Interviews
Aïda Touihri dans Le Grand 8 sur D8 avec Laurence Ferrari, Roselyne Bachelot, Elisabeth Bost, Hapsatou Sy

Aïda Touihri « Je prépare un recueil des blagues de Roselyne Bachelot »

#AïdaTouihri #LeGrand8 #LaurenceFerrari #RoselyneBachelot #HapsatouSy #ElisabethBost #CitéGagnant #LCP #TPMS #66Minutes #YannBarthès #Slimane #ValérieDamidot 

Salut Aïda, c’est un plaisir de te recevoir sur Rashtag. Tu es arrivée en début de saison dans Le Grand 8, Laurence Ferrari a exprimé un vrai coup de cœur pour toi. Y a-t-il eu bizutage ?

(Rires) Non, je dirais plutôt qu’il y a eu « bisoutage » ! Les filles et toute l’équipe ont été top avec moi. Je ne connaissais personnellement ni Laurence, ni Roselyne, ni Hapsatou, ni Elisabeth, elles m’ont réservé un accueil fabuleux. Je pense qu’elle savait qu’intégrer une équipe formée depuis 4 ans n’était pas quelque chose d’évident.

Comment as-tu réagi quand on t’a contactée ?

Déjà, je ne savais pas qu’Audrey Pulvar partait, je l’ai découvert quand on m’a appelée. Ma réaction a été de me dire « Pourquoi pas ? ». Le talk-show était l’un des rares exercices que je n’avais pas encore fait. Étant déjà venue sur le plateau de l’émission après les évènements de Charlie Hebdo en janvier 2015, je n’ai pas réfléchi longtemps. Je sentais que, sur France 2, j’étais arrivée à la fin d’un cycle. L’émission Grand Public que j’animais avait changé de forme, ça ne me correspondait plus vraiment.

Vous vous exprimez autant sur la loi travail que sur Le Bachelor, Nicolas Sarkozy ou encore Rihanna : tu arrives à avoir un avis sur tous les sujets ?

Comme j’ai commencé le métier de journaliste par le sport puis la politique étrangère, les sujets de société ou la culture, je me suis intéressée à un tas de choses. Le fait d’avoir ce côté éclectique est une force dans une émission comme Le Grand 8. J’ai l’impression que l’on évoque pas mal de sujets intéressants et diversifiés en rebondissant sur l’actualité. L’idée est de parler aux téléspectateurs en toute transparence de thèmes qui les font eux-aussi réagir. Parfois, autour de la table, on est d’accord, parfois, ce n’est pas le cas. C’est comme dans la vie quotidienne, on ne triche pas.

« Grâce aux chroniqueurs, on découvre plein de choses »

Avec les chroniques quotidiennes, vous devez apprendre un tas de choses intéressantes. Tu notes des idées de bons plans ou de nouvelles tendances par exemple ?

La chronique de Caroline Ithurbide nous permet de découvrir chaque fois des choses surprenantes. La semaine dernière, elle nous a fait un sujet sur les nouveautés liées aux toilettes, il fallait y penser ! On en apprend des trucs inattendus. (Rires) Avant Noël, quand elle présentait les cadeaux originaux pour les enfants, c’était super pour nous, ça nous donnait une source d’inspiration à chaque fois. J’aime beaucoup aussi la chronique de Jérémy Chatelain avec ses « In & Out ».

Parlons de ta camarade Roselyne Bachelot, tu valides toujours ses blagues ?

Pas toujours, elle le sait ! (Rires) Je vais te confier quelque chose : Roselyne teste parfois ses blagues en conférence de rédaction. Quand elle voit nos réactions, elle en zappe certaines. Et puis, il y a toutes celles qui sortent spontanément pendant l’émission et là, on ne peut plus faire grand chose pour filtrer. (Rires)  J’ai commencé à noter ses blagues pour lui offrir un petit recueil à la fin de l’année.

Tu l’as emmenée voir Youssoupha, visiblement elle a bien aimé. D’autres sorties prévues ensemble ? 

