Interviews
(c) Marc Thirouin, Amandine Vignon

Emji « Avec ‘Folies Douces’, on voyage dans chaque coin de ma tête »

#Emji #FoliesDouces #Lost #NouvelleStar #ElodieFrégé #Sinclair #AndréManoukian #LesTroisMousquetaires #BrahimZaibat #Victoria 

Bonjour Emji, ton album sort le 26 février, il s’appelle « Folies Douces ». C’est quand la dernière fois que tu t’es dit « Je suis folle »…

(Rires) C’était il n’y pas si longtemps que ça : j’ai tourné quelques vidéos tout à l’heure pour les publier sur les réseaux sociaux et je me suis dit encore une fois que j’étais folle. Pour être plus précise, je me le suis dit et on me l’a dit ! (Rires)

 

Ton disque est présenté comme un album « lyrico-pop » : ça t’a parlé tout de suite ?

Quand on a réfléchi avec l’équipe à la manière de présenter mon album, j’ai tout de suite pensé à le qualifier comme « lyrico-pop » donc on a gardé cette idée. C’était compliqué de dire qu’il était seulement pop parce que ce n’était pas le cas. En même temps, dire que le disque n’est que lyrique ne reflétait pas la réalité. La musique pop folk est quelque chose qui a toujours été en moi, j’aime cela. Le lyrique est arrivé plus tard, petit-à-petit, j’avais envie qu’il soit aussi présent dans mes titres. Ces deux univers se marient finalement étrangement bien.

 

« C’est important de s’impliquer au maximum »

« Folies Douces » a été écrit, composé et enregistré en deux mois : c’était 24h de travail par jour ?

Quasiment oui, je rentrais juste quelques heures dormir mais j’ai passé près de 20h par jour en studio… Ce travail presque en non-stop a été très productif puisque j’étais immergée à 100% dans le projet. Je crois même qu’à des moments, j’étais tellement fatiguée que c’est mon subconscient qui a travaillé à ma place. (Rires) En plus, j’ai ressenti un vrai besoin d’être présente même pour les enregistrements des musiciens par exemple, c’est important pour moi de pouvoir m’impliquer au maximum. « Folies Douces » est mon premier bébé, il fallait que l’on ressente qu’il vienne de moi.

 

Guitare, piano, percussions, beatbox, sampler et harpe : cette diversité musicale était importante ?

J’avais très envie de cette audace. Proposer quelque chose de nouveau aussi bien dans l’aspect lyrico-pop que dans les sonorités, c’était essentiel. Le mélange des instruments, je trouve que cela apporte un aspect grandiose à chaque chanson. Passer de trente cordes sur une chanson à juste un piano sur une autre, ça m’a beaucoup plu. Le contraste notamment entre la harpe et le beatbox est selon moi ce qu’il y a de plus fort au niveau de cette diversité que je recherchais.

 

« Le titre ‘Embrasse-moi’ est un coup de cœur »

Le très réussi « Embrasse-moi » pourrait faire l’objet du prochain single ?

Cette chanson est l’un de mes coups de cœur, j’adorerais qu’elle fasse l’objet d’un prochain single. Pour la petite histoire, la chanson a été écrite par Julie Bonnafont, une auteure avec laquelle je travaillais bien avant d’être signée en maison de disque. En plus de ce qu’elle raconte, elle a une saveur particulière. « Embrasse-moi » est un morceau qui a énormément vécu et qui a été réarrangé à plusieurs reprises pour devenir cette pépite qu’elle est aujourd’hui. C’est une chanson passionnelle que je serais fière de défendre et qui est très appréciée en live.

 

« Dur dur » avait été un peu critiqué sur les réseaux sociaux. Tu as compris pourquoi ? 

Ah ça oui, la chanson a fait polémique sur les réseaux sociaux. (Rires) Je vais te dire : je savais que ce titre allait déranger ceux qui m’avaient découvert dans le registre que j’avais proposé dans la Nouvelle Star. Pour moi, c’est une incompréhension plus que de la critique. Avec ce morceau, j’avais envie d’explorer un registre différent qui pourrait toucher ceux qui ne me connaissaient pas forcément dans mon registre habituel. Pour moi, la richesse de la musique, c’est de pouvoir faire des propositions artistiques variées qui puissent montrer les différentes couleurs de mon identité.

 

« Elodie Frégé est une artiste qui me touche beaucoup »

« C’est si doux » aborde le thème de la violence conjugale : qu’est-ce qui t’a plu dans cette chanson ?

J’ai beaucoup aimé le fait de traiter d’un sujet comme les violences conjugales de cette manière et surtout en chanson, ça ne se fait pas trop d’habitude. Quand Anna Zimmer, qui a également écrit « Dur dur », m’a proposé ce titre et que je l’ai écouté, j’ai tout de suite accroché. Ce titre m’a bouleversée et touchée parce qu’il y a un paradoxe entre le thème dont on parle et la douceur avec laquelle le sujet est amené. « C’est si doux » est un morceau poignant, je suis très heureuse qu’il figure dans l’album.

 

(c) Marc Thirouin, Amandine Vignon

(c) Marc Thirouin, Amandine Vignon

Le titre « Jules » proposé par Elodie Frégé, vous en aviez déjà parlé pendant la Nouvelle Star ?

Pendant la Nouvelle Star, on s’est surtout rendu compte que l’on avait les mêmes influences et que l’on aimait les mêmes artistes. J’avais beaucoup entendu parlé de ses talents d’auteure et j’avais très envie que l’on puisse travailler ensemble un jour. Quelques temps plus tard, elle m’a proposée la chanson « Jules » et j’ai trouvé le texte parfaitement adapté à ce dont j’avais envie. Quand je réécoute « Folies Douces », je constate que chaque chanson est un voyage dans un coin de ma tête. Elodie Frégé, j’aime sa folie et son humilité, c’est une artiste qui me touche beaucoup.

