Interviews
Fabien Incardona - Rashtag

Fabien Incardona «Le Roi Arthur est un pur bonheur pour moi»


#FabienIncardona #Méléagant #LeRoiArthur #Zaho #CharlieBoisseau #CamilleLou #FlorentMothe #DoveAttia #GiulianoPepareni  #ChristopherNolan #Zazie #TheVoice #AdvienneQuePourra

 

Bonjour Fabien, nous sommes ravis de te recevoir sur Rashtag une nouvelle fois. Trois mois après le lancement de « La Légende du Roi Arthur », que dirais-tu à Méléagant si tu le croisais dans la rue maintenant que tu le connais bien ?

Bonne question. Je pense que je lui dirais de continuer à croire en ses rêves et d’éviter de sombrer dans la folie pour le mettre en garde.

 

Qu’est-ce qu’un rôle comme celui-ci a changé en toi ?

Ce personnage a renforcé ma détermination dans ma carrière musicale et dans mes rêves, Méléagant est un rôle qui permet d’exprimer les blessures et les colères que l’on peut avoir dans la vie. Il y a une forme d’exutoire dans ce personnage. En plus, il m’a apporté de la maturité et de la rigueur puisqu’il faut être à 100% sur scène chaque soir.

 

Ton personnage est l’un de ceux qui a le plus de profondeur, il oscille entre le bien et le mal, comment tu t’y prends pour sortir de ce personnage ?

Ce qui m’aide beaucoup c’est le maquillage et le costume. Le masque de Méléagant que je porte sur scène, une fois que je l’enlève, je retrouve Fabien, mon identité et ma vie. Je n’ai pas trop de difficulté à vrai dire à passer de l’un à l’autre, c’est ce qui est intéressant dans ce type de spectacle.

 

« Au départ, Méléagant a été difficile à assumer »

 

Tu passes beaucoup de temps au maquillage pour les besoins de la 2e partie du spectacle, tu peux nous expliquer le processus de transformation que tu vis chaque soir ?

Juste après mon interprétation de la chanson « Un nouveau départ », je file directement dans ma loge où une maquilleuse et une coiffeuse m’attendent. Dès lors, on a environ 45 minutes pour faire naître le nouveau visage de Méléagant que le public découvre dans le 2e acte. On me met un faux crane qui est basé sur un moulage intégral du visage et qui a été fait dans un studio de cinéma. D’ailleurs, je peux révéler aux lecteurs de Rashtag que cette transformation a été filmée et qu’elle sera diffusée sur les réseaux sociaux prochainement !

 

Comment as-tu réagi la première fois que tu t’es vu avec ce nouveau visage ?

Je n’ai pas du tout aimé, je n’accrochais pas avec ce visage que je ne trouvais pas très joli… J’avais du mal à assumer ce côté maléfique tout comme le rôle de Méléagant qui au début a été difficile à assumer aussi… Avec le temps, j’ai vraiment appris à aimer cette transformation. Je me suis aperçu que ce changement était indispensable à tel point qu’aujourd’hui j’aime beaucoup ! Avec ce personnage, je prends énormément de plaisir sur scène.

 

On sent le public très enthousiaste lors des tes interprétations sur scène. Comment vis-tu ces encouragements du public ?  

Je ressens qu’il y a un véritable engouement de la part du public. Je vois les gens avec des étoiles dans les yeux et plus le temps passe, plus j’ai l’impression que cela s’accroit. Au départ, je pensais presque que c’était juste un engouement au Palais des Congrès de Paris. En réalité, quand on était à Lille, j’ai vu à quel point le spectacle fonctionnait aussi de la même façon car les spectateurs étaient à fond avec nous. Etre dans cette aventure  de « La Légende du Roi Arthur » est un pur bonheur pour moi !

 

« J’ai eu le coup de cœur pour ‘Advienne que pourra’ à la première écoute »

 

Tu es présent sur plusieurs titres dont « Advienne que pourra », une chanson qui fonctionne très bien en live. Comment as-tu vécu la découverte de ce titre ?

J’étais chez Dove Attia et c’est le premier titre qu’il m’a fait écouter. Il n’y avait que la musique et pourtant j’ai eu le coup de cœur immédiat. Dès la première fois, ça m’a provoqué beaucoup d’émotions et de frissons. Cette chanson est merveilleuse et j’étais sûr que ça allait plaire et que les gens auraient la même émotion que moi lors de la découverte du morceau. C’est Zaho qui a créé la chanson avec l’équipe. Elle m’a confié que le titre était réussi au départ mais que je l’avais encore plus embelli avec ce que j’y ai mis dedans. Ça m’a beaucoup touché ! Même si beaucoup de fans demandent que ce titre sorte en single, à ma connaissance, ce n’est pas prévu pour le moment. Advienne que pourra… (Rires)

 

On te retrouve également sur un beau duo avec Camille Lou « Nos corps à la dérive », un titre qui a également un potentiel de single. Tu en penses quoi ?