Elle a adoré le concert de Youssoupha, elle est restée jusqu’à la fin, Roselyne est une grande amatrice de musique, c’est quelqu’un de très ouvert à la culture et à toutes les cultures. Je viens de lui lancer un nouveau défi. Récemment, j’étais avec un chorégraphe et danseur marocain qui s’appelle Mayodi, il l’adore et il veut qu’elle vienne tester un cours de danse orientale avec lui.

« La famille, c’est très important pour moi »

En plus de te suivre dans Le Grand 8, on te retrouve également dans Cité Gagnant sur LCP. Il y a des rencontres qui t’ont marquée ?

Je me souviens d’un quartier populaire dans lequel il y avait un fort taux de chômage de longue durée. On s’est rendu compte que les personnes ne sortaient de chez elles presque que pour chercher le courrier. Pour rétablir le lien, une association a décidé d’offrir le café du facteur. Chaque matin, ils installaient des tréteaux dans l’entrée de l’immeuble et proposaient un café. Ces moments de rencontres et d’échanges ont créé de vrais moments de partage et de lien social. Cité gagnant est un belle émission de service public et les gens que l’on rencontre sont toujours positifs et heureux de nous voir.

Aïda Touihri dans Le Grand 8 sur D8 avec Laurence Ferrari, Roselyne Bachelot, Elisabeth Bost, Hapsatou Sy

(c) Charlotte Schousboe

As-tu d’autres projets sur D8 ?

Pour l’instant, entre Le Grand 8, Cité gagnant, Touche pas à mon sport et Metronews, je suis bien occupée. Aujourd’hui, j’ai d’autres activités familiales et extra-familiales donc c’est difficile de tout concilier. Peut-être qu’il y aura des évolutions à la rentrée mais pour le moment, je ne sais pas. J’aime le terrain donc s’il y a des projets intéressants dans ce cadre-là et que ça peut se concilier avec mon emploi du temps, à voir…

Ta sœur Aïcha a laissé un très beau message dans Le Grand 8. Comme tu étais très émue, on n’a pas eu ta réponse. Tu lui répondrais quoi ?

Jeudi dernier dans Le Grand 8, j’ai lui ai dédié la chanson « Aïcha » de Khaled que j’ai chantée dans l’émission comme si je passais le casting de Nouvelle Star. La famille est quelque chose de très important pour moi, on se donne beaucoup d’amour et de respect. Quand l’un a besoin de l’autre, on répond toujours présent.

« La diversité dans les médias : ça a beaucoup avancé »

Quel a été ton meilleur souvenir de tes 7 ans sur M6 ?

Le plus beau souvenir professionnel a été dans 66 Minutes le reportage que j’ai fait lors de la révolution tunisienne. C’est le pays de mes origines, on vivait un grand moment d’histoire à cette époque donc c’était quelque chose de très fort. Sur M6, j’ai vraiment rencontré des personnes formidables et notamment Vincent Regnier qui m’a faite venir et qui m’a donné ma chance sur la chaîne alors que je n’avais jamais fait d’antenne.

La diversité à la télévision : on est sur la bonne voie ou non ? 

Par rapport à mes débuts il y a 11 ans, c’est le jour et la nuit ! Quand je suis arrivée sur France Inter, les seules personnes issues de la diversité étaient celles qui faisaient le ménage ou les techniciens. Les choses ont beaucoup avancé depuis ces dernières années un peu partout dans les médias. Je trouve que certaines chaînes font des efforts : D8 en est l’exemple, M6 aussi. Je parraine d’ailleurs une nouvelle prépa à Lille qui s’appelle « Mailting Blog » en partenariat avec Radio France : ceux qui sortiront de cette formation avec toute leur diversité auront toutes leurs places sur les chaînes de télé et de radio. Je suis très optimiste pour la suite.

