Interviews
dd7cd15a7c8bdc68b7ceff31c0d269fb

Interview Alban Bartoli : « Un nouvelle saison des Anges ? Ne jamais dire jamais »


#AlbanBartoli #TheVoice #TF1 #LesAngesDeLaTéléréalité #NRJ12 #Album2015 #ConcertVIPRoom #7décembre2014 #JeVeuxDuLove #CarolineReceveur #Maude #FlorentPagny #Nabilla

Bonjour Alban. Le grand public t’a découvert dans la première saison de « The Voice » sur TF1. Comment t’es-tu retrouvé dans l’émission ?

J’avais passé plusieurs castings de comédies musicales avec Bruno Berberes, directeur de casting qui s’occupait également de « The Voice ». Un jour, j’étais en vacances à Biarritz et il m’a appelé pour me proposer de passer l’audition. Comme je ne savais pas à quoi m’attendre puisque c’était la première saison, j’ai jeté un œil sur Internet. Quand j’ai vu la version américaine avec Christina Aguilera, la mécanique, les talents, je me suis dis « Waouh, c’est génial ! Pourquoi ne pas tenter l’expérience ? ». A ce moment-là, je ne vivais pas du tout de la musique donc je n’avais rien à perdre. J’ai passé les différentes étapes de casting jusqu’aux auditions à l’aveugle. La suite, les téléspectateurs la connaissent.

 

« Il m’a manqué les bonnes chansons pour aller plus loin dans « The Voice » je pense. »

 

Tu es allé jusqu’aux premiers primes. Qu’est-ce qu’il t’a manqué pour aller plus loin ?
Je pense qu’il m’a manqué le bon choix de chansons, je me suis peut-être trop fait imposé les titres par la production. Si j’avais émis mes idées et proposé d’autres chansons, je pense qu’ils auraient pu m’écouter et me faire interpréter autre chose mais je n’ai pas osé et je suis resté sur leurs choix. « Feel », la chanson de Robbie Williams pour le premier prime, même si je l’aimais bien, ce n’était pas ce que je savais faire de mieux…

 

Souvent les candidats de télé-crochets disent « Je savais que c’était mon heure, que j’allais partir », c’était le cas pour toi aussi ?
Complétement. Tu vois que c’est ton heure déjà en remarquant la différence de tableaux entre chacun des talents. Moi, j’étais contre Dominique Magloire et Lise Darly sur ce prime-là. Dominique Magloire était accompagnée de la chorale « Gospel pour 100 voix ». Lise Darly avait une superbe mise en scène avec des écrans et des ombres. De mon côté, j’avais un pied de micro. (Rires) En plus n’étant pas convaincu à 100% par la chanson que j’avais à défendre, je savais que je risquais d’être éliminé. Etant un éternel optimiste, je n’ai pas eu de regret, je me suis dit que c’était le début d’une nouvelle aventure.

 

« Pour la production de « The Voice », je reste un produit NRJ12… »

 

Depuis, de nouveaux coachs sont arrivés comme Mika et Zazie, cela t’inspire quoi ?
Je pense que c’est une bonne chose, le programme doit se renouveler et cela passe entre autres par le jury. J’aurai adoré travailler avec Mika s’il avait été dans ma saison, j’adore ce qu’il fait, ses remarques sont toujours très justes. Quant à Zazie, on verra ce que cela va donner.

 

La dernière saison de « The Voice », tu as regardé ?
Bien sûr j’ai regardé, je faisais une chronique pour le magazine Public donc j’ai suivi de manière assidue. Mon coup de cœur c’était Manon : c’est une très grande artiste. Je suis très content pour Kendji, le vainqueur, il cartonne aujourd’hui et il le mérite. C’est un garçon sympa et très talentueux. En plus, il a un registre bien à lui et c’est plutôt cool.

 

Il y a eu pas mal d’anciens talents qui sont revenus chanter dans l’after de la saison 3, on ne t’a pas vu. Tu sais pourquoi ? Ils sont toujours fâchés avec toi ?
Alors j’ai réussi déjà à être de nouveau dans le public, c’est une grande victoire. (Rires) Je te rappelle que lors de la saison 2 mon entrée était interdite. Pour la production, je reste un « produit NRJ12 » aujourd’hui et je ne suis plus vraiment associé au programme.

