Interviews
Caroline Ithurbide

Interview Caroline Ithurbide : « Adam Recherche Eve, c’est la séduction authentique »

#CarolineIthurbide #AdamRechercheEve #D8 #LeGrand8 #LaurenceFerrari #HapsatouSy #RoselyneBachelot #AudreyPulvar #ElisabethBost #JeanMichelCohen #MonBienEtre #Direct8

Bonjour Caroline, merci de répondre aux questions de Rashtag. On va te découvrir mardi 3 mars à 20h50 dans « Adam Recherche Eve » sur D8, une émission qui fait le buzz avant même son lancement. Peux-tu nous expliquer le principe du programme ?

Le principe est très simple : c’est une émission de « dating » dans laquelle des célibataires vont se retrouver à l’autre bout du monde sur une île déserte et la première fois qu’ils se verront ils seront nus. Chaque émission raconte une histoire qui dure trois jours et deux nuits. Dans « Adam Recherche Eve », on est centré sur la rencontre entre deux personnes qui cherchent l’amour et qui d’ailleurs souvent ont été malheureux dans cette quête. Après avoir essayé tous les moyens habituels qui les ont, pour la plupart, déçus, ils décident d’expérimenter une manière différente de trouver l’amour à savoir en se mettant complètement à nu psychologiquement et physiquement.

 

Qu’est-ce que cela change dans la manière d’aborder la rencontre le fait que les candidats soient nus ? 

Cela change tout. Si c’était juste un prétexte on ne l’aurait pas fait à vrai dire. En regardant le premier épisode, on se rend vite compte que le fait que les candidats, qui ne sont ni naturistes, ni nudistes, se présentent nus à l’autre, on les découvre plus vulnérable, plus fragile et donc plus authentique dans leur rapport à la séduction. Quand on ne peut plus se cacher derrière rien à savoir pas de vêtements et surtout pour les filles pas de maquillage, pas de coiffure, on oublie du coup les artifices et on ne peut s’en remettre qu’à soit-même… Comme la nature de l’individu est vraiment mise à nue, on est sur un premier contact très sain contrairement à ce que l’on peut avoir en tête quand on se dit juste « une émission sur une île où les gens se rencontrent nus ».

 

« L’émission, c’est l’anti « L’Ile de la Tentation » puisqu’on est là pour créer de l’amour »

Sur les premières images, on voit des plages de sable fin, du soleil, des couples, pour ceux qui associent le programme à « L’Ile de la Tentation », que peux-tu leur dire ? 

Je leur répondrais que cela n’a rien à voir pour la simple et bonne raison que « L’Ile de la tentation » était une émission qui avait pour but de détruire des couples là où nous avons vocation à créer de l’amour et au moins du lien humain dans le cas où la rencontre ne fonctionne pas. « Adam Recherche Eve » pour faire simple c’est l’anti « L’Ile de la Tentation » ! Le seul rapport c’est que cela se passe sur une île et la comparaison s’arrête là.

 

On suit chaque couple pendant trois jours. C’est assez difficile de savoir si l’on a trouvé son Adam ou sa Eve au bout de trois jours, pourquoi une durée aussi courte ?

Trois jours cela peut paraitre très court alors qu’en réalité, imagines bien : tu rencontres quelqu’un demain dans la vie de tous les jours, passer trois jours et deux nuits tout de suite après le premier contact c’est plutôt long. C’est vrai qu’à l’échelle d’une vie, ce n’est rien mais quand tu penses « Ok, je rencontre quelqu’un que je n’ai jamais vu et je vais passer autant de temps avec la personne » crois moi c’est loin d’être court comme durée. L’autre raison pour laquelle on a choisi de se limiter à cette durée, c’est qu’au-delà de ces trois jours, tu passes dans autre chose, tu n’es plus dans la phase de séduction mais dans quelquechose de plus charnel. Nous avons fait le choix de ne pas filmer ce qu’il se passe après, cela appartient à chaque couple. Oui, car je tiens à préciser que, contrairement à ce que l’on peut lire sur certains sites, nous ne filmons pas les candidats dans leur intimité. On ne l’a même jamais ne serait-ce qu’envisagé… Il ne faut pas confondre nudité et voyeurisme.

 

Peux-tu nous ne dire plus sur ton rôle dans l’émission ?

Mon rôle est très simple et ressemble à celui qui existe dans les autres émissions de « dating » comme « L’amour est dans le pré » : il y a une présentation de la mécanique du jeu, une présentation des candidats habillés, j’essaie d’en savoir plus sur eux, sur leurs motivations, leurs recherches, leur rapport à la nudité, etc… Ensuite ils vivent leur vie pendant les 3 jours, je les laisse vraiment autonome. Quand je les retrouve juste avant la fin, ils retrouvent leurs vêtements, leur look et je leur demande s’ils veulent partir ensemble ou séparément.

 

« Je suis maman de deux enfants, le vulgaire et le trash, ce n’est pas pour moi »

Quand D8 a fait appel à toi pour le programme, as-tu hésité ou non avant d’accepter la proposition ?

