suivre son actualité sur les réseaux sociaux : 

Icone-Twitter_Rashtag twitter.com/JoyyOfficial

Icone-Facebook_Rashtagfacebook.com/joyyofficial

Que vous inspire le titre « Graffiti Girl » de Joyy ? Lorie productrice, vous en pensez quoi ?

 

Réagissez à l’article sur Rashtag.fr ou sur les réseaux sociaux via notre compte @rashtagmedia.

 
 
 
 
 

Partagez cette histoire
Chargez plus des Articles connexes
Voir plus d’articles Interviews

Laisser une réponse

Votre email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

A découvrir aussi

Mathieu Canaby « Je suis tombé dans la marmite de la musique »

#MathieuCanaby #MissCalifornia #DanteThomas #GaryFico #StevieWonder #MichaelJackson #MichelBerger #PriscillaBetti ...