 

« Je me suis posé beaucoup de questions avant d’accepter « Les Anges de la Télé-réalité »! « 

 

Tu leur en veux ?
Un peu oui, disons que je reste malgré tout un talent de la première saison, j’ai beaucoup de followers, je dois être celui d’ailleurs qui en a le plus. Ils auraient pu en prendre compte et se dire qu’il y a un public derrière moi. Ce n’est pas parce que j’ai fait « Les Anges de la Télé-réalité » que je crache sur « The Voice » donc en m’invitant à chanter, on aurait pu continuer l’histoire ensemble… En revanche, je n’ai jamais été fâché avec eux mais on va plutôt dire froissé.

 

On t’a donc retrouvé dans « Les Anges de la Télé-réalité » saison 5. C’était la 1ère fois qu’un candidat de « The Voice » participait au programme. Qu’est-ce qui t’a poussé à accepter ? Est-ce que tu as hésité ?
Je me suis posé beaucoup de questions en me demandant si c’était une bonne chose. Puis j’en ai parlé avec mon meilleur ami qui m’a convaincu d’y aller. J’avais 22 ans, je commençais après « The Voice » à vivre un peu de la musique mais seulement avec quelques dates, je me suis donc dit : « Allons voir l’équipe de production déjà pour voir ce qu’ils me proposent et comment ils envisageaient la chose. » J’ai été conquis : partir trois mois à l’étranger, rencontrer des gens et en même temps gagner une notoriété plus importante que celle de « The Voice ». L’idée m’a plu.

 

« 20 000 € pour Les Anges ? C’est dans cette fourchette… »

 

Le fait que tu aies fait une grande émission comme « The Voice » alors que d’autres étaient moins connus, tu étais mieux payé ? Le magazine Closer parlait de 20 000 €.
Je ne peux évidemment pas révéler le montant exact mais c’est dans cette fourchette. Pour « Les Anges de la Télé-réalité », c’est calculé par rapport à la chaîne dont tu viens. Si tu viens de « Secret Story » ou de « The Voice », t’es un peu mieux payé que quelqu’un qui vient de W9 ou de NRJ12, il y a un barème. Ils tiennent compte aussi des « stars » du programme : Nabilla devait être un peu mieux payée et Amélie encore plus car elle avait fait plusieurs saisons.

 

Professionnellement, cela t’a apporté ce que tu attendais ?
Oui. Je n’étais pas parti forcément pour faire album puisque même les grands artistes ont un peu plus de difficulté à vendre aujourd’hui. Je m’étais juste dit que j’allais avoir une plus grande notoriété pour pouvoir faire des concerts et vivre de mon métier. Grâce à cela, j’ai rencontré une super équipe, CSB Records, qui me convient parfaitement et qui m’a fait confiance pour mon premier album avec des titres que je kiffe et qui me correspondent.

 

« Il n’y avait aucune compétition entre Maude et moi ! »

 

Avec du recul, qu’est-ce qui t’a le plus aidé : « The Voice » ou « Les Anges de la Télé-réalité » ?
« Les Anges de la Télé-réalité » ! « The Voice » est un gros programme avec jusqu’à 10 millions de téléspectateurs, c’est top mais on est noyé dans une masse de talents donc c’est dur de se faire identifier. Dans « Les Anges de la Télé-réalité » il y avait seulement deux chanteurs : Maude et moi. Et puis quand tu es dans le salon des gens six fois par semaine sans compter les rediffusions, les gens arrivent mieux à t’identifier et à cerner ta personnalité. Quand on est artiste, le public aime voir la personnalité et ce que l’on dégage. Surtout que dans « The Voice », j’avais l’impression d’avoir une image un peu faussée, celle d’un mec un peu orgueilleux ce qui n’est absolument pas le cas…

 

Avec Maude, l’autre chanteuse du programme, il y avait de la compétition ?
Non pas du tout. Dans l’histoire de l’émission comme nous étions les deux chanteurs et que l’on faisait les mêmes rendez-vous, la compétition était mise en avant. Mais en réalité  entre nous il n’y avait aucune compétition. On n’était pas dans le même registre musical, on n’avait pas du tout les mêmes objectifs. Moi, je souhaitais intégrer un spectacle musical et faire de la scène. Maude voulait vraiment enregistrer un disque, ce qu’elle a fait avec un brio.