J’ai hésité c’est vrai mais ma seule crainte était le côté trash dans lequel je ne voulais absolument pas tomber et c’était non-négociable. Je suis une femme, maman de deux enfants, donc un programme vulgaire et qui véhicule une mauvaise image ce n’est pas pour moi. Lorsque j’en ai parlé avec mes patrons, ils m’ont vraiment affirmé que si c’était trash ou vulgaire, D8 ne l’aurait pas fait. J’ai décidé de leur faire confiance d’autant plus que c’est un format international né aux Pays-Bas donc on avait une base. Avec la chaîne, on s’est inspiré de la version allemande qui était à ce stade la plus qualitative et la plus aboutie, on a travaillé pour faire en sorte de faire encore mieux.

 

Justement toi qui es mère de famille, si tes enfants te disent plus tard « Maman, je veux participer à Adam Recherche Eve » tu leur dis quoi ?

Alors là c’est une vraie question ! Je ne pense pas que je serais quelqu’un qui interdirait, je leur demanderais vraiment leurs motivations. Si c’est pour vivre une expérience inédite et importante pour eux, si c’est quelquechose qui peut leur permettre d’être bien dans leur peau, bien dans leurs baskets, je ne me vois pas leur interdire. Après, ce que je souhaite à mes enfants ce serait que l’amour leur tombe dessus sans qu’ils aient à le chercher, c’est ce que l’on souhaite pour ses enfants, que cela se fasse naturellement sans en faire une quête.

 

As-tu des objectifs en terme d’audience pour ce programme ?

Ce serait bien que cela marche, on ne va pas se raconter d’histoire : autant pour la chaîne, pour les équipes, pour moi que pour les candidats qui ont vécu une belle aventure avec « Adam Recherche Eve ». Sur la TNT, le million de téléspectateurs est un peu la barre symbolique qui est synonyme de succès donc je suis en prière quotidienne pour atteindre ce chiffre (Rires…). Plus sérieusement, il faut savoir que le programme était d’abord prévu pour D17 avec éventuellement une possibilité de le passer sur D8 mais il s’agissait d’une petite possibilité si vraiment on était au-dessus des objectifs au niveau du rendu final. La force de la chaîne, c’est d’avoir de l’audace donc partant du principe que le résultat était au rendez-vous, ils se sont dit « Allez on y va à fond, on programme l’émission sur D8 ». Autant te dire que c’est un vrai gage de confiance et de satisfaction.

 

« J’ai toute de suite aimé « Le Grand 8 », je suis plutôt bonne copine dans la vie »

En plus de cette émission, tu es également l’un des visages récurrents de la chaîne. Tu es depuis 3 saisons dans « Le Grand 8 ». Comment s’est passée l’intégration dans cette nouvelle famille télévisuelle ?

L’intégration s’est très bien passée car j’ai tout de suite été acceptée par la nouvelle direction. Comme je n’ai pas eu à me battre pour passer de Direct 8 à D8, c’était forcément plus agréable pour se sentir bien. Il est vrai que j’étais triste de perdre les reines de mon émission « Mon Bien-Etre » que j’animais aux cotés de Jean-Michel Cohen avec une super bande de chroniqueurs mais je savais que je passais à une autre étape en intégrant l’équipe de Laurence Ferrari avec quelquechose de plus grand et de plus professionnel. « Le Grand 8 » est une émission que j’ai tout de suite aimé car je suis habituée à travailler avec des filles et que dans la vie je suis plutôt bonne copine donc dès le premier jour c’était très sympa.

 

Est-ce que tu es partante pour une nouvelle saison ?

Ecoutes, tout de suite maintenant je te dirais que oui, je suis partante pour une nouvelle saison. Ma principale motivation c’est de continuer à grandir et à proposer de nouvelles choses aux téléspectateurs. Si cette émission me permet de continuer à le faire, je continuerais. En même temps avec « Adam Recherche Eve », je me suis aussi rendue compte que j’adore la nouveauté et l’idée de partir sur une émission naissante. C’est vrai, être sur un nouveau format, même si cela peut paraitre risqué, c’est avant tout un challenge. Je trouve cela tellement plus passionnant que de faire la saison 12 de telle ou telle émission…

 

Admettons que l’on te sollicite pour « Les Maternelles » sur France 5 par exemple, tu réponds quoi ? 

C’est une superbe émission, c’est un environnement qui me correspond et d’ailleurs ce n’est pas la première fois qu’on évoque « Les Maternelles » avec moi. Dans mon entourage, on me dit souvent que ce type de programme m’irait bien. Je fais partie de ces mamans d’aujourd’hui qui vivent pleinement leur rôle de mère tout en étant professionnellement épanouies. Cela fait plus de dix ans que je travaille dans les médias et j’ai toujours concilié ma vie de famille et ma vie de femme du mieux que possible.