Cette chanson marque le déchirement émotionnel des personnages de Guenièvre et de Mélégant. On est à l’apogée de ce qu’ils peuvent ressentir : il n’a plus aucun espoir. Le titre est très fort et très dur à la fois. Beaucoup de gens peuvent s’y retrouver, c’est ce qui rend le morceau magnifique et intense. Avec Camille, on est toujours très proche donc ça facilite l’émotion sur scène.

 

En travaillant avec Dove Attia et Giuliano Pepareni, qu’est-ce que tu as appris ?

Dove m’a toujours dit qu’il fallait beaucoup travailler tout en gardant la tête froide par rapport à ce qu’il pouvait se passer autour de moi. C’est quelqu’un de très paternel et de très proche des gens. En plus, il a des origines méditerranéennes comme moi, ça crée des liens. En ce qui concerne Giuliano, il a été très exigeant avec moi pendant les ateliers et les répétitions. Il m’a poussé dans mes retranchements et je l’en remercie car ça m’a forcé à donner le meilleur de moi-même.

 

« Mon album sera pop lyrique et electro »

 

Où en est-on de la préparation de ton album ?

L’album sur lequel je travaille et qui je l’espère verra le jour à l’issue de cette aventure arthurienne sera pop lyrique sur fond d’electro. Ce sera dans la continuité de ce que l’on connaît de moi, le public s’y retrouvera vraiment. Dès que j’ai un peu de temps, je l’utilise pour travailler avec mon équipe. Les choses avancent très bien parce que je sais exactement ce que je veux. On attend de voir si le projet plait à Warner (NDLR le label de « La Légende du Roi Arthur »), j’espère en tout cas pouvoir travailler avec eux.

 

Un mot pour tes fans qui te suivent sur Rashtag et qui ont été très nombreux à demander cette interview avec toi ?

Je les remercie d’être présents pour cette aventure de « La Légende du Roi Arthur ». Qu’ils continuent à être aussi fidèles qu’ils le sont déjà aujourd’hui. Je leur prépare plein de belles surprises pour la suite. L’univers que je vais proposer va se dévoiler au fur et à mesure, j’espère que ça leur plaira. Je ferais tout pour ne pas les décevoir.

 Fabien Incardona & Florent Mothe - Rashtag

L’Interview Hashtag de Fabien Incardona

 

R# « All I Want for Christmas », le titre de Mariah Carey, tu partages ?

FI# Non, je ne partage pas. Ce n’est pas du tout ce que j’écoute.

 

R# Les Beatles sont désormais disponibles sur les plateformes de streaming : un commentaire ?

FI# Même si j’aurais préféré que ça reste en format CD, le streaming est un nouveau mode de consommation, il faut bien y passer.

 

R# Entre Mika, Garou, Zazie et Pagny : quel coach de « The Voice » tu likes le plus ?

FI# Je likerais Zazie, j’aime bien ce qu’elle fait.

 

R# Ta chanson de l’année de 2015 ?

FI# Le titre « Chandelier » de Sia même s’il est sorti en 2014.

 

R# Ton film de l’année 2015 ?

FI# Je dirais Interstellar de Christopher Nolan, il est sorti fin 2014 mais c’est mon film de l’année 2015. (Rires)

 

R# Ta chanson préférée de l’album « La Légende du Roi Arthur » ?

FI# « Je te promets » le titre interprété par Camille, Florent et Charlie.

 

R# Avec quel artiste de la troupe, ça matcherait pour un duo ?

FI# Le plus intéressant, ce serait avec Zaho pour l’originalité et la complémentarité.

 

R# Pour conclure, quel serait ton hashtag de fin ?

FI# Ce serait #BonneAnnee !

 

R# Merci Fabien, à bientôt.

 La légende du Roi Arthur 2

Fabien Incardona interprète Méléagant dans le spectacle musical « La Légende du Roi Arthur ». La troupe est en résidence au Palais des Congrès de Paris jusqu’au 16 janvier. Ils partiront ensuite en tournée dans la France entière dès le 30 janvier.  Ce voyage s’achèvera le 25 juin 2016 avec deux dates au Zénith de Lille. Les billets sont disponibles dans tous les points de ventes habituels. Leur dernier single « Il est temps » est en ligne sur Rashtag !

 

Pour suivre l’actualité de Fabien Incardona, rendez-vous sur les réseaux sociaux : 

 Icone-Twitter_Rashtag Fabien Incardona
Icone-Facebook_Rashtag  Fabien Incardona

 

 

Fabien Incardona & Rachid Jelti

Fabien Incardona & Rachid Jelti

Qu’attendez-vous de l’album de Fabien Incardona ?

 

Que pensez-vous de son interprétation de Méléagant ?

 

Merci à Fabien Incardona ainsi qu’à Live Buzz et Nathalie Robin.

 

Donnez-nous votre avis sur www.rashtag.fr ainsi que sur les réseaux sociaux via notre page @Rashtagmedia.

 

Partagez cette histoire
Chargez plus des Articles connexes
Voir plus d’articles Interviews

Laisser une réponse

Votre email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

A découvrir aussi

Qui sera aux côtés de Côme dans Le Rouge et Le Noir ?

#LeRougeEtLeNoir #Côme #Haylen #YoannLaunay #PatriceMaktav #MichelLerousseau #GuilllaumeBouchède #ElsaPerusin ...