Interviews
Gwendal Marimoutou Portrait

Interview Gwendal Marimoutou : « France Gall est très impliquée dans la comédie musicale »

 

#GwendalMarimoutou #FranceGall #MichelBerger #Résiste #PalaisDesSports #Ados #GrandPointVirgule #TheVoice #Garou #IncroyableTalent #Stromae

Bonjour Gwendal, merci de répondre aux questions de Rashtag. En novembre prochain, tu seras sur la scène du Palais des Sports dans « Résiste », le spectacle autour des chansons de France Gall et de Michel Berger. Comment as-tu été choisi pour participer à l’aventure ?

Bruno Berberes, le directeur de casting de « The Voice », émission à laquelle j’avais participée l’année dernière, m’a appelé pour me proposer de passer le casting de cette comédie musicale. Il se trouve que ça a été l’une des auditions les plus rapides que j’ai vécue. Pour le premier tour, on m’a demandé de faire une performance en chant, en danse mais également un monologue de théâtre, ce qui est assez rare pour une comédie musicale. Dans la salle, on ne distinguait pas trop l’assemblée, France Gall était un peu cachée pour éviter de nous déstabiliser. Seul Ladislas Chollat, un metteur en scène avec lequel je rêvais de travailler d’ailleurs, était en contact direct avec nous lors de cette audition. Bruno Berberes était également présent mais je ne l’ai su qu’après. On m’a rapidement appelé pour m’inviter au second tour des castings qui ont lieu au Théatre des Mathurins, un lieu que je connaissais bien pour y avoir joué la pièce « Ados ». Toute l’équipe du théâtre était là du coup pour me soutenir, c’était une coïncidence heureuse pour moi. Le soir même, je rentre chez moi, la pression redescend et ma batterie de téléphone aussi redescend (Rires…). Quand je remets mon téléphone a chargé, il est presque 1h du matin et je découvre quelques heures après mon audition un message qui m’annonce que je suis pris. Là, je me dis « Waouh » ! (Rires…)

 

Tu interprètes le rôle de Tennessee, peux-tu nous en dire plus sur ton personnage et sur l’histoire ?

C’est l’histoire de Maggie, une jeune fille qui travaille dans une boite de nuit dans lequel elle côtoie notamment Mathis, un jeune pianiste. Un évènement tragique va survenir et bouleverser la situation et la place de chacun. Mon rôle est celui de Tennessee qui est un peu le bon copain de tout le monde, il est très proche de Maggie, de Mandoline, de Mathis. Il est de bonne humeur et toujours là pour réconforter les autres. Avec Madoline, ce sont un peu les deux personnages solaires qui ne semblent jamais contrariés par ce qu’il se passe. « Résiste » est avant tout un message qui donne de l’espoir : dans la vie il faut résister et s’assumer. Le spectacle est composé d’une trentaine de chansons de Michel Berger et de France Gall, je suis présent avec toute l’équipe sur le premier single qui sort à la fin du mois mais pour les autres titres, rien n’est encore définitif. J’adorerais chanter « Ella » car  c’est ma chanson préférée, je l’écoute en boucle.

 

« France Gall nous chouchoute, c’est une vraie maman »

Quel rôle a France Gall auprès de vous ?

Elle est l’auteure de l’histoire avec Bruck Dawit. Avant de la connaître pour moi France Gall, c’était une légende humaine, quelqu’un que j’admirais pour son parcours et sa réussite. Je n’aurais tout simplement jamais imaginé travailler avec elle. Dans le spectacle, elle est présente à toutes les étapes que ce soit quand il faut enregistrer en studio, travailler l’histoire, s’il faut choisir les costumes, le maquillage ou la coiffure, elle s’implique à 100% et c’est une véritable leçon pour nous professionnellement et humainement. Elle est à fond et elle porte le projet depuis 2 ans. France nous chouchoute, elle s’occupe de nous, pour moi c’est une vraie maman !

