Interviews
Photo_Officielle_Izarry

Interview Izarry : « Aujourd’hui, je suis moins mélancolique »


#Izarry #Vis #Ccomme #Musique #Album #Calogero #Malala #JulieZenatti #Zazie #RisingStar #ElodieFrege #MonSoutienAuKenya

Bonjour Izarry, merci de répondre aux questions de Rashtag. Ton troisième album « Vis » est sorti le 16 mars dernier. Première question : comment vit-on justement la sortie d’un nouvel opus après des mois de travail ?

La sortie d’un album est un peu comme un accouchement. D’abord, il y a le soulagement d’être arrivé au bout du travail et de pouvoir le partager avec le public, puis il y a l’excitation et l’impatience. Regarder son nouveau bébé naître, ce n’est que du positif et quand je l’ai eu entre les mains, c’était une très grande émotion. Cet album est une partie de ma vie à la fois par rapport au temps que j’y ai consacré mais aussi parce qu’il y a beaucoup de moi dedans étant donné que je suis auteur et compositeur. En tout, j’ai travaillé un an entre la composition des titres, qui ont été plus nombreux que prévus, et le choix des chansons qui étaient les plus cohérentes par rapport au message positif que je voulais transmettre.

 

Cet opus est beaucoup plus pop que le précédent, c’était un choix évident pour toi ou tu as hésité avec d’autres directions artistiques ?

Tout s’est fait assez naturellement car ce sont des titres que j’ai composés alors que j’étais encore en promotion de l’album précédent. C’est une suite logique surtout quand on a la chance comme moi de composer ses propres titres, car on les écrit au fil du temps sans avoir à attendre. Dans mon cas personnel, le processus de création est vraiment instinctif et pas calculé donc la touche pop est arrivée naturellement. Pour ce disque-là, j’ai abordé les choses de manière très positive, il y a moins de mélancolie que dans mon précédent album et je crois que ça se ressent bien quand on écoute les titres.

 

« Pour cet album, j’avais envie de quelquechose de lumineux et de positif »

L’album est très positif que ce soit à travers des titres comme « Vis » ou « Inchallah », la musique ou même la pochette rose. Cette volonté d’aller de l’avant, ça correspond à ton état d’esprit du moment ? 

Tout à fait. Je grandis, ma musique grandit aussi. Pour cet album, j’avais vraiment envie de communiquer quelquechose de lumineux et de positif tout en restant dans des thèmes qui nous touchent tous. C’était également important pour moi de parler de sujets fédérateurs qui rassemblent.

 

Dans le premier single « Vis », tu dis : « Vis même si tu ne comprends pas pourquoi, même si tu fais les mauvais choix ». A travers ce message, on se demande si toi aussi il t’est arrivé de faire des mauvais choix ? Si oui, lesquels ?

Bonne question. Je n’ai pas l’impression d’avoir fait de mauvais choix, dans la vie rien n’arrive par hasard. Il y a toujours quelquechose qui nous amène plus loin. Quand je regarde mon parcours, je n’ai pas de regret et je n’ai pas le sentiment d’avoir fait de mauvais choix. A vrai dire, j’ai fait de très belles rencontres et j’ai la chance d’être entouré d’une super équipe pour cet album.

 

Il y a sur ton album une très belle chanson qui évoque Malala Yousafzai, militante pakistanaise et Prix Nobel de la Paix. Qu’est-ce qui t’a donné envie d’évoquer son histoire ?

J’étais entrain de lire le journal et j’ai découvert l’histoire de cette jeune fille, c’était bien avant qu’elle ait le Prix Nobel de la Paix d’ailleurs. Ca m’a beaucoup touché, ces faits divers qui relèvent de l’injustice et de l’humain ne me laissent pas indifférent. J’avais écrit il y a quelques années le morceau « Souviens-toi » en mémoire de Vincent Humbert. Sans vouloir être forcément engagé, je trouvais ça joli de rendre un hommage à une personne comme Malala qui a la chance d’être encore vivante malgré tout ce qui lui est arrivé.

 

« J’aimerais beaucoup travailler avec Zazie »

Tu es auteur, compositeur et interprète, avec quels artistes aimerais-tu collaborer ? 

J’aimerais beaucoup travailler avec Zazie un jour car je trouve qu’elle a une plume exceptionnelle. Comme je me sens très proche de ses textes, je suis sûr que ça pourrait donner quelquechose de réussi.

 

En ce moment, tu pars à la rencontre du public à travers la France, c’est un moment important j’imagine pour toi ?

Je suis vraiment ravi, c’est la première fois que je peux partir sur les routes de France à la rencontre du public notamment dans les centres commerciaux pour des showcase. Il y a des personnes qui sont là pour moi et qui m’attendent et d’autres qui me découvrent par hasard. C’est quelquechose de très enrichissant de voir la découverte dans les yeux des gens. Je suis un petit peu comme un gamin quand je découvre que les gens se laissent convaincre et achètent mon album dans une période où il est plus difficile de vendre des disques qu’il y a quelques années.

 

Tu étais récemment en première partie de Julie Zenatti, quels souvenirs gardes-tu de ce concert ?

