Interviews
Hiba Tawaji - Rashtag

Hiba Tawaji « Mon titre parle de l’amour impossible »

#HibaTawaji #CommeUnSymbole #Mika #TheVoice #Liban #IbrahimMaalouf #MichelLegrand #Zazie #LilianRenaud 

Bonjour Hiba, ton premier single « Comme un symbole » vient de sortir. Tu fais régulièrement des aller-retour entre la France et le Liban, qu’est-ce qui te manque le plus quand tu es là-bas ?

Ces deux dernières années, je vis entre la France et le Liban effectivement. Quand je suis loin d’ici, ce qui me manque le plus, je dirais que ce sont les personnes avec lesquelles je travaille. Et puis, je suis une grande admiratrice de la culture française et des très beaux monuments que vous avez. Pour moi quand je suis en France, c’est une sorte de nouvel horizon.

 

Sur ton titre, tu chantes « Si tu savais comme je m’envole dans tes secrets dans tes paroles ». C’est un cri d’amour ou de haine ?

Dans cette chanson, on parle beaucoup d’amour mais d’un amour impossible, j’essaie à travers ce morceau de dire que si on aime, il faut tout risquer pour faire en sorte que cela fonctionne. Même s’il y a les différences ou le regard des autres, je voulais avec ce titre défendre l’idée qu’avec l’amour on peut tout tenter et que peu importe les circonstances, il faut y aller.

 

Tu es prête à faire quoi par amour ?

Si j’aime vraiment, je suis capable de faire des choses dingues ! L’amour est l’essence de la vie. Je pense que l’on peut tout sacrifier pour cela tout en restant malgré tout rationnel. Je trouve que c’est toute la difficulté de l’amour : comment concilier la passion et la raison, c’est un équilibre compliqué à trouver.

 

« La chanson ‘Comme un symbole’ porte un beau message »

Imaginons que l’on te demande par amour de quitter ta vie de chanteuse ?

Si la personne avec laquelle je suis m’aime vraiment et sincèrement, elle ne me demandera jamais ça. Tu imagines le dilemme impossible ? (Rires)

 

« Comme un symbole » est un titre plutôt pop mais quand même avec des sonorités orientales avec des violons et tes vibes. Le choix de cette chanson en premier single, c’était évident ? 

« Comme un symbole » est l’une des premières chansons que j’ai enregistrées pour l’album que l’on est entrain de préparer. Ce titre est un la synthèse parfaite de ce que j’ai envie de faire : de la pop moderne avec des touches orientales et symphoniques. J’ai travaillé avec mon fidèle producteur Oussama Rahbani qui m’a accompagnée dans mon parcours. La chanson a été composée par Fred Savio et Zaho, réalisée par Fred Savio avec des paroles de Jessica Deplasse et Aysat. Ce titre a un équilibre parfait entre le beau message qu’il porte, la musique et l’interprétation que j’ai pu y mettre.

 

On constate que tu tiens à citer toutes les personnes qui ont travaillé avec toi. C’est important ?

C’est très important pour moi. On a chacun mis un peu de nous pour créer ce titre, je trouve cela normal de citer toute cette équipe. Sans eux, le titre n’aurait pas existé et je le défends de tout cœur parce que c’est aussi une belle aventure humaine.

 

« Ibrahim Maalouf travaille avec moi sur l’album »

On retrouve tout l’étendu de ta voix sur le premier single, comment as-tu vécu l’enregistrement du titre ?

Quand je suis en studio, j’aime bien tenter différentes manières de poser sur une chanson. Parfois dans la douceur, parfois dans l’intensité. J’expérimente, je me laisse porter et quand je trouve la bonne direction, j’y vais à 100%. C’est très naturel et très instinctif pour moi.

Hiba Tawaji Live - Rashtag

On a vu sur les réseaux sociaux des photos de toi avec Ibrahim Maalouf. Une collaboration est à venir ?

Ibrahim m’a invitée à son concert à la Philharmonie de Paris en décembre dernier. J’ai eu la chance d’interpréter le titre « Les moulins de mon cœur » de Michel Legrand dans la version franco-arabe que j’avais proposée dans The Voice. Ibrahim était à la trompette, Oussama Rahbani au piano et moi à la voix. On collabore ensemble effectivement sur un ou deux titres de l’album, c’est un grand plaisir.

 

Quel type de musique va-t-on retrouver sur ce disque ?

Actuellement, on est en pleine phase de création, il y aura des sonorités occidentales et des mélodies orientales. Ce mélange entre ces deux mondes sera très présent. On va retrouver de la musique moderne avec de beaux textes qui me touchent. Le public retrouvera également des messages engagés, je trouve cela important que ce soit présent.

 

« Louane me touche beaucoup »

Tu as déjà sorti deux albums au Liban. Comment vis-tu la sortie de celui qui sera ton troisième mais le premier en France ?

C’est une nouvelle page qui s’écrit pour moi avec ce nouvel album mais ça reste dans la continuité de mon parcours artistique. J’avais envie de partager ma culture musicale tout en l’adaptant à la France. Sur ce troisième disque, il n’y pas de rupture avec mon identité, celle que le public du monde arabe connaît déjà, ceux qui me connaissent déjà me reconnaitront.

 

Quels sont les artistes français qui t’inspirent ?

