Interviews
Jean-Luc Guizonne - Portrait

Interview Jean-Luc Guizonne « Gospel sur la Colline est un spectacle sur la tolérance »

 

#JeanLucGuizonne #GospelSurLaColline #FoliesBergeres #FirmineRichard #DominiqueMagloire #StarAcademy #NikosAliagas #MagalieVaé #LeRoiLion #Madonna #MariahCarey

Bonjour Jean-Luc, merci de répondre aux questions de Rashtag. On va parler de la comédie musicale « Gospel sur la Colline » et de la préparation de ton album. Avant cela, il y a quelques années, Madonna se frottait à toi sur le plateau de la « Star Academy ». Est-ce que tu as pensé à garder les vêtements que tu portais ce soir-là ?

(Rires…) Ecoutes, j’ai gardé son parfum car il faut savoir que Madonna sent excessivement bon. Pour revenir sur cette petite anecdote qui a maintenant presque 10 ans : Madonna vient sur le plateau de la « Star Academy » et elle sort complètement du cadre que l’on avait répété. Elle se dirige droit sur moi alors que les cameramen et son garde du corps se demande un peu se qu’il se passe. A ce moment-là, elle se lance dans une espèce de twerk et de bootyshake complètement improvisé. 10 ans après on m’en parle encore donc je pense que ça a effectivement marqué les esprits.

 

« La Star Academy ? Que des bons souvenirs »

Vous aviez une marraine de prestige en la personne de Mariah Carey, tu as même chanté avec elle. L’image de diva qu’on a d’elle, c’est ce que vous avez vous aussi ressenti ?

C’est effectivement LA diva dans le sens où elle avait presque vingt personnes dans son staff, ils avaient un bus rien que pour eux. Avec les autres candidats, on a eu la chance de la voir dans sa loge avant de la retrouver sur le plateau pour lui poser quelques questions. Elle nous a donné des conseils, elle nous a guidé en prenant vraiment très à cœur son rôle de marraine.

 

Quels souvenirs as-tu gardé de cette aventure ?

Même 10 ans après, je ne réalise toujours pas ce que j’ai vécu. Récemment, il y a eu un documentaire sur TMC autour de la « Star Academy ». Quand j’ai revu les images de moi qui avais 26 ans et qui étais entrain d’évoluer avec Johnny Hallyday, Charles Aznavour, Céline Dion, Stevie Wonder, je ne me dis pas que c’est moi, je pense juste « Waouh, ce mec-là, il a de la chance de vivre cette aventure ». Je ne fais pas partie de ces candidats qui crachent dans la soupe parce qu’ils l’ont mal vécue. J’ai eu la chance de participer à quelquechose de magique qui ne m’a pas plus aidé que ça par la suite mais qui en même temps ne m’a pas desservi. Je n’en garde que des bons souvenirs.

 

« La maison de disque de Magalie Vaé ne l’a pas suivie, c’est regrettable »

Un mot sur la gagnante Magalie Vaé, elle a eu bien du mal à s’imposer. Comment cela s’explique selon toi ?

Magalie a été la première gagnante d’un télé-crochet à ne pas être soutenue par sa maison de disque. Les gens ont voté pour elle car c’est une fille très touchante par rapport à son parcours qui a été compliqué au sein du château. En plus, elle avait un côté « fan de la Star Ac » qui se retrouve à son tour dans le télé-crochet. C’est un aspect à travers lequel beaucoup de jeunes téléspectateurs et téléspectatrices se sont sûrement reconnus. Sa victoire était indiscutable, les gens l’ont soutenue et elle l’a méritée. La maison de disque n’a pas suivi et c’est là où c’est regrettable.

 

Tu as gardé contact avec tes anciens camarades du château ?

Avec Magalie en l’occurrence, on a gardé contact, on s’est même vu il n’y a pas longtemps pour aller au théâtre ensemble. Je revois aussi Laure qui est devenue une très bonne amie et Maude dont les téléspectateurs ont pu suivre les aventures récemment dans « Hollywood Girls » sur NRJ12.

 

Tu as connu ensuite un grand succès avec « Le Roi Lion », un spectacle qui a obtenu 3 Molières en 2008 et qui a été joué en France mais aussi en Allemagne et à Singapour. Tu avais des envies de comédie musicale ?

Moi qui adore chanter mais aussi jouer la comédie, je me suis régalé dans « Le Roi Lion ». Ca m’a permis d’être à la fois comédien et chanteur sur scène donc c’était vraiment le mariage idéal pour quelqu’un comme moi. Je me suis vraiment éclaté en interprétant le personnage de Mufasa sur scène.

 

« On m’a proposé ‘Gospel sur la Colline’ il y a 10 ans »

Parlons de la comédie musicale « Gospel sur la Colline », c’était quelquechose qui t’a tout de suite donné envie ?