Julie Zenatti est une personne que j’ai beaucoup admiré notamment avec ses premiers titres comme « Si je m’en sors ». Lors de cette première partie au Grau-du-Roi, son album n’était pas encore sorti donc c’était une découverte pour son public et pour moi. J’ai découvert ses nouveaux titres sur scène et j’étais scotché par son talent et la qualité de ses chansons. En plus, il y a beaucoup d’échange avec son public. Julie m’a vraiment réservé un accueil fabuleux, elle a été très sympathique avec moi. Humainement, c’est une très chouette personne. Et puis, cette première partie était aussi une opportunité de rencontrer un nouveau public, de faire une séance de dédicaces et de proposer mon album après le concert. Il y avait vraiment beaucoup de monde, les gens ont été séduits. J’aime aussi ce métier pour cette proximité avec le public.

 

En 2008, tu as eu l’occasion de faire la première partie de Calogero, as-tu gardé contact avec lui depuis ce concert ?

Suite à cette première partie, je l’ai revu puisque j’ai eu la chance d’enregistrer mon deuxième album dans son studio avec son frère, Gioacchino Maurici, qui est également compositeur. Par la suite, nos chemins se sont un peu séparés, il était très occupé sur son dernier album. Je ne l’ai pas croisé récemment mais je vais lui faire parvenir mon disque très prochainement.

 

« On m’a contacté pour ‘Rising Star’ mais j’avais d’autres aspirations »

Il y a quelques mois, M6 a lancé le télé-crochet « Rising Star », est-ce que tu as été contacté pour y participer ?

Oui j’ai été contacté, la production de « Rising Star » était même venue à La Boule Noire lors du showcase de mon deuxième album. L’équipe était très sympa, le projet avait l’air original et bien ficelé, mais j’étais en pleine promotion à l’époque et j’entamais déjà la création de mon troisième disque. J’avais donc d’autres aspirations. Et puis comme je le dis souvent, je suis friand de ce genre de programmes en tant que téléspectateur, mais je ne me sens pas l’âme d’y participer.

 
Passons désormais à l’Interview Hashtag.
 

L’Interview Hashtag d’Izarry

R# Charles Aznavour donnera 6 concerts exceptionnels au Palais des Sports à Paris en septembre prochain : tu likes ?

I# Bien sûr, je like. C’est un grand monsieur.

 

R# Elodie Frégé nue pour Hipster Magazine : tu partages ?

I# Oui je partage, j’ai trouvé les photos magnifiques.

 

R# Entre Vianney et Cœur de Pirate : avec qui cela matcherait le plus musicalement ?

I# Je n’ai pas encore écouté le retour de Coeur de Pirate alors je dirais Vianney car j’aime beaucoup ce qu’il fait.

 

R# Khaled condamné pour plagiat pour son tube « Didi » : quel commentaire t’inspire ce statut ?

I# Dommage.

 

R# Lenny Kravitz à l’Olympia le 30 juin 2015 : tu partages ?

I# Bien sûr, j’espère même y être.

 

R# Winnie L’Ourson sera bientôt adapté au cinéma : tu zappes ou tu cliques ?

I# Je clique mais juste pour la nostalgie.

 

R# La chanteuse Vanessa Paradis : tu l’ajouterais en ami ?

I# Oui bien sûr, j’aime beaucoup Vanessa Paradis.

 

R# Entre « Le Grand Journal » et « N’oubliez pas les paroles » : quel programme mets-tu en favori ?

I# Je dirais « Le Grand Journal ».

 

R# Tu découvres la notification « Marc Lavoine a retweeté votre clip » : comment réagis-tu ?

I# Et bien figures-toi que c’est arrivé lors de mon deuxième album et je suis resté scotché devant mon écran. (Rires…)

 

R# La dernière personne que tu as suivie ?

I# The Avener.

 

R# Qui recommanderais-tu en follow friday ?

I# Christine and the Queen.

 

R# Le mot ou la phrase que tu aimerais mettre en Top Tendance ?

I# Je mettrais #MonSoutienAuKenya

 

R# As-tu un dernier message pour les personnes qui te suivent ?

I# Bien sûr, je les remercie d’être toujours là pour ceux qui sont présents depuis toujours, de se joindre à nous pour les nouveaux. J’ai hâte de les retrouver. Un petit message aussi pour Rashtag, ce site tout jeune dont je suis ravi de faire l’interview, je lui souhaite une belle renommée et encore beaucoup de succès.

 

R# Merci beaucoup Izarry, c’est très gentil. A bientôt.

I# Merci Rashtag.

 

Izarry Actu

« Vis » le nouvel album d’Izarry est disponible sur toutes les plateformes de téléchargement légal. Il sera en showcase à Bègles le 2 mai, à Villeneuve D’Ascq le 9 mai, à Caen le 23 mai et un peu partout en France. Izarry présentera également son album lors d’un concert prévu le 15 juin prochain au Café de la Danse à Paris.  

 

Retrouvez toutes les infos sur ses réseaux sociaux   :

Icone-Twitter_RashtagTwitter Izarry
Icone-Facebook_RashtagFacebook Izarry

 

 

Que vous inspire le nouvel album d’Izarry ? Avez-vous pris vos places pour son concert au Café de la Danse à Paris ?

 

Réagissez à l’article sur Rashtag.fr ou sur les réseaux sociaux via notre compte @rashtagmedia.

 

Partagez cette histoire
Chargez plus des Articles connexes
Voir plus d’articles Interviews

Laisser une réponse

Votre email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

A découvrir aussi

Qui sera aux côtés de Côme dans Le Rouge et Le Noir ?

#LeRougeEtLeNoir #Côme #Haylen #YoannLaunay #PatriceMaktav #MichelLerousseau #GuilllaumeBouchède #ElsaPerusin ...