J’ai grandi avec les grands artistes de la chanson française comme Edith Piaf, Jacques Brel, Charles Aznavour ou encore Léo Ferré. En ce moment, j’aime beaucoup ce que font Calogero et Zazie par exemple mais également ce que propose musicalement Christine and The Queens. Je suis très touchée par Louane, humainement en plus, c’est une très belle personne.

 

Mika a eu véritable coup de cœur pour toi dans l’aventure The Voice. Tu as choisi de rejoindre son équipe. Pour quelles raisons ? 

Certains se sont dits que c’était parce qu’on venait du même pays. En réalité, j’ai choisi Mika parce que j’avais le sentiment qu’il pouvait me comprendre. Il sait d’où je viens et comment je pense, ce que je vis. J’étais convaincue que l’on pourrait travailler ensemble. Il a été très sincère et authentique. J’ai été très touchée par le fait que les quatre coachs se soient retournés mais je savais au fond de moi que mon cœur irait vers Mika.

 

« J’ai toujours rêvé de chanter en France »

Tu es allée jusqu’en demi-finale. Quel a été ton meilleur moment ?

Je dirais les auditions à l’aveugle car c’était très intense pour moi et ça m’a provoqué beaucoup de stress. En fait, j’étais stressée pendant tout mon parcours ! (Rires) Comme j’avais déjà fait pas mal de choses au Liban, je portais une responsabilité importante sur mes épaules. Je tenais absolument à ce que le public qui me connaissait déjà ne soit pas déçu. Même si j’avais mon parcours et mon expérience, au moment des auditions à l’aveugle, je suis un talent comme les autres donc c’était très fort. The Voice est une aventure extraordinaire qui m’a beaucoup appris et qui m’a transformée.

 

Que penses tu du parcours de Lilian Renaud ?

J’étais très contente que Lilian remporte l’aventure, humainement c’est un garçon incroyable. Lors de la tournée, on a passé beaucoup de temps ensemble, j’avais le sentiment que c’était comme mon petit frère. Le succès qu’il a est vraiment mérité, c’est un artiste authentique qui me touche énormément.

 

Avec la tournée, tu as chanté sur les plus grandes scènes françaises. C’était un rêve de petite fille ?

Je viens d’un petit village du Liban et j’avais toujours rêvé de venir chanter en France sur des grandes scènes. C’était une expérience invraisemblable. Quand tu touches à ce bonheur, tu ne peux qu’espérer que ça ne s’arrête jamais…

 

Tu as posté un message d’encouragement aux nouveaux talents de The Voice. Quel conseil tu peux leur donner ?

Vivez pleinement et profitez de chaque instant parce que ça passe trop vite… Le plus important, c’est de vivre l’aventure et de créer des liens humains et artistiques.

 

(c) TF1

(c) TF1

L’Interview Hashtag de Hiba Tawaji

R# Quelle est la chanson française que tu likes le plus ?

HT# « Ne me quitte pas » de Jacques Brel, c’est la première à laquelle je pense.

 

R# Si tu pouvais partager un duo avec un ou une artiste pour ton album : ce serait qui ?

HT# Zazie parce quelle me touche beaucoup, j’admire son travail et j’aimerais beaucoup collaborer avec elle.

 

R# Quelle est la chanson de Mika que tu likes le plus ?

HT# « Grace Kelly » extrait de son premier album, c’est un titre très original et j’aime beaucoup sa voix sur cette chanson.

 

R# Avec quel talent de ta saison de The Voice ça matche le plus ?

HT# Baptista, Camille et Anne Sila, on a créé une relation familiale entre nous pendant la tournée et on a gardé contact depuis.

 

R# Quelle chanson de ton album aurais-tu le plus envie de retweeter ?

HT# Il y a une chanson que l’on vient de terminer, j’ai hâte que le public l’écoute mais pour l’instant c’est une surprise.

 

R# Anthony Touma demi-finaliste également de The Voice a gagné Danse avec les Stars au Liban. Ça te plairait de tenter cette aventure ?

HT# Je ne suis pas danseuse mais j’aime bouger et me lâcher en musique. Aujourd’hui, je suis très concentrée sur mon album et c’est ma priorité.

 

R# Quel mot mettrais-tu en hashtag ?

HT# Pour moi, ce serait #CommeUnSymbole !

 

Hiba Tawaji Plage - Rashtag

« Comme un symbole », le premier single de Hiba Tawaji est disponible sur toutes les plateformes de téléchargement légal ainsi que sur les sites d’écoute en ligne. Son album est en préparation, il devrait sortir courant 2016. 

 

Pour suivre l’actualité d’Hiba Tawaji, rendez-vous sur les réseaux sociaux : 

Icone-Twitter_RashtagHiba Tawaji

Icone-Facebook_RashtagHiba Tawaji

 

Hiba Tawaji & Rachid Jelti

Comment trouvez-vous « Comme un symbole », le premier single de Hiba Tawaji ?

 

Vous aimeriez la voir chanter en duo avec Mika ou Zazie ?

 

Vous pouvez réagir sur www.rashtag.fr ainsi que sur les réseaux sociaux sur notre compte @Rashtagmedia

 

Partagez cette histoire
Chargez plus des Articles connexes
Voir plus d’articles Interviews

Laisser une réponse

Votre email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

A découvrir aussi

Qui sera aux côtés de Côme dans Le Rouge et Le Noir ?

#LeRougeEtLeNoir #Côme #Haylen #YoannLaunay #PatriceMaktav #MichelLerousseau #GuilllaumeBouchède #ElsaPerusin ...