 

« Nabilla et Thomas, c’est une histoire passionnelle. » 

 

Dans ce programme, tu as côtoyé Nabilla qui était un peu la star de la saison. Tu l’as d’ailleurs retrouvé dans « Allo Nabilla » sur NRJ12 pour ses fiançailles. Aujourd’hui elle fait la une des faits-divers… Sans rentrer dans le détail de l’affaire qui est actuellement en cours, que penses-tu de cette histoire ?
Le lendemain où les faits se sont produits, on m’a réveillé à 8h du matin, j’ai été inondé de textos et d’appels. Je pensais que c’était encore une énième blague autour de Nabilla, parce que tous les jours on entend des trucs sur elle. Je suis choqué de ce qu’il s’est passé. Pendant deux mois et demi, j’ai partagé leur chambre dans « Les Anges de la Télé-réalité ». C’est un couple qui s’aime vraiment avec une histoire passionnelle. De là à poignarder Thomas, je suis assez étonné. Tous les deux sont très impulsifs mais encore aujourd’hui je n’y crois pas.

 

On parle beaucoup de l’impact de la télé-réalité à chaque fois qu’un candidat fait la une des journaux dans la rubrique faits-divers. Toi qui as connu ce monde, tu en penses quoi ? C’est la faute de la télé-réalité ?
Moi je pense que quand tu fais de la télé-réalité il faut avoir les reins solides car on s’en prend plein la gueule. Même quand tu es un personnage positif tu as toujours des détracteurs. En revanche, il ne faut pas stigmatiser les évènements qui touchent les candidats de télé-réalité, qui sont en fait des choses qui peuvent toucher tout type de personne. Quand on fait de la télé-réalité, il faut avoir les pieds sur terre et être vraiment bien entouré.

 

Tu prépares actuellement ton premier album. Tes fans ont pu découvrir plusieurs titres ces derniers mois dont « Bouteille à la Mer ». C’est assez différent de tes premiers titres « Ma Bonne étoile » et « I realize ». As-tu le sentiment d’avoir fait évoluer ton style musical ?
Mon style musical s’est vraiment révélé on va dire. C’est ce que je voulais faire depuis longtemps mais je ne m’en étais pas vraiment rendu compte. Je n’avais en plus pas trouvé l’équipe qu’il fallait pour aller dans cet univers là. « Bouteille à la mer » est pour le coup un titre qui représente bien l’album. Il y aura pas mal de titres de variétés urbaines et mélancoliques avec des thèmes forts.

 

« Dans mon album, il y aura des sujets forts comme l’homo-parentalité ou le racisme. »

 

Dans « Bouteille à la Mer » justement, dont le clip a été vu plus de 300 000 fois, on a eu droit à une ballade qui met bien en valeur à la fois ta voix et une mélodie efficace. Comment est né ce titre ?
On était en studio avec mes producteurs chez CSB Records. On avait envie pour un premier single d’un titre sur mesure avec un thème fort. En général pour ce genre de titre, Adrien Graf se met au piano et commence à jouer, on met ensuite des mots sur les mélodies. Je tenais vraiment à faire un titre sur l’alcoolisme car j’ai eu des proches qui ont été touchés par ce fléau. D’ailleurs, il y aura beaucoup de sujets forts avec des thèmes à défendre. On abordera des sujets comme le racisme, les étrangers. Singuila m’a écrit un titre sur l’homo-parentalité. La majorité des textes de cet album a été écrite par Sarah Kaddour, une talentueuse auteure qui faisait partie de l’équipe de Pascal Obispo. On s’est rencontré par le biais d’Aurélie Dautremont, qui était sur le projet « Unissons Nos Voix » sur lequel travaille Sarah. Et j’ai rencontré Adrien Graf également compositeur de talent. On a eu un vrai coup de cœur musical.