 

Elle a évoqué récemment lors d’un reportage pour « 50 minutes inside » sur TF1 son choix de faire travailler une troupe composée exclusivement de jeunes artistes. C’est une pression supplémentaire pour vous ? 

On a un véritable devoir de mémoire vis-à-vis de Michel Berger, c’est évident. Elle nous offre la possibilité de défendre ses textes, elle mise sur une bande de jeunes inconnus, on ne va pas se mentir, c’est rare pour une comédie musicale de cette ampleur. D’habitude, on engage un voire deux jeunes artistes mais là c’est tout le casting qui a environ la vingtaine et se dire que France Gall nous a choisi et nous fait confiance pour nous produire au Palais des Sports, c’est juste incroyable. Elle sera d’ailleurs présente dans le spectacle à sa manière et à travers un personnage autre que son propre rôle… Le public découvrira ça bientôt.

 

« Travailler avec le chorégraphe de Stromae, c’est un honneur »

On retrouve dans l’équipe artistique la chorégraphe Marion Motin qui a travaillé notamment avec Stromae… Comment on réagit quand on apprend qu’on travaille avec la même chorégraphe que lui ?

Bosser avec quelqu’un comme elle, c’était inespérée ! Les clips de Stromae je les refais dans ma chambre d’habitude et là je vais les refaire avec sa chorégraphe (Rires…). Je suis fan de ce qu’elle fait, c’est un honneur vraiment. Non mais là, l’équipe avec laquelle on travaille, c’est juste du bonheur, vraiment…

 

Tu es à l’affiche du spectacle « Ados » au Grand Point Virgule. On suit l’histoire de trois adolescents qui chantent, qui dansent, qui jouent la comédie et qui se font guider par une voix dans une histoire déjantée. Tu peux nous en dire plus ? 

« Ados », c’est l’histoire de trois jeunes garçons paumés dans une forêt qui sont guidés par une voix qui leur demande de faire tout et n’importe quoi à commencer par jouer l’histoire des trois petits cochons. Et vas dire à trois ados de jouer les petits cochons ! (Rires…) C’est donc le point de départ de la pièce. Il se trouve en plus que tous les trois sont complexés : l’un par son poids, l’autre par son appareil dentaire et le troisième par ses boutons. D’ailleurs pour l’anecdote, au début je ne jouais pas ce rôle-là. Entre ma première participation au spectacle et la deuxième, il se trouve que j’ai pris du poids parce que sur les tournages de « Pop’s cool » et de « Trop potes » pour Gulli j’ai découvert ce que l’on appelle la régie (Rires…) cet endroit où tu trouves à manger tout le temps… Je découvre aussi qu’il y a des gens dont c’est le métier et qui sont payés pour alimenter cette régie. (Rires…) Résultat, pendant huit heures, tu es toujours entrain de manger. A la fin, j’ai pris quinze kilos : j’ai donc hérité du poids et par la même occasion du rôle du « gros »… (Rires…)

 

Comment réagit le public qui vient vous voir sur scène ? J’imagine qu’il y a de tous les âges. 

On a des enfants, des ados, des parents et même des grands-parents. Il y a différentes lectures du spectacle. Les plus jeunes aiment le fait qu’il y ait un conte qui leur parle, les ados sont plus touchés par notre langage et ce que l’on renvoie comme image de nous, les adultes vont être parfois plus attentifs aux références à l’actualité. Chacun va peut être rire à un moment différent mais c’est un vrai spectacle grand public qui s’adresse à tout le monde. Pour avoir vu la pièce bien avant d’y jouer, j’avais beaucoup aimé l’énergie qui se dégageait sur scène.

 

« Je suis très triste de quitter « Ados » fin avril »

Déjà 200 000 spectateurs mais pour toi fin avril ce sera la fin des représentations. Pourquoi cet arrêt ? 