Je vais te confier quelquechose, le projet « Gospel sur la Colline » m’a été proposé par Benjamin Faleyras, l’auteur du spectacle, il y a bien 10 ans, c’était tout juste après la « Star Academy ». A l’époque, c’était vraiment le début de son idée, il n’avait pas de sponsor, pas de metteur en scène, il m’avait juste repéré pour jouer le rôle de John. Sauf que comme j’étais déjà engagé sur « Le Roi Lion », je n’ai pas pu accepter sa proposition à partager cette aventure. Après avoir pas mal avancé de son côté et rencontré Jean-Luc Moreau, il s’est lancé. C’est important que les gens sachent que « Gospel sur la Colline » n’est pas un projet qui est né hier. J’ai la chance de participer à cette belle histoire.

 

Peux-tu nous raconter l’histoire du spectacle ?

L’histoire se passe dans les années 50 dans une paroisse qui va connaître quelques difficultés suite à l’ouverture d’un pub qui s’appelle « L’Alcazar » et qui est très mal vu par la communauté. C’est compliqué de résumer la chose mais on va mettre le doigt sur des sujets très actuels notamment la ségrégation, la différence mais surtout sur la tolérance.

 

Tu interprètes le personnage de John, un passionné de rock’n’roll qui rêve de devenir une star. Comment tu t’y es pris pour rentrer dans ce rôle central dans l’histoire ?

Autant entre le personnage de Mufasa à l’époque et moi, il y avait des similitudes dans les traits de personnalité. Pour John, il s’agit vraiment d’un rôle de composition. Il est plus jeune que moi donc du coup il y a un axe de travail intéressant à la fois sur le chant, la danse et la comédie. En ce moment on bosse tous les jours de 10h à 21h et crois moi on est tous au taquet. En plus, quand on la chance de travailler avec un homme comme Jean-Luc Moreau, c’est un vrai bonheur, je bois ses paroles, je prends note du moindre conseil qu’il nous donne. Sur scène, il va y avoir 40 artistes et 9 musiciens qui vont jouer en live, ça va être le feu aux Folies Bergères, crois-moi.

 

« Firmine Richard est une femme exceptionnelle »

On retrouve au casting Firmine Richard qui joue ta mère. Ca fait quoi d’avoir pour mère Firmine Richard ?

C’est une vraie bénédiction, Firmine est une femme exceptionnelle et pleine de générosité. Pour la petite histoire, on a toujours voulu travailler ensemble. Elle me soutient et me suit beaucoup depuis longtemps. Pour moi, c’était une belle surprise quand j’ai découvert que je jouerais son fils dans le spectacle.

 

On a vu un extrait du clip sur internet, ça s’annonce explosif. Comment s’est passé le tournage ?

C’est un clip qui constituera un mix de différents morceaux qui seront interprétés dans le spectacle. L’histoire du clip, c’est d’une part les chœurs de « Gospel sur la Colline » qui sont dans des couleurs et des costumes très années 50 et d’autre part les personnages principaux qui sont habillés comme on l’est en 2015. A un moment, les deux parties vont se retrouver devant les Folies Bergères et tout ce petit monde va se mélanger dans la joie et la bonne humeur. Musicalement, ce n’est pas parce que le spectacle s’appelle « Gospel sur le Colline » qu’il faut s’attendre à du gospel avec des personnages afro-américains en toge qui chantent dans une église en frappant dans les mains… (Rires…) Ce ne sera pas ça du tout. C’est une vraie comédie musicale digne de ce nom, un projet à la Broadway, dans lequel on va retrouver du gospel bien sûr mais aussi du jazz, de la variété française, de la pop, du funk, du rock. Ca va être du show avant tout.

 

Avec tout cela, as-tu le temps de penser à ta carrière perso ?

Je me bats pour que mon album puisse être disponible très rapidement. C’est mon challenge des prochains mois. J’ai envie de faire un album pop avec de la variété française et de belles chansons à la fois lyrique et soul. En ce moment, je suis entrain de travailler dessus pour constituer la bonne équipe pour ce projet.

 

Il y a des gens avec qui tu aurais envie de chanter en duo ?

Là comme ça, je te dirais Justin Timberlake ! (Rires…) Je n’ai pas encore réfléchi à d’éventuels duos mais si tu as une baguette magique c’est vrai que j’aime beaucoup ce que fait Louane par exemple ou Christine and Queens. Ce sont de beaux univers qu’elles défendent toute les deux.

 

« J’aimerais jouer dans un film d’action un peu dark »

Tu as publié la bande-annonce de « Jungle Jihad » sur les réseaux sociaux récemment. Tu peux nous en dire davantage ?