Aïda Touihri dans Cité Gagnant sur LCP

L’Interview Hashtag d'Aïda Touihri

R# : Entre une émission de randonnée et une émission politique : que mettrais-tu en favori ?
AT : Sans hésitation une émission de randonnée ! La politique pour moi, c’est sur le terrain.

R# : Dans Le Grand 8, laquelle est la plus drôle ?
AT : Roselyne Bachelot, elle me fait rire.

R# : La plus stylée ?
AT : Hapsatou Sy, elle a du style vraiment.

R# : La plus bavarde ?
AT : On est toutes bavardes dans l’émission.

R# : La plus tête en l’air ?
AT : Je dirais Elisabeth Bost. J’adore dans sa rubrique « Miss Mode » quand elle joue l’ingénue.

R# : La plus autoritaire ?
AT : Laurence Ferrari, c’est la boss ! (Rires)

R# : Valérie Damidot pourrait arriver sur TF1 dans la nouvelle émission d’Arthur : tu likes ?
AT : Je like, j’overlike même.

R# : Slimane, révélation de The Voice : quel commentaire cela t’inspire ?
AT : Pour moi, c’est le vainqueur. J’espère vraiment qu’il va gagner, il est très touchant.

R# : Quel mot matche le plus avec Danielle que tu as rencontrée après les attentats de novembre ?
AT : Amour : cette femme a une sagesse incroyable, c’est une militante humaniste très engagée.

R# : Quelle est l’émission top tendance pour toi ?
AT : Je ne regarde pas trop la télé mais grâce au Grand 8, j’ai découvert The Island et j’aime bien.

R# : Quel animateur ajouterais-tu en ami pour une co-animation ?
AT : Ce ne serait pas forcément pour une co-animation mais j’aimerais bien un jour travailler avec Yann Barthès, je le trouve excellent.

R# : Qui recommanderais-tu sur les réseaux sociaux ?
AT : Berengère Krief, c’est une super fille.

R# : Quel mot mettrais-tu en hashtag ?
AT : Ce serait #Crossfit parce que c’est mon truc du moment, j’ai découvert ça il n’y a pas longtemps grâce à ma coach Anouk Garnier.

Aïda Touihri dans Le Grand 8 sur D8 avec Laurence Ferrari, Roselyne Bachelot, Elisabeth Bost, Hapsatou Sy

(c) Charlotte Schousboe

Aïda Touihri du lundi au vendredi à 10h45 sur D8 dans Le Grand 8 et une fois par moi dans Cité gagnant sur LCP. Vous retrouvez également Aïda dans Touche pas à mon sport sur D8 et sur Metronews. Entretien réalisé à L’Hôtel de Sers, 1 Avenue Pierre 1er de Serbie 75008 Paris. 

Aïda Touihri & Rachid Jelti.JPG

Aïda Touihri & Rachid Jelti

 

Pour suivre Aïda Touihri sur les réseaux sociaux :

facebook-logo-bouton twitter-logo-bouton  

  • Suivez-vous régulièrement « Le Grand 8 » sur D8 ?
  • Dans quel type d’émission aimez-vous voir Aïda Touihri  ?

 

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le partager !
Partagez cette histoire
  • Aïda Touihri dans Le Grand 8 sur D8 avec Laurence Ferrari, Roselyne Bachelot, Elisabeth Bost, Hapsatou Sy

    Aïda Touihri « Je prépare un recueil des blagues de Roselyne Bachelot »

    #AïdaTouihri #LeGrand8 #LaurenceFerrari #RoselyneBachelot #HapsatouSy #ElisabethBost #CitéGagnant #LCP #TPMS #66Minutes #YannBarthès #Slimane #ValérieDamidot  Salut Aïda, c’est un plaisir de te recevoir ...
Chargez plus des Articles connexes
Voir plus d’articles Interviews

Laisser une réponse

Votre email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

A découvrir aussi

The Voice : quels talents ont passé l’épreuve des battles ?

#TheVoice #Zazie #Pagny #Mika #Garou #Sol #LenaWoods #Arcadian ...