 

« Incarner Milady dans ‘Les Trois Mousquetaires’, c’est une chance »

Parfois dans les télé-crochets, l’avis du public et celui des jurés divergent, ça n’a pas été ton cas puisque tu as convaincu les deux. Le plus important c’était ce que pensait le public ou les jurés ?

Il n’y a jamais eu dans mon esprit un avis plus important que l’autre, ma volonté était de convaincre le public et le jury à la fois. Ma priorité absolue était de faire une proposition artistique qui puisse toucher les gens. Je ne te cache pas qu’il y a des moments où je me suis posé des questions à savoir : est-ce que je n’allais pas trop loin dans la réinterprétation notamment pour « La Javanaise » de Serge Gainsbourg. Malgré la peur de me planter, j’y suis quand même allée en privilégiant l’audace et la prise de risque. « Nouvelle Star » a été une formation accélérée pour moi, j’ai eu le sentiment d’être dans un cadre professionnel dans lequel j’ai pu m’impliquer et progresser.

 

Dans quelques mois, tu seras Milady dans le spectacle « Les Trois Mousquetaires » : tu as dis oui tout de suite à ce projet ?

J’ai pris le temps d’abord de travailler sur mon album, c’était ma priorité. La production m’a laissé le temps de réfléchir et j’ai trouvé ça super cool. Quand j’ai rencontré l’équipe, ça a bien matché avec tout le monde. Brahim Zaïbat m’a vraiment donné envie de rejoindre le casting lorsqu’il m’a dit que c’était une belle occasion faire un projet audacieux, original et moderne, ça m’a parlé. En plus, j’adore l’idée qu’un artiste comme lui qui vienne de la danse soit l’un des personnages d’une comédie musicale. La troupe est vraiment top, il y a un super esprit, les danseurs sont remarquables et l’équipe qui est derrière le projet « Les Trois Mousquetaires » est très professionnelle, ça va envoyer du lourd ! C’est une réelle chance pour moi.

 

Tu seras le 6 avril à l’Alhambra à Paris, ça va être plutôt la folie ou la douceur ?

Les deux ! (Rires) On va repartir du concert que j’avais donné au Café de la Danse en l’enrichissant avec toutes les scènes que j’ai pu faire ces derniers mois. Le public va découvrir les chansons de l’album mais également des surprises et quelques improvisations.

 

(c) Marc Thirouin, Amandine Vignon

(c) Marc Thirouin, Amandine Vignon

L’Interview Hashtag d’Emji

R# Quel conseil pourrais-tu TWEETER pour les candidats actuels de la Nouvelle Star ?

E# Restez sûr de soi.

 

R# Joey Starr a la table des jurés : J’AIME ou j’aime pas ?

E# J’aime, c’est rocknroll !

 

R# Parmi les trois jurés que tu connais, quel mot MATCHERAIT le plus avec André Manoukian ?

E# Philosophie.

 

R# Elodie Frégé ?

E# Folie.

 

R# Sinclair ?

E# Objectivité.

 

R# Pour une prochaine scène, avec qui aimerais-tu PARTAGER un duo ?

E# Soit Nach, soit Monsieur Matthieu Chedid.

 

R# C’est quand la dernière fois que tu t’es dit c ‘est « Dur dur »…

E# Quand je me lève le matin.

 

R# Si tu pouvais dire quelque chose à « Dame Love », tu lui dirais quoi ?

E# D’arrêtez de se prendre la tête, ce n’est pas la peine de manipuler les hommes, ils viennent tout seul…

 

R# Que faut-il pour être le « Jules » idéal ?

E# De la patience. (Rires)

 

R# Entre « Crazy in Love » et « Chandelier », quel titre aurais-tu envie de RETWEETER ?

E# Crazy in love !

 

R# La chanson que tu LIKES le plus de ton album ?

E# Embrasse-moi !

 

R# Avec qui ça MATCHE le plus au sein de la troupe « Les 3 Mousquetaires » ?

E# Je les aime vraiment tous mais je dirais Victoria, c’est une bonne copine.

 

R# Ton HASHTAG de fin ?

E# Ce serait #Merci.

Emji Cover - Rashtag

« Folies Douces » le premier album d’Emji sera disponible vendredi 26 février. Il contient notamment « Toboggan », « Lost » et « Embrasse-moi » ainsi que plusieurs titres interprétés lors de la « Nouvelle Star ». Emji sera en concert exclusif avec la RATP le 25 février mais également à Lille le 18 mars, Limoges le 25 mars et le 6 avril à L’Alhambra à Paris.

Pour suivre l’actualité d’Emji, rendez-vous sur les réseaux sociaux :

Icone-Facebook_Rashtag Emji

 

Emji & Rachid

 

Quel est votre titre préféré d’Emji ?

 

Que pensez-vous de son arrivée au casting du spectacle « Les Trois Mousquetaires » ?

Vous pouvez réagir sur www.rashtag.fr ainsi que sur les réseaux sociaux sur notre compte @Rashtagmedia

 

Partagez cette histoire
Chargez plus des Articles connexes
Voir plus d’articles Interviews

Laisser une réponse

Votre email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

A découvrir aussi

Jennifer Lopez, top ou flop pour son nouveau single ?

#JenniferLopez #AintYourMama #JennyFromTheBlock #AmericanIdol #ShadesOfBlue #LasVegas #DrLuke #Kesha  ...