 

Il y a eu récemment le titre « Je veux du love », plus pop, plus rythmé. On a découvert encore une autre facette de ta musique avec un clip était très coloré, très joyeux. Tu as pu mettre tes propres idées pour le réaliser ?
« Je Veux du love » parle des rencontres sur Internet avec un ton décalé et léger. Ce n’est pas représentatif de l’album mais il y avait une touche estivale et pop sympa. J’ai imaginé le clip avec l’équipe de A à Z. Il a été réalisé par Pauline Garraud. On voulait un truc très coloré dans Paris avec plein de personnages loufoques : une danseuse orientale, une femme Cougar, Georges Clooney, un Panda, on a eu aussi Clément L’Incruste de « Touche pas à mon poste ». C’est un clip pour lequel j’ai pris beaucoup de plaisir !

 

Tu as eu des nouvelles de Pamela du 38 dont tu parles dans le titre ? 
C’est une histoire très compliquée avec Pamela du 38 et surtout je n’ai pas l’habitude parler de ma vie privée… (Rires) Mais venez à mon concert du 7 décembre au VIP Room, vous aurez peut-être la chance de lui poser vos questions, qui sait ?

 

Qu’est-ce que tu prépares pour ce concert ? Tu auras pas mal d’invités je crois… 
Il y aura pratiquement tous les titres de l’album mais également plusieurs artistes qui viendront chanter sur scène avec moi : Lââm, Jessy Matador, Awa Imani, Yseult, Nazim, Ayna, le collectif « Unissons nos voix »,… On aura l’immense privilège d’avoir aussi Hakimakli en spécial guest !

 

« Ophélie Winter a retweeté ma reprise de « Dieu m’a donné la fois ». J’en suis fier ! » 

 

Récemment, tu as posté sur Internet une reprise de « Dieu m’a donné la foi » d’Ophélie Winter. C’est pour un album ? On a entendu parlé d’un album de tubes inavouables il y a quelques mois.
On était en préparation d’un EP au tout début de la collaboration avec mes producteurs actuels avec des chansons inavouables. « Dieu m’a donné la foi » était un extrait de ce que l’on avait enregistré. Là c’était plus un délire comme Ophélie Winter revenait dans « Danse avec les Stars » on en a fait un clip en studio improvisé. Aujourd’hui, je suis vraiment sur mon album de compo, pourquoi ne pas sortir quelques titres avec des reprises mais ce n’est pas prévu tout de suite. Ophélie Winter l’a écouté et l’a relayé sur Twitter donc j’en suis très content et fier.

 

Tu as participé à « Objet Public » le calendrier lancé par le magazine Public aux cotés notamment de Corneille et Bertrand Chameroy : Alban Bartoli mannequin ça y est ?
Cher Rashtag, je suis déjà mannequin, ça se voit non ? (Rires) En fait, Public m’a proposé de participer à un calendrier 2015 avec plein de personnalités : Djibril Cissé, Booba, Corneille, Bertrand Chameroy. Il y a également Merwan Rim, Thomas Vergara, Miko, Christophe Beaugrand,… C’est sorti il y a quelques jours et je trouve le résultat plutôt cool. On a eu l’occasion de travailler avec un grand photographe, le résultat est super et c’était vraiment un plaisir de participer à ce projet.

J’ai entendu dire que tu voulais être chroniqueur télé. Info ou intox ?
C’était un rêve de gamin. Plus jeune, je m’amusais à faire le journal télévisé chez moi, ma mère me prenait pour un fou ! La télé c’est un truc qui m’a toujours attiré. Malheureusement en France on a tendance à mettre les gens dans des cases. Ma priorité c’est vraiment la musique et mon album. Par contre si j’ai des propositions pour être chroniqueur musical sans forcément m’éparpiller pourquoi pas !

 

« Une nouvelle saison des Anges ? Il ne faut jamais dire jamais… » 

Et une nouvelle saison pour « Les Anges de la Télé-réalité » ? Tu serais partant ? 
Je ne dis jamais « jamais ». Pour l’instant, je ne vois pas pourquoi je le ferai car je n’ai pas le temps. Je suis à 100% dans mon album. Ce qui me bloquerait par contre, c’est que j’ai tellement adoré l’expérience que j’aurais peur que la deuxième soit moins bien…

 

dd7cd15a7c8bdc68b7ceff31c0d269fbAlban, avant de finir notre échange, je te propose que l’on passe à l’Interview Hashtag.