J’ai passé 4 ans sur ce spectacle : imagines que tous mes week-end depuis mes débuts étaient consacrés à « Ados ». Pour ma part, j’ai joué plus de 300 représentations, c’est assez fou de se dire que ça va s’arrêter. En même temps je ne peux pas faire autrement car la comédie musicale « Résiste » se jouera exactement aux mêmes horaires. Je suis vraiment hyper triste parce qu’Olivier Soliveres, l’auteur, nous a laissé beaucoup de liberté. On a assisté aux choix des lumières, des costumes, on a pu s’impliquer dans les chorégraphies, dans les textes, j’ai même pu écrire une chanson qui figure dans le spectacle, tu imagines le truc ? « Ados » fera toujours partie de moi, je continuerai à aller voir mes camarades, à les soutenir et j’espère qu’il durera encore très longtemps.

 

L’année dernière, tu as participé à « The Voice » sur TF1. Trois coachs se sont retournés : Garou, Mika et Jenifer et tu as choisi Garou. Pourquoi ce choix ? 

Ma grand-mère ! (Rires…) Elle m’avait dit « Gwendal, tu ne fais pas de bêtise, tu choisis Garou. » Dans ma tête, je me disais juste pourvu que les coachs se retournent. J’avais très envie de bosser avec Mika aussi ou avec Jenifer mais j’ai choisi Garou et je ne regrette absolument pas. Garou est un mec génial, il est très présent à nos côtés, qu’il y ait des caméras ou non d’ailleurs, que ce soit pour les coaching, pour les répétitions. Il est très naturel et en plus on se marre tellement avec lui ! C’est un super coach qui m’a beaucoup apporté.

 

« J’ai refusé deux fois « The Voice », cette année c’était le bon moment pour moi »

Tu avais également participé à d’autres télé-crochets, avec du recul qu’est-ce que « The Voice » avait de plus que les autres ?

Il faut savoir que j’avais refusé deux fois de participer à l’émission et je peux remercier Bruno Berberes de m’avoir proposé cette troisième saison. J’avais très peur, je me mettais la pression et surtout comme j’avais déjà fait d’autres choses avant, j’avais conscience du poids et de l’impact de la télévision dans la vie de tous les jours. Que tu te plantes ou que tu réussisses, ça change ton quotidien et encore plus un programme comme « The Voice » vu par des millions de personnes. Je me disais que ce n’était pas le moment, que ce n’était pas ce que je voulais tout simplement. Au final, il m’a rappelé pour la troisième saison et j’ai bien fait de l’écouter car tout se passe comme ça devait se passer. En plus « The Voice » est une émission qui respecte beaucoup les talents et c’est vraiment appréciable. Par exemple dans les pré-casting, avant même d’être filmé, tu as un coach qui t’aide, qui te prépare et qui te met à l’aise.

 

Cette semaine a démarré la 7e saison des « Anges » sur NRJ12. On t’a déjà proposé d’y participer ?

On m’a déjà appelé pour me proposer de faire partie du casting mais j’ai refusé. Je souhaite vraiment tout le meilleur aux candidats et d’ailleurs cette année il y a Jon Ali, qui a fait « The Voice » et qui est un pote. En revanche en ce qui me concerne, je ne suis pas du tout à l’aise avec le coté télé-réalité même si je comprends que pour certains ce soit une bonne expérience qui puisse leur apporter beaucoup de bonnes choses. En tant que téléspectateur, c’est un programme que je peux regarder, ça m’amuse, mais en tant que candidat, ce n’est pas pour moi.

 

Avant de terminer, je te propose que l’on passe à l’Interview Hashtag.

 

Comédie Musicale Résiste

L’Interview Hashtag de Gwendal Marimoutou

R# Le succès de « N’oubliez pas les paroles » sur France 2 : tu retweetes ou pas ?

GM# Oui, je retweete. C’est cool que l’on puisse aller s’amuser dans un karaoké géant en gagnant de l’argent et pourquoi pas se faire repérer, on ne sait jamais.

 

R# Charlie Boisseau, talent de « The Voice », remplacera David Carreira dans « La Légende du Roi Arthur » : tu likes ou pas ?

GM# C’est même plus que je like, je suis super content pour lui. En plus, on s’est vu il y a peu de temps.