C’est un film qui a été réalisé par Nadir Ioulain fin 2012 avec des acteurs talentueux comme Farid Larbi, Tony Harrisson, Moussa Maaskri ou encore Jimmy Jean Louis. C’est une histoire très sombre et en même temps très actuelle. On a eu en janvier dernier des évènements tristes à Paris avec les attentats que l’on a connus. « Jungle Jihad » met le doigt sur ces sujets sans pudeur et sans langue de bois. C’est un film poignant qui partage un message fort qu’il faut voir sans être mal à l’aise. Le cinéma est là pour interpeler le public aussi et cette histoire le fait avec justesse.

 

Le cinéma, c’est quelquechose dans lequel on te voit bien évoluer d’ailleurs.

Moi, tu me demandes de choisir entre la musique et le cinéma, c’est comme choisir entre ma mère martiniquaise et mon père guadeloupéen, ce n’est pas possible. J’aimerais beaucoup jouer dans des productions à la Luc Besson ou Olivier Megaton, dans des films d’action ou policier avec un côté un peu dark.

 

Avant de finir, je te propose que l’on passe à l’Interview Hashtag.

L’Interview Hashtag de Jean-Luc Guizonne

R# Janet Jackson prépare un nouvel album pour cet automne : tu partages ?

JL# Oui, je partage, c’est une grande artiste.

 

R# Beyoncé contactée pour jouer dans le prochain volet de « Avengers » : quel commentaire cela t’inspire ?

JL# J’ai lu ça… Elle déchire dans tout ce qu’elle fait et je suis sûr qu’elle serait top dans ce film mais Beyoncé, faut que tu en laisses un peu pour les autres aussi ! (Rires…)

 

R#  Entre « La Fête de la Musique » sur France 2 et « La Chanson de l’Année » sur TF1 : quel programme mets-tu en favori ?

JL# Je mettrais en favori « La Chanson de l’Année » sur TF1 avec Nikos Aliagas. Je le kiffe ce mec.

 

R# « Las Vegas Academy » sur W9 : tu likes ?

JL# Figures-toi que j’ai rencontré les producteurs de l’émission qui m’ont proposé d’y participer. La manière dont on me l’a présentée c’est l’opposé de ce qui est diffusé donc je ne like pas.

 

R# Entre Louane et Christine and the Queens, avec qui ça matcherait le plus pour un duo ?

JL# Je dirais Christine and the Queens.

 

R# Le groupe Tragédie prochainement de retour : tu retweetes ?

JL# Non, je ne retweete pas même si ce sont des potes. Je ne sais pas si un retour autant d’années après c’est une bonne chose.

 

R# Le replay de « L’Amour est dans le Pré » sur M6, tu cliques ou tu zappes ?

JL# Je zappe, je ne regarde pas beaucoup la télévision.

 

R# Entre Jenifer et Elodie Frégé, qui ajouterais-tu en amie ?

JL# (Il porte un regard vers sa fille Maeva présente lors de l’interview) Ma fille me dit de répondre Jenifer alors j’ajouterais en amie Jenifer (Rires…).

 

R# La personne que tu recommanderais sur les réseaux sociaux ?

JL# Il faut liker la page « Gospel sur la Colline ».

 

R# La dernière personne que tu as suivie ?

JL# P Diddy.

 

R# La dernière personne qui t’a suivi ?

JL# Nikos Aliagas.

 

R# Et enfin un hashtag pour conclure cet entretien ?

JL# Ce serait #FaisDeTaVieUnReveEtDeCeReveUneRéalité en un mot s’il te plait (Rires…).

 

R# Merci beaucoup Jean-Luc. C’est la fin de cette interview.

JL# Merci à toi, c’était un plaisir.

 

« Gospel sur la Colline » sera à l’affiche des Folies Bergères à Paris partir du 4 septembre 2015 puis en tournée dans toute la France avec Jean-Luc Guizonne, Firmine Richard, Dominique Magloire, Myra Maud, Ilan Evans,… Une création de Benjamin Faleyras, mise en scène par Jean-Luc Moreau. L’album sera disponible dès le 21 aout prochain. Pour suivre l’actualité de Jean-Luc Guizonne, rendez-vous sur les réseaux sociaux :

 Icone-Twitter_RashtagTwitter Jean-Luc Guizonne

Icone-Facebook_RashtagFacebook Jean-Luc Guizonne

 

 

Entretien réalisé à l’Hôtel Paris Marriott Opera Ambassador.

 

Si vous avez aimé l’interview, n’oubliez pas de le liker, de le partager et de réagir sur Rashtag.fr.

 

Vous pouvez également le commenter sur les réseaux sociaux via notre compte @rashtagmedia.

 
 
 
 
 

Partagez cette histoire
Chargez plus des Articles connexes
Voir plus d’articles Interviews

Laisser une réponse

Votre email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

A découvrir aussi

Mathieu Canaby « Je suis tombé dans la marmite de la musique »

#MathieuCanaby #MissCalifornia #DanteThomas #GaryFico #StevieWonder #MichaelJackson #MichelBerger #PriscillaBetti ...