 

« TF1 m’avait fait passer le casting pour co-animer « The Voice » avant d’opter pour Virginie de Clausade »

Pour continuer à parler des autres chaînes, ton nom avait circulé avant la première saison de « The Voice » sur TF1. Il parait que tu étais pressentie pour co-animer le programme avant que Virginie de Clausade endosse ce rôle. C’était bien la réalité ? 

Effectivement pour la première saison de « The Voice », j’avais passé un casting tout comme d’autres animatrices. Je trouvais en plus le programme super. Le casting s’était très bien passé mais j’étais très engagée à l’époque sur Direct 8 et ils sont partis sur le choix de Virginie de Clausade. Comme beaucoup d’animatrices et d’animateurs, je suis toujours en contact avec TF1, qui est une chaîne qui regarde souvent ailleurs s’il y a des personnalités qu’ils peuvent faire grandir chez eux.

 

En tout cas, on a sera devant notre télévision pour ta nouvelle émission « Adam Recherche Eve » mardi 3 mars à 20h50 sur D8. Il est temps de passer à l’Interview Hashtag.

 

L’Interview Hashtag de Caroline Ithurbide

R# L’album « Anais Delva chante Les Reines Disney » : tu likes ou non ?

CI# Non seulement je like mais en plus je redécouvre tous les Disney grâce à elle. Je suis en revanche dégoutée que la chanson du « Roi Lion » n’y figure pas… « Hakouna matata » quoi ! (Rires…)

 

R# Entre « Nouvelle Star » et « The Voice » : quelle émission mets-tu en favori ?

CI# Je dirai « The Voice » même si je regarde « Nouvelle Star » tous les jeudi aussi.

 

R# Les critiques autour du film « 50 Nuances de Grey » : tu retweetes ou non ?

CI# Non, je ne retweete pas les critiques car je suis pro « 50 Nuances de Grey ».

 

R# Entre Hapsatou Sy, Roselyne Bachelot, Audrey Pulvar, Elisabeth Bost et Laurence Ferrari : avec quelle fille du Grand 8 cela matche le plus ?

CI# Avec Hapsatou Sy, on est très copines, j’aime beaucoup sa liberté de penser.

 

R# Jean-Michel Cohen : tu le pokes ?

CI# Je le poke pas, je le SMS car on est un peu ringard avec Jean-Michel (Rires…)

 

R# Daphné Burki, l’animatrice de l’émission « Le Tube » sur Canal Plus : tu l’ajoutes en amie ?

CI# Ah mais grave ! J’adore sa folie et son professionnalisme, elle est super moderne.

 

R# La reprise du titre de Michel Sardou « Je vole » par Louane Emerra : tu partages ou non ?

CI# Je la partage et je l’écoute : c est une « mignonnerie ».

 

R# Gilbert Montagné, Patrick Sébastien et Dave sur un album hommage à Pierre Bachelet qui sort en fin mars : quel commentaire mets tu à ce statut ?

CI# Ringard mais essentiel.

 

R# La dernière personne qui t’a suivie ?

CI# Nikos Aliagas il n’y a pas longtemps. Je l’adore.. En fait, je suis une vraie groupie je crois (Rires…)

 

R# La dernière personne que tu as suivie ?

CI# Nikos Aliagas du coup.

 

R# Le mot ou la phrase que tu aimerais placer en top tendance ?

CI# Et bien ce serait #viveadamrechercheeve !

 

R# On prend note. C’est la fin de l’interview, on te souhaite quoi pour cette année 2015 ? 

CI# De la chance, de la chance et encore de la chance tout le temps.

 

R# Message passé merci Caroline pour ta bonne humeur. A très bientôt.

CI# Merci à toi. C’était un plaisir.

 

« Adam Recherche Eve » à partir de mardi 3 mars à 20h50 sur D8. Vous pouvez aussi retrouver Caroline Ithurbide tous les jours dans « Le Grand 8 » à 10h50.

 
 
 

Et vous ? Allez-vous suivre la toute nouvelle émission de D8 « Adam Recherche Eve » ? Donnez-nous votre avis en commentant l’article sur Rashtag.fr ou sur les réseaux sociaux via notre compte @rashtagmedia.

 

Partagez cette histoire
  • Caroline Ithurbide

    Interview Caroline Ithurbide : « Adam Recherche Eve, c’est la séduction authentique »

    #CarolineIthurbide #AdamRechercheEve #D8 #LeGrand8 #LaurenceFerrari #HapsatouSy #RoselyneBachelot #AudreyPulvar #ElisabethBost #JeanMichelCohen #MonBienEtre #Direct8 Bonjour Caroline, merci de répondre aux questions de Rashtag. On ...
Chargez plus des Articles connexes
Voir plus d’articles Interviews

1 Commentaire


  1. matt

    20 février 2015 à 16 h 38 min

    Encore une belle merde en perspective

    Répondre

Laisser une réponse

Votre email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

A découvrir aussi

Aïda Touihri « Je prépare un recueil des blagues de Roselyne Bachelot »

#AïdaTouihri #LeGrand8 #LaurenceFerrari #RoselyneBachelot #HapsatouSy #ElisabethBost #CitéGagnant #LCP ...