 

R# Les critiques autour de la chanson des Enfoirés : tu partages ou pas ?

GM# Non, je ne partage pas du tout. Chacun est libre d’interpréter une chanson mais les Enfoirés, ça reste une belle cause qui sert à offrir des repas à ceux qui en besoin.

 

R# Entre Kendji Girac et Frero Delavega : qui mets-tu en favori ?

GM# Je dirais Kendji avec qui j’ai plus d’affinités.

 

R# Michèle Obama, tu l’ajouterais en amie ?

GM# Grave ! Je l’ajoute en amie et je fais même une photo de profil avec elle si je peux. (Rires…)

 

R# Garou : tu le pokes ?

GM# Oui bien sûr. J’adore Garou, il est au top.

 

R# « Il ne faut pas toucher aux cheveux de Gwendal Marimoutou » : quel commentaire mets tu à ce statut ?

GM# Je like, je retweete, je « screen-shot », je placarde partout ! (Rires…) Le pire, c’est en soirée : plus les gens boivent, plus mes cheveux leur parlent à tel point qu’à la fin, il y a une contre-soirée sur ma tête ! (Rires…)

 

R# Entre Mika et Zazie : avec quel coach, ça matcherait le plus ?

GM# Je ne pourrais pas choisir, j’aime les deux.

 

R# Tu reçois la notification « Pharell Williams vous suit désormais » sur Twitter : tu réagis comment ?

GM# Je lui fais un remake de « Happy » juste pour lui.

 

R# Entre live-chat avec Jason Rolland et Pascal Buil : tu choisis qui ?

GM# On fait une conférence call avec les deux !

 

R# Si tu pouvais taguer un titre « Ma chanson préférée du moment »: ce serait laquelle ?

GM# C’est « Another love » de Tom Odell.

 

R# La dernière personne qui t’a suivi sur les réseaux sociaux ?

GM# Jean-Luc Lemoine.

 

R# La dernière personne que tu as suivie sur les réseaux sociaux ?

GM# Jean-Luc Lemoine aussi.

 

R# Le mot ou la phrase que tu aimerais placer en top tendance ?

GM# Je mettrais #OneLove tout simplement.

 

R# Pour finir, une dernière question : pour ceux qui veulent découvrir ta musique et ton univers à travers un album, c’est pour quand ?

GM# Figures-toi que j’ai déjà un clip qui est prêt mais priorité à « Résiste » d’abord donc ça viendra après peut-être début 2016. Les artistes qui m’inspirent sont Beyoncé, Bruno Mars, Pharell Williams, donc ce sera groovy mais en français.

 

R# On continuera à te suivre en tout cas. Merci à toi, c’est la fin de l’interview.

GM# Merci Rashtag. J’ai passé un super moment.

 

Gwendal Marimoutou Extérieur

 

Gwendal Marimoutou dans « Ados » jusqu’à fin avril au Grand Point Virgule à Paris. Il sera sur la scène du Palais des Sports à Paris à partir du 4 novembre 2015 puis en tournée dans toute la France. Vous pouvez suivre son actualité sur les réseaux sociaux : 

Icone-Twitter_Rashtag twitter.com/gwendaloff

Icone-Facebook_Rashtagfacebook.com/gwendal.off

Avez-vous pris vos place pour la comédie musicale « Résiste » avec Gwendal Marimoutou ? Que pensez-vous de son rôle dans le spectacle « Ados » ?

 

Réagissez à l’article sur Rashtag.fr ou sur les réseaux sociaux via notre compte @rashtagmedia.

 
 
 
 
 
 
 

Partagez cette histoire
Chargez plus des Articles connexes
Voir plus d’articles Interviews

Laisser une réponse

Votre email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

A découvrir aussi

Mathieu Canaby « Je suis tombé dans la marmite de la musique »

#MathieuCanaby #MissCalifornia #DanteThomas #GaryFico #StevieWonder #MichaelJackson #MichelBerger #PriscillaBetti ...