 

ITW-Bulles_Rashtag « Rising Star » sur M6 qui s’est terminé devant 1,5 million de téléspectateurs : tu partages ou pas ?

AB# Je ne partage pas car je n’ai pas envie d’alimenter l’échec. C’était un joli programme, il y a beaucoup de gens qui ont travaillé dessus.

 

ITW-Bulles_Rashtag Des comédies musicales « Love Circus » ou « Flashdance » : laquelle mets-tu en favorite ?
AB# Je suis allé voir les deux. J’adore « Flashdance », Priscilla est extraordinaire. Mais la comédie musicale que je mets en favorite ce serait « Love Circus » parce que je me suis vraiment pris une claque avec tout ce show : les chanteurs, les danseurs, l’ambiance cirque. C’était top et on en prend plein les yeux.

 

ITW-Bulles_Rashtag Leila, la dernière gagnante de « Secret Story » : tu la pokes ou pas ?
AB# Oui je la poke. Je la trouve magnifique. Pour moi c’est l’une des plus belles candidates de télé-réalité !

 

ITW-Bulles_Rashtag Les « NRJ Music Awards » : tu live-tweetes ou pas ?
AB# Bien sûr que oui et surtout je soutiens Maude qui est nommée cette année dans la catégorie Artiste Féminine de l’année.

 

ITW-Bulles_Rashtag Lorie, juré dans « La France un Incroyable Talent » : tu likes ou pas ?
AB# Oui je like car Lorie a une carrière exemplaire et elle a toute sa place dans ce programme. Elle a le sens du show en plus.

 

ITW-Bulles_Rashtag Jeremstar invité chez Jean-Jacques Bourdin sur BFM TV pour évoquer l’affaire Nabilla : tu retweetes ou pas ?
AB# Oui je retweete. Même si c’est un peu étonnant de se dire qu’il était chez Jean-Jacques Bourdin mais en même temps pour évoquer ce sujet qui mieux que lui ?

 

ITW-Bulles_Rashtag Le statut « Caroline Receveur manque au Mag » : tu postes ou pas ?
AB# Non car Caroline est partie de son propre chef pour réaliser d’autres projets. C’est une amie, je sais qu’aujourd’hui elle est très heureuse car pour elle il était temps de quitter l’émission.

 

ITW-Bulles_Rashtag Tu as le choix entre un live-chat avec Beyoncé et Georges Clooney ?
AB# Beyoncé sans hésitation. Pour moi c’est LA star !

 

ITW-Bulles_Rashtag La dernière personne que tu as suivie sur Twitter ?
AB# Le comédien Noom Diawara que j’ai rencontré il n’y a pas longtemps.

 

ITW-Bulles_Rashtag La dernière personne qui t’as suivie sur Twitter ?
AB# Melissa Joan Hart la comédienne qui jouait « Sabrina, l’apprenti sorcière ». C’est assez dingue d’ailleurs.

 

ITW-Bulles_Rashtag La personne que tu recommanderais en follow friday ?
AB# « Unissons nos Voix » car c’est une cause que je soutiens. Mes producteurs sont à l’origine de ce projet-là : c’est un collectif qui lutte contres les violences faites aux femmes. Je recommande donc aux lecteurs de Rashtag de les suivre !

 

ITW-Bulles_Rashtag Un mot ou une phrase que tu aimerais placer en top tendance ?
AB# Je dirai #albanauviple7décembre

 

ITW-Bulles_Rashtag Merci Alban pour cet entretien. On viendra donc t’applaudir au VIP Room le 7 décembre !

AB# Merci beaucoup Rashtag.

 

Alban Bartoli sera en concert le
dimanche 7 décembre au VIP Room à Paris

Son premier album est prévu pour 2015.
A suivre sur : twitter.com/albanbartoli

(Photo : Félix Barjou)

 

Partagez cette histoire
Chargez plus des Articles connexes
Voir plus d’articles Interviews

Laisser une réponse

Votre email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

A découvrir aussi

Qui sera aux côtés de Côme dans Le Rouge et Le Noir ?

#LeRougeEtLeNoir #Côme #Haylen #YoannLaunay #PatriceMaktav #MichelLerousseau #GuilllaumeBouchède #ElsaPerusin ...